Chèque énergie, RSA : tout ce qui va changer au 1er avril

Par Jean-Baptiste Le Roux | Mis à jour le 30/03/2023 à 15:00

Ceci n'a rien d'une blague en dépit de la date. RSA, chèque énergie, déclaration de revenus... Retrouvez ici tout ce qui va changer au 1er avril.

Déclaration revenus
Dès le 1er avril, les bénéficiaires du RSA devront déclarer leurs revenus tous les mois.

Évolution du RSA et de la déclaration de revenus

Le 1er avril 2023 marque l'introduction de changements majeurs concernant le Revenu de Solidarité Active (RSA) et la déclaration de revenus. Les bénéficiaires du RSA devront désormais déclarer leurs revenus tous les mois, et non plus tous les trimestres. Ce changement permettra de mieux ajuster les allocations en fonction des ressources des ménages et d'assurer une aide financière plus adaptée.

En ce qui concerne la déclaration de revenus, les contribuables devront fournir des informations complémentaires pour certaines catégories de revenus. Tous ces changements ont pour but d'améliorer la précision des déclarations et d'éviter les erreurs pour les contribuables.

Le chèque énergie s'améliore et se généralise

Le chèque énergie, une aide destinée à aider les ménages à faibles revenus à payer leurs factures d'énergie, subit également des modifications. À partir du 1er avril 2023, son montant sera augmenté et davantage de ménages pourront en bénéficier. Cette mesure a pour objectif de lutter contre la précarité énergétique, qui touche un nombre croissant de Français. Le chèque énergie sera désormais accessible aux ménages dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 10 700 € pour une personne seule et 16 050 € pour un couple. Le montant de l'aide s'échelonnera de 48 € à 277 € en fonction de la composition du foyer et du niveau de revenus.

En conclusion, le 1er avril 2023 apporte des changements significatifs en matière de RSA, de déclaration de revenus et de chèque énergie. Ces évolutions visent à améliorer l'adéquation des aides financières aux besoins des ménages et à lutter contre la précarité énergétique. Les bénéficiaires de ces dispositifs devront s'adapter à ces nouvelles dispositions pour continuer à recevoir leur soutien financier.

A lire également : Astuces et bons plans pour mieux vivre avec le RSA

Article précédent Lidl : le robot cuiseur de retour avant Noël
Article suivant Amazon Prime Day 2024 : quelles sont les dates et les promotions ?
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.