Les frais bancaires vont augmenter en 2024

Par Stéphanie Haerts | Mis à jour le 30/11/2023 à 10:30

2024 sera marquée par une nouvelle vague d'augmentation des frais bancaires en France. Après une période de gel, les banques prévoient d'appliquer des hausses importantes, impactant le pouvoir d'achat déjà affaibli par l'inflation.

frais bancaires hausse
L'inflation frappe le secteur bancaire : préparez-vous à des frais plus élevés en 2024.

Hausse généralisée des frais bancaires

Les frais de tenue de compte connaîtront une augmentation moyenne de 2,5% en 2024, représentant presque un euro supplémentaire par mois. Il faudra compter 28 euros par an en moyenne pour les frais bancaires. Une mauvaise nouvelle pour les clients, dont les budgets sont déjà serrés en raison de l'inflation généralisée.

La Banque Postale se distingue avec une hausse prévue de 21,4% sur certains services, notamment les cartes bancaires Visa Infinite, dont les frais grimperont à 327,2 euros contre 320 euros actuellement. Des augmentations similaires toucheront d'autres types de cartes et services.

Pourquoi une telle hausse ?

MoneyVox souligne que cette hausse s'explique par la généralisation des frais de tenue de compte depuis les années 2010, en réponse à la politique de taux bas de la Banque centrale européenne. Aujourd'hui, avec un taux de dépôt atteignant 4%, les banques cherchent à compenser la diminution des revenus des dépôts.

Outre les frais de tenue de compte, les frais d'opposition sur chèque et les incidents bancaires connaîtront également une hausse considérable, avec des augmentations atteignant jusqu'à 100%. Face à cette situation, il est conseillé aux consommateurs de se renseigner activement auprès de leur banque pour éviter des surprises désagréables.

À lire aussi : Ces frais bancaires qui nous coûtent cher !

Article précédent Lidl : le robot cuiseur de retour avant Noël
Article suivant Amazon Prime Day 2024 : quelles sont les dates et les promotions ?
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.