Si l’âge légal de départ à la retraite est de 62 ans, tous les actifs ne sont pas logés à la même enseigne. Certains ont la possibilité de partir plus tôt. Vous souhaitez savoir si vous êtes concerné ? Lisez ce guide.

Départ avant l’âge légal de la retraite : les conséquences

Depuis 2010, l’âge de départ à la retraite est de 62 ans. Si vous faites partie des personnes qui souhaitent partir avant cet âge, vous ne pourrez obtenir votre pension de retraite. Vous allez donc devoir utiliser votre épargne pour vous rémunérer en attendant d’atteindre l’âge légal. De même, si vous partez à la retraite à 62 ans alors que vous n’avez pas cumulé assez de trimestres, vous subirez une décote. Mieux vaut donc, la plupart du temps, attendre l’âge légal et cotiser un nombre suffisant de trimestres qui sera déterminé selon votre année de naissance.

Il existe toutefois des exceptions.

Comment partir à la retraite avant 62 ans ?

Pour envisager un départ à la retraite avant 62 ans, il faut remplir certaines conditions bien spécifiques :

  • vous avez eu une carrière longue et avez cumulé tous vos trimestres. Vous pouvez partir dès 60 ans si vous avez totalisé au moins 5 trimestres avant la fin de l’année civile de votre 20e anniversaire ;
  • vous avez travaillé en étant en situation de handicap : vous devez justifier d’un taux d’incapacité d’au moins 50 % pendant toute la durée d’assurance et avoir cotisé un nombre de trimestres nécessaires à un départ anticipé ;
  • vous présentez une incapacité permanente d’au moins 20 % ou un taux d’incapacité de 10 à 20 % après avoir été exposé au moins 17 ans à des facteurs de risques professionnels ;
  • vous avez bénéficié de l’allocation des travailleurs de l’amiante : vous pouvez partir plus tôt si vous avez cumulé le nombre de trimestres nécessaires ;
  • vous avez des points de compte professionnel de prévention : lorsque vous êtes exposé à des facteurs de risques, vous cumulez des points de CPP qui se transforment en trimestres. 80 points valent 8 trimestres, ce qui vous permet de gagner 2 ans et de partir à 60 ans ;
  • vous appartenez aux régimes spéciaux et pouvez envisager un départ précoce (50 ans pour le régime des Mines, 52 ans à la SNCF ou la RATP, 57 ans à la Banque de France, etc.).

Comment demander un départ en retraite anticipée ?

Racheter des trimestres pour partir plus tôt

Vous allez atteindre l’âge de la retraite, mais n’aurez pas assez de trimestres pour espérer une retraite à taux plein ? Pour ne pas subir de décote, sachez qu’il est possible de racheter des trimestres.

Il est possible de racheter jusqu’à 12 trimestres, notamment pour les étudiants qui ont été contraints de commencer leur activité professionnelle tardivement. Si les cotisations pour racheter vos trimestres sont déductibles du revenu imposable, sachez que cette option reste très onéreuse. Le coût dépend de l’option de rachat, de l’âge au moment du rachat et des revenus professionnels.

À lire aussi : Retraite - comment avoir des trimestres supplémentaires ?

Article précédent Comment calculer le montant de votre retraite ?
Article suivant Retraites complémentaires : vers une revalorisation de 5%
Plus de guides retraite
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.