Comment trouver un logement quand on n’a pas d’emploi ?

Par Fabienne Cornillon | Mis à jour le 25/05/2022 à 15:16
Partager

Que vous souhaitiez acheter un appartement ou une maison ou trouver une location, il est nécessaire de présenter un dossier favorable. Cela passe naturellement par un emploi avec des revenus corrects pour rassurer à la fois le propriétaire bailleur et la banque. Est-il possible malgré tout de trouver un logement sans emploi ? Oui, mais il vous faudra apporter de sérieuses garanties.

Trouver une location sans emploi

Lorsque vous envisagez de louer un bien, le propriétaire va vous demander un salaire qui représente au moins trois fois votre loyer. En clair, si le bien est loué 500 €, vous devez présenter des revenus à hauteur de 1 500 €. Sans emploi, cela va sembler de prime abord assez complexe.

Si vous êtes 2 et que votre conjoint travaille, cela peut permettre de vous ouvrir les portes de la location. Dans le cas contraire, vous allez devoir prouver que vous avez des revenus réguliers. Si vous venez de perdre votre emploi et que vous avez toujours travaillé, montrez au propriétaire vos bulletins de salaire et vos derniers avis d’imposition, cela lui permettra de s’assurer que votre situation est effectivement provisoire.

Le propriétaire, s’il accepte de vous louer son bien même si vous êtes sans emploi, va vous demander un garant (également nommé « caution »). Vous devez ainsi trouver un proche qui est prêt à payer les loyers à votre place si jamais vous n’êtes plus en mesure de le faire. Le bailleur demandera alors de lui fournir des documents concernant ce garant :

  • une pièce d’identité en cours de validité ;
  • une photocopie des trois derniers bulletins de salaire ;
  • une photocopie du contrat de travail ;
  • une photocopie du dernier avis d’imposition.

Sans emploi, peut-être avez-vous droit aux aides aux logements. Si tel est le cas, elles peuvent être versées directement au bailleur. C’est pour lui une sécurité et l’assurance de bien percevoir a minima une partie des loyers demandés.

Si vous louez dans un HLM, les conditions peuvent être plus souples dans la mesure où il s’agit d’habitats à loyers modérés permettant d’offrir un meilleur accès au logement, même aux ménages les plus modestes.

Acheter sans emploi

Si louer sans emploi peut s’avérer complexe, acheter sans travailler est encore plus complexe. Les banques sont frileuses et ont besoin de garanties importantes lorsqu’elles prêtent des sommes importantes sur une longue durée. Elles tiennent compte de vos ressources pour déterminer le montant du crédit envisagé et des mensualités que vous pouvez assumer. Elles calculent votre taux d’endettement qui ne doit pas excéder 35 % selon le haut conseil de stabilité financière. Le HCSF incite les banques à mieux encadrer le crédit pour éviter de mettre en danger sur le plan financier les emprunteurs à court ou moyen terme.

Si vous souhaitez acheter alors que vous n’avez pas d’emploi fixe, la banque peut refuser votre demande. Elle peut aussi vous offrir des conditions peu attractives (prêt à taux élevé, assurance de prêt plus chère, etc.). Seuls les meilleurs profils bénéficient des meilleures conditions. D’autre part, elle est susceptible de vous demander un apport personnel et, là encore, une personne capable de garantir votre emprunt.

Article précédent Comment acheter un bien immobilier aux enchères ?
Article suivant Ski : plusieurs logements seront interdits à la location
Plus de guides immobilier
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.