J'ai perdu mes fiches de paie : que faire ?

Par La rédaction | Mis à jour le 03/09/2021 à 12:04
Partager

Pour la retraite ou une nouvelle carrière, le bulletin de salaire fait partie des papiers administratifs à conserver toute une vie. Comment agir face à une éventuelle perte ou un vol de ce document si important ?

Récupérer une fiche de paie perdue auprès de l'employeur

Depuis 1998, la loi impose à tout employeur de sauvegarder un double exemplaire des bulletins de salaire de chaque employé en version électronique ou sur papier. Cette obligation s’étend sur une période de 5 années successives.

Dès que vous constatez que vous avez égaré votre fiche de paie, adressez-vous directement à votre employeur. Pour obtenir une copie de votre bulletin de salaire, formulez une demande auprès des responsables des ressources humaines ou du personnel.

Si vous ne travaillez plus pour l’entreprise depuis plus de 5 ans, le plus simple est de négocier avec votre ancien employeur. Même si ce dernier n’est plus tenu de conserver votre dossier personnel, avec un peu de chance, vous pouvez encore fouiller les archives de l’entreprise.

À défaut, votre employeur pourrait vous délivrer des attestations des salaires basées sur les jours que vous avez travaillés.

Et lorsque l'entreprise n'existe plus ?

L’entreprise pour qui vous travailliez a été dissoute ? Pour mettre la main sur votre bulletin de salaire, contactez votre caisse retraite, notamment si vous êtes un salarié du régime général.

Faites appel à la caisse d’assurance retraite et de la santé (CARSAT) si vous habitez en province ou à la caisse nationale de l’assurance vieillesse (CNAV) si vous résidez en Ile-de-France. Outre les cotisations que vous avez versées pour votre retraite, votre caisse de retraite détient toutes les informations sur les montants de votre salaire brut.

Vous pouvez également recourir à l’aide de l’Union de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocation familiale (URSSAF). Cette entité reçoit la déclaration annuelle des données sociales de la part de tous les employeurs chaque année, et donc des informations sur vos rémunérations antécédentes. 

Alternative pour retrouver le bulletin de salaire perdu

Dans le cas où vos recherches auprès de vos anciens employeurs ou de l’URSSAF n’ont pas abouti, une ultime solution : consulter vos relevés bancaires. Ces papiers constitueront la preuve que vous avez effectivement bénéficié d’un gain salarial.

Remettez-en une photocopie à votre employeur actuel ou à votre caisse retraite et n’oubliez pas de marquer tous les virements opérés par vos anciens employeurs.

Si vous n’êtes plus en possession de vos relevés bancaires, réclamez-en une copie à votre banque (et éventuellement à vos banques antérieures). Attendez-vous, toutefois, à payer des frais bancaires pour ce service.

Pour éviter d’entreprendre des dépenses supplémentaires, n’hésitez pas à consulter l’état de vos comptes sur Internet. Pour y parvenir, visitez le site de votre banque et faites, par la suite, une capture d’écran des mentions de virement de salaire affichées sur votre compte personnel.

Avec la dématérialisation, il est de plus en plus facile de retrouver des documents administratifs, même après la date limite de conservation par une entreprise. Pour éviter des déconvenues, pensez à toujours sauvegarder vos bulletins de paie sous un format numérique sécurisé !

Article précédent Passer à temps partiel : bonne ou mauvaise idée ?
Article suivant Pourquoi les stages ne sont pas tous rémunérés ?
Plus de guides emploi
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.