Peut-on gagner de l’argent en achetant et en revendant des objets ?

Par Fabienne Cornillon | Mis à jour le 18/11/2022 à 14:02
Partager

À une période où l’on parle sans cesse du pouvoir d’achat en berne des Français, certains tentent de trouver des solutions pour arrondir leurs fins de mois. Et si acheter des objets pour les revendre plus cher était la solution ?

Acheter et revendre des objets anciens

Vous avez une bonne connaissance en matière d’objets anciens (bijoux, tableaux, sculptures, jouets, etc.) et vous souhaitez mettre celle-ci à profit ? Pourquoi ne pas tenter d’acheter des objets sur internet, mais aussi sur des vide-greniers. Il n’est pas rare que des personnes souhaitent se débarrasser d’objets qui les encombrent ou dont ils ont hérité.

N’ayant pas nécessairement une bonne connaissance de leur valeur, ils sont susceptibles de les brader. C’est une solution à envisager. Il ne vous reste plus qu’à les revendre ensuite en vous adressant à un marché de connaisseurs et de collectionneurs qui pourraient vous en offrir un bon prix.

Retaper des objets avant de les revendre

Vous êtes un bon bricoleur ? Il existe peut-être une solution pour gagner de l’argent. Achetez, toujours sur internet ou dans un vide-grenier, des objets qui nécessitent des réparations. Des meubles à retaper, de vieilles chaînes Hi-Fi qui ne demandent qu’une petite réparation, le choix est large. En redonnant un coup de jeune à ces objets, vous pourriez aussi leur offrir de la valeur et espérer les revendre plus cher.

Acheter des objets aux enchères

Le malheur des uns fait parfois le bonheur des autres. Si vous recherchez des objets pas chers à acheter afin de les revendre et de faire une plus-value, pourquoi ne pas vous rendre à une vente aux enchères ?

On y trouve des objets de valeur qui peuvent être achetés à des prix abordables. Attention toutefois, vous devez maîtriser leur valeur à la revente dans le but d'acheter au bon prix. Fixez-vous un objectif et n’oubliez pas que la vente aux enchères engendre des frais d’acquisition.

Faire vos achats dans les ressourceries

Ces magasins sont reconnus pour vendre des objets pas chers. Mais ce qui n’est pas cher pour quelqu’un pourrait avoir de la valeur pour les autres. Par exemple, vous pouvez y trouver des vêtements de marques qui séduisent une certaine population ou des consoles de jeux qui rendraient heureux un collectionneur.

Vous pouvez aussi, dans le même esprit, vous rendre chez Emmaüs qui vend des objets reçus gratuitement, notamment pour débarrasser un logement d’une personne décédée ou qui part en maison de retraite. Là encore, vous pouvez envisager de bonnes affaires.

LeBonCoin : une mine d’or ?

Chaque jour, cette plateforme de mise en relation entre vendeurs et acheteurs publie des centaines de milliers d’annonces. Difficile d’imaginer qu’il n’existe pas un bon coup à faire. Prenez le temps de parcourir les annonces par catégorie selon vos objectifs d’achat. Mode, maison, multimédia, loisirs, le choix est extrêmement large, vous pourriez trouver des pépites qui ne semblent pour le vendeur n’avoir aucune valeur.

De cette manière, vous pourrez ensuite vous orienter vers des personnes susceptibles d’être intéressées par l’objet acheté et de le vendre plus cher pour arrondir vos fins de mois.

Devez-vous déclarer ces revenus aux impôts

Nous avons étudié la question pour vous. En nous rendant sur le site impots.gouv.fr, il apparaît que l’achat de biens pour les revendre est une activité qui est imposable. Vous devez déclarer vos recettes à l’administration fiscale. Si vous n’en faites pas votre activité principale et qu’il s’agit simplement d’arrondir vos fins de mois, vous entrez dans la catégorie des recettes annuelles inférieures à 176 200 €.

Vous avez le choix entre le régime micro-BIC et le régime réel.

Avec le régime micro-BIC, vous portez le montant de vos recettes sur une déclaration complémentaire d’impôt sur le revenu n° 2042 C pro (ligne 5 NO). Vous êtes imposé au barème de l’impôt sur le revenu sur 29 % de vos recettes (abattement pour frais automatique de 71 %). Comme l’abattement minimal est de 305 €, si vos recettes sont inférieures à 305 €, vous ne payez aucun impôt.

Avec le régime réel, pas d’abattement, mais vous pouvez déduire vos charges (par exemple l’achat de vos objets). Cette fois, vous portez vos recettes sur la déclaration 2031-SD. Vous devez aussi facturer et payer la TVA.

À lire également : Les revenus annexes sur les plateformes sont-ils imposables ?

Article précédent Tests de produits de beauté : un vrai bon plan pour les femmes !
Article suivant Les arnaques les plus répandues en France
Plus de guides gagner de l'argent
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.