Couple : comment régler un conflit d’argent ?

Par La rédaction | Mis à jour le 04/02/2022 à 15:50
Partager

Quand les problèmes d’argent pointent le bout de leurs nez, le fameux proverbe « l’argent ne fait pas le bonheur » prend tout son sens. Il peut en effet faire souffler un beau vent de discorde sur les couples ! Pourquoi l’argent amène t-il parfois à l’affrontement, et comment gérer les conflits lorsqu’ils apparaissent ?

Pourquoi l'argent est souvent source de conflits dans le couple ?

Ce n’est pas une surprise, l’argent dans le couple est un motif courant de dispute. Pourquoi ? Parce que les conjoints n’ont pas toujours ni l’envie ni l’occasion d’en discuter. Ou alors, trop tard. Ou encore, juste pour se faire des reproches...

Et dans ce cas-là, c’est toujours la même histoire : l'un des conjoints a cédé à un petit achat compulsif, ou l'autre a oublié de s'affranchir d'une facture... Bref, les deux parties ne sont pas alignées sur l'usage de l'argent et la gestion budgétaire, et la situation peut vite s'envenimer.

Les bons comptes font les bons amants ! Et vous, où en êtes-vous ? Êtes-vous vraiment « au carré » tous les deux ? Connaissez-vous les revenus de votre conjoint ? Ses rêves ? Ses économies, s’il en a... ses dettes ?

Et à lui, avez-vous tout confié ? Sait-il ce qui est essentiel pour vous ? A priori, on peut se dire que tous les couples ne sont pas condamnés à se déchirer pour des histoires d’argent. Hélas si, si l’on en croit les études. En réalité, il y a des solutions pour éviter de se gâcher la vie.

Quelles mesures pour éviter les conflits d'argent dans le couple ?

​​​​​Organisation optimisée, bons outils de gestion, communication assainie... Pour éviter les conflits dans le couple, prenez des mesures !

Définissez les postes de dépenses

Trop de flou et c'est la dispute assurée. Soyez au clair sur les dépenses de chacun : qui paie quoi ? Quand ? Veillez à avoir des revenus équilibrés : l'idéal est d'établir un prorata en fonction des revenus de chacun pour éviter de désavantager la personne qui gagne le moins.

Mettez des limites

Dans un couple, il est sain que chacun puisse disposer d'une épargne personnelle. Organisez vos finances pour délimiter le budget de couple et le budget individuel. Le plus simple : ouvrir un compte commun sur lequel vous verserez chacun la part d'argent dévolue aux charges fixes du couple : loyer, abonnements, courses...

Automatisez votre gestion budgétaire

Peu de personnes aiment se pencher sur leur budget, surtout lorsqu'il occasionne des disputes de couple. Prenez les devants pour faciliter les choses : mettez en place des virements automatiques pour vos charges fixes, mais aussi pour votre épargne ; installez une application de budget qui suivra et catégorisera chaque dépense pour vous offrir un récapitulatif clair et précis à la fin du mois...

Communiquez !

Chacun a sa propre définition d'une bonne gestion budgétaire. Il y a ceux qui l'utilisent pour se faire plaisir, ceux qui préfèrent épargner pour leur avenir. Ceux qui prévoient une marge de manœuvre et les autres qui ont besoin d'avoir un suivi au carré. 

Soyez transparent avec votre conjoint : dites-lui ce qui est important pour vous, comment vous imaginez vous répartir les frais... et abordez aussi le sujet de la différence de salaire si ça vous pèse.

Sachez aussi dire non si vous n'êtes pas d'accord avec une dépense faite en couple. Il y aura peut-être un peu de tension sur le coup, mais ce sera toujours moins grave qu’avoir à « encaisser » des dépenses incongrues.

De manière générale, ne laissez pas l’argent vous séparer. Parlez d’argent avec honnêteté, sincérité, sans tabou. N’oubliez pas que l’argent est la cause d’un divorce sur trois...

Article précédent Qu'est-ce qu'un divorce par consentement mutuel ?
Article suivant Pourquoi votre enfant va-t-il recevoir 2 euros du gouvernement ?
Plus de guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.