Comment reconnaitre une arnaque de marketing de réseau (MLM)

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 01/06/2022 à 13:09
Partager

Le marketing de réseau ne vous dit rien ? Pourtant, vous avez à coup sûr été confronté à cette technique de vente où les vendeurs recrutent d’autres personnes pour vendre à leur tour un produit et perçoivent ensuite des commissions sur les ventes de leurs filleuls. Si ce système peut sembler intéressant, de nombreuses arnaques se cachent derrière les sommes alléchantes promises par les entreprises le pratiquant. 

Qu’est-ce que le marketing de réseau ?

Que l’on parle de MLM (Marketing Multi Level) ou de marketing de réseau, il s’agit de la même chose. Ce système peut aussi être appelé vente en réseau par cooptation ou vente par réseau coopté (VCR). Pour vendre ses produits, une entreprise recrute des vendeurs qui vont eux-mêmes rallier de nouvelles personnes à leur cause. Les vendeurs forment alors ces nouvelles recrues à la vente des produits et perçoivent une commission sur les ventes de ces filleuls. Le système se répète à l’infini et permet de développer un réseau de vendeurs tout acquis à la cause de l’entreprise et particulièrement loyaux envers leur parrain. 

Généralement, le marketing de réseau fonctionne autour de la vente à domicile. Les vendeurs organisent des réunions rassemblant des acheteurs potentiels, mais aussi d’éventuels ambassadeurs. Cela vous rappelle quelque chose ? C’est normal, le MLM, créé aux États-Unis dans les années 1940, a très vite été adopté par la société Tupperware qui fonctionne toujours selon ce modèle. La durabilité de cette enseigne démontre qu’il ne s’agit pas d’une arnaque de marketing de réseau, mais toutes les entreprises ne sont pas aussi irréprochables.

Quelles précautions pour éviter les dérives ?

Pour rester dans la légalité, une nouvelle recrue devra pouvoir déclarer ses revenus en ouvrant par exemple un statut d’autoentrepreneur. Cela n’évite pas les arnaques de marketing de réseau, c’est pourquoi le MLM est encadré par les articles L122-6 et L122-7 du Code de la consommation. Les vendeurs ne peuvent être rémunérés que par leurs ventes. Le recrutement de nouvelles personnes ne peut donner lieu au versement d’argent ou à des avantages financiers, encore moins quand elles ont dû verser une cotisation pour leur adhésion. 

Bon à savoir : ne pas confondre la vente pyramidale et le MLM

La vente pyramidale est interdite en France. Un tel système permettrait en effet d’être rémunéré sur le seul recrutement de nouveaux vendeurs. Avec le MLM, seules les ventes (d’une personne ou d’un de ses filleuls) peuvent générer des revenus.

Marketing de réseau : les signes qui doivent vous alerter

S’il ne faut pas forcément voir le mal derrière le marketing de réseau, quelques critères doivent vous alerter : 

  • Un investissement de départ très cher

Les entreprises pratiquant un MLM douteux ont tendance à vous imposer une formation au coût exorbitant. Cela leur permet de s’assurer une rentrée d’argent importante indépendamment de vos performances de vente et même de la qualité des produits. Par ailleurs, après avoir été client, vous devrez acheter un stock d’articles à revendre durant vos réunions. Là encore, impossible de savoir si vous réussirez à tout écouler. Plus les sommes demandées pour la formation et le stock sont élevées, plus il est probable que vous soyez devant une arnaque de marketing de réseau.

  • Des questions laissées en suspens

Les personnes pratiquant un marketing de réseau honnête n’ont aucun problème à répondre à vos questions. Qu’il s’agisse d’interrogations sur la provenance des produits, leur fabrication ou le fabricant, tout est alors abordé sans détour. Si vous êtes confronté à un représentant laissant planer le doute et préférant vous abreuver de belles histoires sur les profits potentiels, c’est probablement que vous êtes face à une arnaque de marketing de réseau. Méfiez-vous tout particulièrement des produits relatifs à la santé et au bien-être. Un argumentaire uniquement tourné vers les vertus supposées de ces articles sans aucune preuve scientifique doit éveiller vos soupçons.

  • Des techniques de vente peu éthiques

Pour convaincre leurs nouvelles recrues, certains vendeurs n’hésitent pas à utiliser des méthodes peu scrupuleuses. Ils leur promettent par exemple des rentrées d’argent mirobolantes et une formidable liberté grâce à ce travail en indépendant. D’autres mettent la pression aux recrues potentielles en leur faisant croire à un prix préférentiel qu’elles ne retrouveront jamais, une occasion unique de donner un nouvel élan à leur vie. Enfin, pour réussir à vendre leur arnaque de marketing de réseau, certains jouent la carte de la connivence en inventant une remise secrète, une réduction qui « leur fera avoir quelques problèmes avec la direction ». Si vous êtes face à ces méthodes, opposez un « non » irrévocable. Ne tentez pas de vous justifier, cela donnerait l’occasion au vendeur de retourner votre argument contre vous. 

A lire aussi : Faux conseiller bancaire : gare à l'arnaque au téléphone.

Le MLM : un bon business, surtout pour les entreprises

Sans forcément être une arnaque, le MLM peut engendrer une grande déception. C’est d’ailleurs là le plus grand risque de cette pratique. En effet, pour vous recruter, les vendeurs vous promettent des résultats mirobolants. Si le marketing de réseau peut représenter un complément de revenus non négligeable, difficile pour autant d’en faire une activité à temps plein. En effet, à moins de recruter des dizaines de filleuls très performants qui vous permettront d’empocher de nombreuses commissions supplémentaires, vous travaillez énormément pour un intéressement négligeable. Selon Netbooster.fr, le salaire médian des personnes travaillant sous le modèle du MLM est de 0,55 € ! Le site va même plus loin dans son analyse et affirme que plus de 99 % des recrues perdent de l’argent. Dans cette opération, les véritables gagnants sont les entreprises.

En effet, tous ces travailleurs indépendants permettent à la société commercialisant le produit d’avoir une masse salariale à moindre coût. Aucuns frais ne sont engagés pour le recrutement, elles n’ont pas de cotisations patronales à régler, les frais d’hébergement de leurs locaux sont minimes : que demander de plus ? Eh bien tout simplement des frais de publicité quasiment nuls ! Eh oui, là aussi, les vendeurs, en travaillant leur réseau, assurent une parfaite visibilité à la marque. Certaines, en demandant à leurs vendeurs d’acheter leurs propres produits à écouler, réduisent même leurs frais relatifs au stockage et à l’immobilisation d’une partie de leur capital. 

Si le MLM peut vous permettre d’augmenter vos revenus, cette activité est souvent peu rentable. Même sans être face à une opération frauduleuse, vous devez avoir conscience que ce modèle exige d’avoir beaucoup de temps pour se lancer et faire prospérer son réseau. Si l’aventure vous tente malgré tout, avant de vous engager, assurez-vous de ne pas être confronté à l’un des signes permettant de détecter une arnaque de marketing de réseau.

Article précédent Consommateur : 10 droits fondamentaux
Article suivant 1er octobre 2022 : tout ce qui change pour les Français
Plus de guides droits des consommateurs
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.