Peut-on investir de façon écoresponsable ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 01/04/2022 à 14:40
Partager

La cause environnementale est aujourd’hui l’un des plus grands sujets de préoccupation. À tel point qu’on y pense même au moment de placer notre épargne. Bonne nouvelle : le monde économique a pris conscience des enjeux actuels et rendu l’investissement écologique à la portée de tous. Concrètement, voici comment concilier performances financières et développement durable.

Qu’entend-on par « investissement écologique » ?

L’investissement écologique, c’est donner du sens à son épargne en contribuant au développement d’une économie durable. Vous faites ainsi travailler votre épargne non seulement pour votre avenir, mais aussi pour celui de la planète. En pratique, il s’agit par exemple d’investir pour financer des projets ou des entreprises ayant pour objectif de lutter contre le réchauffement climatique (réduction des émissions de CO2, financement de la transition énergétique…).

L’investissement écologique peut ainsi s’inscrire dans ce que l’on appelle l’investissement socialement responsable (ISR). L’ISR couvre un champ plus large puisqu’il prend en compte à la fois des critères environnementaux et sociaux. En principe, les entreprises labellisées ISR vont même plus loin, en englobant aussi des critères de gouvernance. On parle alors de critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance). Ces critères se rapportent donc aux entreprises pouvant avoir un impact positif sur l’environnement et sur la société.

Les critères environnementaux

Ces critères mesurent les répercussions (directes ou indirectes) de l’activité de l’entreprise sur l’environnement. Peuvent par exemple être pris en compte :

  • La gestion des déchets ;
  • La consommation d’eau, d’électricité ;
  • Les émissions de gaz à effet de serre ;
  • L’impact des activités sur la biodiversité.

Les critères sociaux

Les critères sociaux portent sur l’impact (direct ou indirect) de l’activité sur toutes les personnes ayant un intérêt dans l’entreprise (collaborateurs, fournisseurs, clients, communautés locales). On y retrouve notamment :

  • Les droits humains ;
  • Les normes du travail (sécurité, sûreté…) ;
  • L’égalité des opportunités.

Les critères de gouvernance

Enfin, les critères de gouvernance tiennent compte de la façon dont l’entreprise est dirigée, administrée et contrôlée. Cela inclut :

  • Les relations avec la direction, les actionnaires ;
  • La rémunération des dirigeants ;
  • La lutte contre la corruption.

À noter : mille et une façons de faire de l’ISR
L’investissement socialement responsable n’est pas universel. À chacun ses critères et exigences. Aussi, pour être pleinement en accord avec vos valeurs, identifiez précisément ceux qui vous tiennent à cœur.

Comment verdir ses investissements ?

Pour investir de manière écoresponsable, vous pouvez actionner différents leviers.

Ouvrir un contrat d’assurance-vie

Certains contrats d’assurance-vie proposent des fonds d’investissement responsables. Des assurances-vie spécialisées dans l’ISR commencent même à voir le jour, à l’image de Goodvest. Dans tous les cas, lisez bien votre contrat avant signature car pour certains, les fonds socialement responsables sont limités. Ce ne sont par ailleurs pas toujours les plus vertueux.

Il existe un moyen simple de savoir si vous vous situez dans une vraie démarche ISR (et non dans une opération de greenwashing, c’est-à-dire une fausse image responsable) : vérifier si le fonds est porteur d’un label. Il peut s’agir du label ISR, mais aussi, entre autres, des labels Finansol ou encore Greenfin. Pour ce dernier, une partie de votre épargne sert à financer la transition écologique et énergétique.

Ouvrir un PER

Le plan épargne retraite (PER) est amené à remplacer, à terme, tous les produits d’épargne retraite. Si vous avez pour objectif d’épargner en vue d’avoir un complément de retraite, tournez-vous plutôt vers cette solution.

Le fonctionnement est identique à celui de l’assurance-vie : vous placez votre argent et avez accès à des fonds, dont certains labellisés ISR ou autre label solidaire. Là encore, lisez attentivement le contrat avant souscription pour savoir si les fonds responsables proposés sont réellement intéressants.

Comme en assurance-vie, des PER spécialisés dans l’investissement écoresponsable se développent peu à peu. Chez Caravel, par exemple, on finance uniquement des projets environnementaux et solidaires. Et pour ne rien gâcher, cette start-up est française ! À vous de choisir votre plan d’investissement, en fonction de vos convictions personnelles.

Investir en Bourse

Pour investir en Bourse, il vous suffit d’ouvrir un plan d’épargne en actions (PEA) ou un compte-titres ordinaire (CTO). Une fois votre compte ouvert, sélectionnez tout simplement les fonds répondant à vos valeurs éthiques. 

Investir via le crowdfunding

Le crowdfunding, ou « financement par la foule » en français, est un autre moyen d’investir de manière écoresponsable. À condition, bien sûr, de financer des projets allant dans ce sens. C’est justement l’avantage : vous pouvez choisir directement les projets auxquels vous croyez.

Cet outil de collecte de fonds fonctionne très simplement. Vous prêtez une somme d’argent pendant une durée définie à l’avance, puis celle-ci vous est restituée avec des intérêts.

À noter : des inconvénients à prendre en compte
Comparé à d’autres types de placements, le crowdfunding peut être moins intéressant en termes de rendement. Les risques sont aussi plus grands, y compris (contre toute attente) en comparaison des fonds en bourse. Attention donc à bien mesurer ce niveau de risque et à ne pas investir toutes vos économies.

Pour trouver un projet qui vous intéresse sans avoir à passer en revue toutes les plates-formes participatives, rendez-vous sur le site BpiFrance ! Tous ses partenaires sont des opérateurs français du financement participatif.

Et mon compte courant, dans tout ça ?

Certes, la notion d’investissement n’a pas vraiment sa place ici. Quoique indirectement, un peu quand même… En effet, les banques utilisent les euros laissés sur votre compte courant pour financer des entreprises. Et celles-ci ne sont pas toujours respectueuses de la planète.

Vous avez là encore le pouvoir de changer les choses. Comment ? En ouvrant un compte auprès d’une banque en ligne écoresponsable. Oui, ça existe aussi. Parmi elles, Helios et Green-Got, axées sur la transition écologique et énergétique.

Comme n’importe quel placement, un investissement écoresponsable doit avant toute chose vous permettre de préparer financièrement votre avenir. Il doit, en somme, être adapté à votre situation et à vos objectifs personnels. Ne perdez pas cela de vue !

Article précédent Tests de produits de beauté : un vrai bon plan pour les femmes !
Article suivant Colis perdus vendus aux enchères : combien récupère La Poste ?
Plus de guides gagner de l'argent
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.