Gain d'argent inattendu : comment gérer ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 28/02/2022 à 11:45
Partager

Jackpot à la loterie, héritage à six ou sept chiffres d’un membre éloigné de la famille, importante plus-value immobilière… La vie réserve parfois de bonnes surprises. Mais un gain soudain et conséquent, cela chamboule automatiquement le quotidien. Si nous ne sommes pas suffisamment attentifs, nous pouvons facilement perdre toute objectivité. Alors, comment gérer au mieux et éviter de se brûler les ailes ? Voici quelques conseils.
 

 

Gain d’argent : les bons réflexes à avoir

Une importante somme d’argent peut vous faire penser que vous avez suffisamment d’argent pour bien vivre jusqu’à la fin de vos jours. Vous pouvez aussi être tenté de partager votre joie avec tout le monde. Prudence sur ces points donc...

Analysez la somme reçue

« Je quitterais mon travail ». Voici la réponse donnée par une majorité de personnes lorsqu’on leur demande ce qu’elles feraient en premier si elles gagnaient une importante somme d’argent. Or, .

Imaginons que vous touchiez un million d’euros. En fonction de votre âge actuel et compte tenu de l’espérance de vie (85 ans pour les femmes, 79 ans pour les hommes en 2021), ramenez cette somme à une année en réalisant un calcul simple. Par exemple, si vous êtes une femme de 40 ans, il vous reste encore potentiellement 45 ans à vivre au minimum.

1 000 000/45 = 22 222 €, soit près de 1 852 € par mois.

Cette somme mensuelle est-elle suffisante pour subvenir à vos besoins et à ceux de votre famille ? Si la réponse est non, mieux vaut s’abstenir de poser votre démission.

 
 
 
 

Jouez la carte de la discrétion

En divulguant à tout va le fait d’avoir touché une importante somme d’argent (en particulier sur les réseaux sociaux), vous vous attirerez immanquablement les foules, à commencer par votre cercle familial et amical. Les personnes intéressées pourront aussi être de parfaits inconnus ou de simples connaissances. Moins les gens seront au courant, mieux vous vous porterez

Remarque : préservez votre anonymat

Si vous avez gagné au Loto ou à l’Euromillion, demandez à ce que votre nom n’apparaisse pas dans les journaux. Ainsi, vous éviterez d’être harcelé par des associations, de prétendus experts financiers et autres commerciaux (vendeurs de voitures de luxe, de yachts…).

En famille, cela peut rapidement générer des tensions. S’il est difficile de cacher la situation à vos proches parents, vous pouvez tout au moins rester discret sur le chiffre. Ainsi, si vous décidez de partager avec certains membres de votre famille une partie de vos gains – et cette décision vous appartient à vous et à vous seul, – personne ne pourra venir vous reprocher de ne pas avoir été suffisamment généreux.

Gain d’argent : ce qu’il faut faire ensuite

Passée l’étape de la surprise, il faut tenter au maximum d’être pragmatique et de garder les pieds sur terre.

Conservez le même train de vie

Il peut être tentant de déménager dans une plus grande maison, de s’offrir la voiture de ses rêves ou encore de payer à toute la famille un voyage vers une destination lointaine. Ce réflexe consistant à dépenser plus sous prétexte que l’on « gagne » plus est tout à fait normal. Après tout, pourquoi ne pas en profiter sur le moment au lieu de penser à « demain » ?

Bien sûr, l’un n’empêche pas l’autre, du moment que vous ne prenez pas le risque de vous mettre en difficulté. L’achat d’une voiture puissante implique des frais supplémentaires, ne serait-ce qu’en essence. Celui d’un bateau, des frais annexes (essence, mais aussi frais d’entretien et d’entreposage). Il est nécessaire de prendre en compte tout cela dans votre budget.

Soldez vos dettes non productives

Crédit voiture, crédits conso, crédit immobilier sur la résidence principale… voilà quelques exemples de dettes non productives, c’est-à-dire qu’elles ne vous rapportent rien en comparaison avec un investissement immobilier. Dans ce dernier cas, les intérêts d’emprunt sont déductibles. Vous n’avez donc aucun intérêt à rembourser votre emprunt trop vite, surtout dans un contexte de hausse du taux marginal d’imposition. Il serait fort déplaisant de redonner près de la moitié de vos revenus locatifs au fisc. 

Investissez prudemment

Dans un premier temps, mettez vos gains en lieu sûr à la banque. Il sera toujours temps, ensuite, de réfléchir à une stratégie d’investissement. Mettre en place un portefeuille d’investissement ne s’improvise pas, c’est pourquoi il vaut mieux se faire conseiller par un expert en la matière.

Dans tous les cas, limitez les placements spéculatifs comme les actions ou les dettes (fonds euros, obligations). Il est préférable de se méfier des investissements trop beaux pour être vrais ou dans des secteurs absolument inconnus pour vous.

En cas de gain aux jeux, certains sont tentés de réinvestir l’argent gagné pour tenter de remporter plus. Si c’est votre cas, vous pouvez aussi tout perdre. Ne l’oubliez pas.

Gains aux jeux, héritage… : imposables ou non ?

Les sommes perçues au titre d’une assurance-vie et les gains issus de jeux de hasard (Loto, jeux de grattage, casino, courses hippiques…) ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu. En revanche, si vous placez cet argent, les intérêts générés sont, eux, bel et bien imposables. À moins de viser un produit d’épargne comme le livret A, le livret jeune ou le livret d’épargne populaire (LEP), exonérés d’impôt.

En somme, après avoir reçu un gros chèque, il faut savoir prendre du recul. Les décisions hâtives sont rarement les bonnes. L’envie peut l’emporter sur la raison. Vous pourriez alors vous retrouver ruiné sans rien voir venir. S’en tenir aux dépenses pouvant être supportées par son salaire normal, en s’autorisant éventuellement quelques extras, voilà finalement la meilleure manière de gérer un important gain d’argent ! 

Article précédent Tests de produits de beauté : un vrai bon plan pour les femmes !
Article suivant Un couple remporte 500.000 euros et décide de le cacher à leur fils
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.