Comment limiter ses dépenses du quotidien face à l’inflation ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 26/04/2022 à 09:45
Partager

Selon les dernières projections de la Banque de France, l’inflation en 2022 approchera 4 %. Le scénario dégradé évoque même 4,7 %. Cette augmentation phénoménale des prix a déjà été amorcée fin 2021 avec le coût de l’énergie qui ne cesse de s’envoler. Les incertitudes sur la production mondiale de blé et de tournesol laissent envisager de futures flambées des prix. Évidemment, les revenus n’augmentent pas à la même vitesse et le pouvoir d’achat est en chute libre. Vous vous demandez comment limiter ses dépenses du quotidien face à l’inflation ? Voici quelques suggestions pour traverser cette période difficile.

Limiter sa consommation d’énergie

Pour faire face à l’inflation, le premier réflexe à avoir est de consommer moins d’énergie. Que vous soyez chauffé à l’électricité, au gaz ou au fioul, baissez la température intérieure de votre domicile d’un degré. L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) affirme que cela permet de baisser sa facture d’environ 7 %.

Pensez également à baisser le thermostat avant d’aller vous coucher et à passer votre chaudière en mode hors gel en cas d’absence prolongée.

Les bons réflexes pour baisser vos dépenses en électricité

  • Éteindre les appareils en veille ;
  • Supprimer les lampes à LED déco ;
  • Privilégier les programmes éco (lave-linge et lave-vaisselle) ;
  • Ne pas utiliser le sèche-linge ;
  • Utiliser des couvercles sur les poêles et les casseroles pour une cuisson plus rapide ;
  • Programmer le ballon d’eau chaude électrique entre 55 °C et 60 °C ;
  • Entourer les tuyaux et le ballon d’eau chaude d’un isolant : on appelle cette opération « calorifuger » ;
  • Raccourcir les douches dans le cas d’un ballon d’eau chaude électrique. Vous pouvez également diminuer la température de l’eau.

Les bons réflexes pour baisser vos dépenses en gaz

  • Dépoussiérer les radiateurs pour optimiser la diffusion de la chaleur ;
  • Ne pas faire sécher de linge dessus ;
  • Ne pas placer de meubles devant les appareils ;
  • Purger les radiateurs avant de les remettre en route à l’automne.

Les bons réflexes pour baisser vos dépenses en essence

  • Abandonner sa voiture pour les trajets courts ;
  • Faire du co-voiturage ;
  • Prendre les transports publics ou le vélo pour ses déplacements (si possible) ;
  • Rouler à vitesse constante pour éviter les pics de consommation ;
  • Réduire sa vitesse générale de 10 km/h.

Refaire son budget

À cause de l’inflation, votre pouvoir d’achat diminue. Un bon moyen de limiter ses dépenses du quotidien pour faire face à la situation est de revoir votre budget. Listez toutes vos dépenses sur le dernier mois et faites des coupes sur certains postes.

Limiter les sorties sera bien évidemment une des pistes à explorer, mais elle n’est pas la seule. Pour redonner de l’équilibre à votre budget, essayez de :

  • Arrêter certains abonnements (cinéma, salle de sport, etc.) ;
  • Ne garder qu’une plateforme de streaming ;
  • Éliminer les petites dépenses inutiles (le café quotidien à emporter, le gâteau du goûter à la boulangerie, etc.) ;
  • Favoriser les emprunts à la médiathèque plutôt que l’achat de livres ou de CD.

Planifier ses repas d’une nouvelle manière

L’improvisation est l’ennemie des économies et encore plus en période d’inflation. La planification des menus de la semaine permet d’établir une liste de courses précise et de rationaliser ses dépenses.

Pour maîtriser votre budget alimentation toujours plus efficacement, commencez à imaginer vos repas de la semaine en fonction des promotions. Rassemblez les catalogues des grandes surfaces des alentours et épluchez-les pour trouver les offres les plus intéressantes puis construisez votre liste en fonction. Dans la mesure du possible, limitez la viande et ajoutez des légumineuses et des céréales pour conserver une alimentation équilibrée.

Il y a une promotion sur le poulet ? Faites-en la protéine de votre semaine pour acheter un lot à bon prix. Même si leur prix ne cesse d’augmenter, les pâtes vous permettront d’élaborer un menu peu cher et délicieux : une soirée pâtes par semaine et vous ferez de belles économies. Ajoutez également un repas végétarien et pensez aux œufs pour ajouter des protéines animales à vos assiettes sans trop dépenser.

En hiver, les soupes-repas contenant légumes, céréales et/ou viandes (minestrone, chaudrée, ramen) vous offriront un dîner réconfortant et abordable. En été, une grande salade composée à base de riz, quinoa ou pâtes vous permettra de vous régaler à moindres frais. Pensez aussi à réserver un ou deux repas aux restes afin de limiter le gaspillage et les dépenses inutiles.

Bon à avoir : des applications pour acheter moins cher

Le gaspillage est un enjeu pour votre portefeuille comme l’environnement. Avec les applications Too Good To Go et Phenix, vous pouvez vous offrir des paniers de nourriture à prix réduits chez les commerçants de votre quartier. Ainsi, vous remplissez votre réfrigérateur en faisant des économies et un geste pour la planète.

Acheter d’occasion

Même en réfléchissant sur votre budget, certaines dépenses sont incontournables. Il faut par ailleurs garder quelques petits plaisirs afin de conserver de la joie dans votre quotidien.

Si vous n’avez pas encore adopté le réflexe de l’occasion, c’est le bon moment pour vous lancer. Pour les vêtements, les jeux et même le mobilier, c’est le bon moyen de s’équiper en faisant de bonnes affaires. Les vide-greniers, boutiques solidaires et sites comme Vinted ou Le Bon Coin, vous permettront de faire face à des dépenses incompressibles.

L’occasion donne également la possibilité de réaliser quelques achats plus superficiels tels que des jouets ou de la déco !

Faire du tri et vendre

Limiter ses dépenses du quotidien face à l’inflation, c’est une chose, mais autant essayer aussi d’augmenter ses revenus ! Pour cela, organisez une grande opération de tri à la maison. Jouets, vêtements, bibelots, livres : mettez de côté tout ce dont vous ne vous servez plus. Il peut s’agir de pièces que vous ne portez plus ou trop petites pour vos enfants, ou d’objets inutilisés.

Pensez également à aller faire un tour dans votre cave, votre garage et votre grenier pour dénicher les articles qui pourront vous rapporter quelques dizaines d’euros. Entre les vide-greniers et les applications, vous pourrez très facilement vous débarrasser de ces biens et créer une cagnotte pour financer vos vacances ou une sortie en famille.

Limiter ses dépenses du quotidien face à l’inflation demande un peu d’organisation, mais cela reste possible. En adoptant rapidement ces bons réflexes, vous pourrez progressivement revoir vos dépenses à la baisse et mieux vous adapter à la situation. Les diverses crises favorisant une hausse des prix générale pourraient durer de longs mois, il est donc essentiel de s’adapter.

Article précédent Free Troc Party : consommer sans dépenser ni polluer
Article suivant L’inflation préoccupe les Français : la preuve par... Google
Plus de guides faire des économies
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.