Le toilettage : les solutions moins chères

Par La rédaction | Mis à jour le 22/12/2021 à 16:49
Partager

Offrir un petit passage chez le toiletteur à son compagnon n'est pas toujours donné. Comment lui refaire une beauté sans se ruiner ?

Faire appel à des apprentis-toiletteurs

Les maîtres connaissent déjà bien souvent la combine pour réduire leur budget coiffeur : se rendre dans une école de coiffure ou d’esthétique pour bénéficier de soins à prix cassés. Les chiens (et les chats dans certains salons) peuvent eux aussi se faire chouchouter à petit prix dans des établissements similaires, dédiés à l’apprentissage des futurs toiletteurs. En recherche constante de modèle pour s’exercer, il est possible de venir y déposer Médor pour un bain, une coupe d’ongles ou encore une égalisation de la coupe.

Le prix : l’économie peut facilement atteindre les 20 à 40 %, une bonne raison de laisser se faire chouchouter son compagnon.

Le toilettage en libre-service

Laver votre chien à la maison, vous y avez déjà songé, mais vous avez du mal à garder votre maison propre avec un animal ? Si la pensée des poils dans la baignoire et d’un animal mouillé dans la maison vous rebute, le toilettage en libre-service est fait pour vous !

Le toiletteur ou l’animalerie met à disposition tout le matériel nécessaire (grande cuve, shampoing, tablier, serviette, séchoir,...) et dispense de précieux conseils pour bien nettoyer votre compagnon quadripède. Ensuite, c’est à vous de jouer.

Le prix : les tarifs démarrent à 15 euros. Se retrousser les manches permet de faire une belle économie, de 30 à 60 %. Une opération à recommander aux propriétaires de grands chiens.

Un brin de toilette à la maison

Entre deux toilettages (et avec le retour des beaux jours), la plupart des chiens peuvent être nettoyés à la maison. Une bassine adaptée à la taille de votre compagnon dans le jardin, un shampoing spécial et c’est parti pour le grand nettoyage.

Mais attention, on ne s’improvise pas toiletteur sans se préparer au minimum.

Préparer le toilettage

Avant même d’allumer le tuyau d’arrosage, prenez soin de brosser votre animal pour démêler son pelage.

Faites aussi attention à la température de l’eau quand vous remplissez la bassine : en sortant du tuyau d’arrosage, elle ne dépasse pas les 15 C°. Mieux vaut remplir plusieurs bassines et laisser chauffer (pas trop !) l’eau au soleil pendant une ou deux heures.

Enfin, prévoyez une grande serviette. Un chien trempé qui se secoue peut vite inonder son environnement !

Bien toiletter son animal

Attention à la truffe et aux oreilles de votre animal : zones fragiles, particulièrement lors du bain et du séchage. Une fois shampouiné, pensez à le rincer soigneusement.

N’oubliez pas de sécher votre animal pour lui éviter de prendre froid. Un bon séchage à l’aide d’une serviette en été sera suffisant. En hiver, mieux vaut s’armer de son sèche-cheveux, à condition bien sûr que votre animal n’en aie pas peur. Tenez-le à bonne distance du poil et en mouvement permanent pour éviter tout risque de brûlure !

Le prix : entre 2 et 7 euros le shampoing.

Vous n'êtes pas obligé de payer plein tarif pour refaire une beauté à votre chien. Avec ces astuces économiques, voici de quoi combiner économies et soins adaptés !

À lire aussi : 10 astuces pour économiser quand on a un animal de compagnie

Article précédent Comment choisir une assurance responsabilité civile pour son chien ?
Article suivant Les assurances des SUV et des voitures électriques devraient coûter plus cher
Plus de guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.