Ce que vous devez savoir avant de vous installer dans votre premier logement

Par Fabienne Cornillon | Mis à jour le 29/09/2022 à 17:57
Partager

Ça y est, vous sautez le pas et quittez le nid familial de manière provisoire ou définitive ? Il est temps de réfléchir au meilleur logement pour vous et de préparer votre emménagement. Faisons un tour d’horizon des démarches à effectuer.

Vide ou meublé : choisir le bon logement

C’est l’une des premières questions à vous poser dans la mesure où cela va impacter votre quotidien et votre budget. Logement vide ou meublé, ces deux solutions présentent chacune des avantages et des inconvénients à prendre en compte au moment du choix.

Le logement meublé

La location meublée engendre peu de frais de départ, ce qui est un véritable atout lorsque vous décidez de vous installer pour la première fois. Un logement meublé doit inclure des équipements obligatoires pour respecter la loi.

  • Literie avec couette ou couverture
  • Volets ou rideaux dans les chambres
  • Plaques de cuisson
  • Four ou four à micro-ondes
  • Réfrigérateur
  • Congélateur ou compartiment à congélation du réfrigérateur d'une température maximale de -6°
  • Vaisselle en nombre suffisant pour que les occupants puissent prendre les repas
  • Ustensiles de cuisine
  • Table
  • Sièges
  • Étagères de rangement
  • Luminaires
  • Matériel d'entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement (aspirateur s'il y a de la moquette, balai et serpillière pour du carrelage...)

D’autre part, le bien en meublé peut faire l’objet d’un bail de courte durée, idéal pour un étudiant, un stagiaire ou un premier emploi que vous pensez ne pas conserver à terme si vous trouvez une meilleure opportunité. De plus, le préavis est de seulement un mois.

En revanche, le meublé, en raison des prestations offertes, propose un loyer plus élevé, jusqu’à 30 % par rapport à un logement vide. De plus, le dépôt de garantie est de 2 mois contre 1 mois en location nue.

La location vide

Cette fois, vous faites le choix d’une location qui va vous demander un investissement de départ important pour votre logement. Toutefois, cela présente un avantage : vous pouvez personnaliser votre appartement ou votre maison et choisir des meubles qui vous ressemblent. De plus, le loyer est moins élevé, c’est un point à prendre en considération à moyen terme. Le bail est signé pour un minimum de 3 ans, c’est plus rassurant pour vous si vous comptez vous installer quelque temps. Le dépôt de garantie est d’un mois seulement.

Point négatif du bail pour une location vie : le préavis est de 3 mois (sauf exceptions).

Comment trouver un premier logement ?

La nature de votre recherche peut différer selon votre statut. La plupart du temps, trouver un premier logement nécessite de faire des recherches sur internet où vous accéderez aux annonces des particuliers qui mettent leur bien en location.

Vous pouvez également déléguer la recherche de votre logement à une agence immobilière. Un agent immobilier prendra en compte vos critères et vous proposera des logements à visiter.

Si vous êtes étudiant, n’hésitez pas à vous adresser au Crous qui propose des chambres universitaires, le coût est moins élevé qu’un appartement entier.

Enfin, si vous souhaitez opter pour la colocation, des plateformes existent afin de vous mettre en relation avec d’autres personnes souhaitant profiter des avantages financiers de cette solution.

Ouvrez l'œil ! Voici nos conseils pour une visite de logement efficace

Une assurance habitation obligatoire pour les locataires

Avant d’emménager dans votre premier appartement, n’oubliez pas que vous devez l’assurer. La loi impose aux locataires de souscrire un contrat d’assurance habitation pour couvrir a minima les risques locatifs (incendie, exposition, dégât des eaux). Libre à vous de souscrire un contrat plus protecteur avec d’autres garanties telles que l’assurance responsabilité civile, le vol, les catastrophes naturelles, les dommages électriques, etc.

L'assurance habitation locataire : tout savoir pour être bien couvert !

Des aides pour un loyer moins cher

Vous êtes étudiant ou vous venez de trouver un premier emploi vous offrant un salaire faible ? N’oubliez pas qu’il existe des aides pour payer moins cher votre loyer. C’est le cas de l’aide personnalisée au logement (APL) qui est octroyée sous conditions de ressources.

La garantie Visale est un plus si vous êtes éligible. C’est elle qui vient prendre en charge votre dépôt de garantie, ce qui pourra être rassurant pour votre propriétaire et vous ouvrir les portes de la location.

L’allocation de logement familial est octroyée si vous avez une personne à charge, si vous percevez des prestations familiales, etc. Elle permet là encore de réduire sensiblement le montant de votre loyer.

L’allocation de logement sociale (ALS) est proposée aux personnes qui ne peuvent ni toucher l’APL, ni l’ALF.

Anticiper les abonnements (électricité, internet et eau)

Avant d’entrer dans votre premier logement, vous devez effectuer certaines démarches :

  • trouver un contrat d’énergie : n’hésitez pas à comparer les offres pour vous assurer de payer moins cher. Souscrivez votre contrat d’électricité (et éventuellement de gaz) au moins 2 semaines avant d’emménager pour être sûr d’être alimenté le jour du déménagement ;
  • trouver un contrat internet : là encore, vous pouvez comparer les offres des fournisseurs d’accès afin de souscrire le contrat le moins cher à prestations égales. Effectuez cette démarche assez tôt également afin de ne pas vous retrouver sans connexion le jour J ;
  • contacter le fournisseur local d’eau pour ouvrir un contrat à votre nom. Le jour de l’emménagement, vous devrez communiquer les chiffres du compteur (au même titre que pour l’électricité, ils doivent être inscrits sur l’état des lieux).
Article précédent Comment acheter un bien immobilier aux enchères ?
Article suivant Location : comment faire si je ne gagne pas 3 fois le prix du loyer ?
Plus de guides immobilier
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.