Être étudiant, c'est débuter parfois durement dans la vie d'adulte. Entre la discipline de travail à acquérir, les loyers à payer et le frigo à remplir, il peut être difficile de boucler les fins de mois. Heureusement, avec une connexion Internet et un peu de débrouillardise, vous pouvez mettre un peu de beurre dans les coquillettes... et ajouter une ligne à votre CV.

Créer sa micro-entreprise

Vous avez une jolie plume, vous touchez votre bille en graphisme, vous êtes un pro des réseaux sociaux, vous codez sur le bout des doigts ? Voilà une bonne façon de valoriser vos acquis tout en arrondissant vos fins de mois : la création d'une micro-entreprise est 100 % gratuite et ne prend que quelques minutes.

Dès que vous aurez obtenu votre numéro SIREN, vous serez apte à lancer votre activité en freelance. Pour cela, communiquez sur LinkedIn et recherchez les plateformes de freelancing adaptées à votre activité (Malt, La crème de la crème, 5 euros.com, codeur.com...)

Quels gains ?

Patience et longueur de temps : tels seront vos maîtres mots. Se faire connaître et reconnaître comme prestataire de confiance demande du travail et de la persévérance. N'espérez donc pas dégager des revenus très conséquents les premiers mois.

En revanche, créer sa micro-entreprise est une excellente façon de valoriser votre savoir-faire et votre débrouillardise auprès d'un futur employeur et de rentabiliser une passion. Vous pouvez petit à petit dégager quelques centaines d'euros par mois si vous faites vos preuves et fidélisez une clientèle.

Astuce Radins
En créant votre micro-entreprise, pensez à demander l'ACRE (Aide aux Créateurs et Repreneurs d'Entreprise) : ce dispositif vous exonère d'une partie de vos cotisations sociales pendant 3 trimestres.

Donner des cours en ligne

Le soutien scolaire, voilà un grand classique parmi les jobs étudiants. Un job qui peut très bien se faire de chez soi, moyennant une bonne connexion !

Si créer votre micro-entreprise vous fait peur et que vous êtes à l'aise pour interagir via webcam, cette solution vous permet de lancer une activité encadrée par une structure. Vous pouvez même aller plus loin que le soutien scolaire classique en donnant des cours de chant, de photographie, de dessin...

Là aussi, les plateformes pour professeurs particuliers ne manquent pas : Acadomia, My Mentor, Edulide... Ciblez bien votre plateforme selon le type de cours que vous souhaitez proposer : cours académiques, artistiques, etc.

Quels gains ?

Avec une heure de cours par jour facturée 25 €, vous pouvez gagner 500 € brut par mois. Prenez en compte les frais de commission prélevés par la plateforme (autour de 10 % en moyenne) et déterminez un tarif horaire cohérent avec votre niveau d'expertise mais aussi avec la concurrence. Ensuite, tout dépend du temps que vous avez à consacrer à ce job et des élèves que vous parviendrez à trouver.

Faire des tests de sites Internet

Vous êtes familier avec l'univers du digital et de l'informatique, l'univers du web vous passionne ? Pourquoi ne pas proposer vos services comme testeur de sites web ? En vous inscrivant sur des sites comme Testapic, Altics ou Ferpection, vous pouvez trouver des clients à la recherche de beta users. Vous recevrez une liste d'élements à tester et vérifier lors de votre navigation sur le site. Cela peut se faire à l'écrit ou en partageant votre écran pour que le commanditaire suive votre test en direct.

Quels gains ?

Il faut faire le tri entre les différentes annonces, qui ne sont pas toutes rémunérées (certaines proposent des produits gratuits, par exemple). En moyenne, un test est payé 8 € de l'heure. De quoi vous dégager environ 160 € par mois si vous faites 5 tests par semaine.

Répondre à des sondages rémunérés

Grand classique parmi les petits jobs à faire en ligne, cette solution est facilement compatible avec un emploi du temps étudiant. Loonea, Mon Opinion Compte, Sondages Rémunérés... Ces plateformes fiables centralisent les demandes clients. Moyennant 15 minutes à 1 heure, vous devez répondre à un QCM pour une enquête, un produit ou autre requête client.

Quels gains ?

Avec 3 à 5 € par sondage rémunéré, ce type de petit job vous fera gagner de l'argent de poche plutôt qu'un salaire à proprement parler. Ainsi, avec une heure de sondage par jour, vous pouvez empocher 80 € par mois, un bon plan pour rendre vos fins de mois plus vertes.

Chercher un job en télétravail

Le télétravail n'est plus une exception. Certes, le marché de l'emploi est tendu, mais peut-être avez-vous un profil ou des compétences qui peuvent taper dans l'œil d'une entreprise. Alors, n'hésitez pas à faire un tour sur vos sites et applis d'offres d'emploi préférés pour voir si des emplois à temps partiel sont proposés à distance. Et n'hésitez pas non plus à tenter des candidatures spontanées.

Les jobs étudiants en ligne, ça existe ! Faites le point sur vos compétences personnelles et professionnelles pour embellir à la fois votre CV et votre reste à vivre, avec des revenus complémentaires qui peuvent aller jusqu'à plusieurs centaines d'euros par mois.

Article précédent Passer à temps partiel : bonne ou mauvaise idée ?
Article suivant Comment les jeunes imaginent leur futur emploi
Plus de guides emploi
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.