Depuis quelques années, le cashback est l'un des bons plans les plus intéressants pour faire son shopping sur Internet tout en faisant de belles économies. Pourtant, lorsque vous lisez un message vous proposant de bénéficier d’une belle remise en cashback, méfiez-vous, il peut s’agir d’une arnaque. On vous dit tout.

Qu’est-ce que le cashback ?

Apparu il y a une dizaine d’années, le cashback permet de tirer parti de remises généralement comprises entre 1 et 5 % sur votre shopping en ligne. Il suffit pour cela de s’inscrire sur un site et de faire vos emplettes chez les commerçants partenaires.

Parmi les acteurs les plus connus, on retrouve iGraal, Widilo, eBuyClub ou encore Poulpeo. Ces sites travaillent comme des apporteurs d’affaires pour différentes marques. Ils touchent une commission pour chaque membre faisant ses achats sur un site partenaire et cèdent une partie de cette rémunération à l’acheteur (vous).

Exprimé en euros ou en pourcentage, le cashback vous permet de créer une cagnotte, ensuite restituée sous forme de virement ou de chèque. Tourisme, prêt-à-porter, décoration, électroménager ou encore beauté : pas un univers n’échappe au cashback.

Un calcul des réductions spécifiques

Si le cashback permet de faire des économies, sachez toutefois que les remboursements sont calculés sur les montants des produits hors taxes et hors frais de livraison.

Quels sont les mécanismes de l’arnaque au cashback ?

Maintenant que vous avez compris comment le véritable cashback fonctionne, vous allez pouvoir repérer les signes d’alertes. En la matière, les arnaques pullulent sur Internet.

La technique des fraudes est simple. Vous êtes en train de faire votre shopping sur un site connu et fiable et, au moment de valider votre commande, une fenêtre apparaît. L’achat que vous êtes sur le point de valider pourrait vous rapporter 20 € !

Sur cet encart, on vous explique également que vous allez ensuite pouvoir faire votre shopping sur de nombreux sites tout en bénéficiant de belles offres de cashback. Vous êtes chez un marchand de confiance, autant profiter de l’offre, vous dites-vous… Sauf que cette réduction miraculeuse n’est pas proposée par le e-marchand, mais par un partenaire aux pratiques frauduleuses.

En effet, si vous donnez suite et ne prenez pas garde aux mentions écrites en bas de page, vous obtiendrez bien votre remise, mais vous vous abonnerez par la même occasion à un service de cashback PAYANT ! À raison de 15 €/mois, ce service vous coûtera 180 €/an.

Cela signifie qu’en considérant un taux moyen cashback de 2,5 % pour chacune de vos transactions, vous devriez effectuer 7 000 € de dépenses sur Internet rien que pour obtenir le remboursement de cet abonnement ! Il vous faudrait en plus réaliser toutes ces emplettes chez des partenaires.

L'arnaque au cashback, une escroquerie subtile

Les personnes derrière ces messages proposant un cashback payant sont passées maîtres dans l’art de cacher le pot aux roses aux consommateurs pris dans leurs filets. Outre les explications détaillées écrites en tout petits caractères, elle propose une navigation et des formulations spécialement prévues pour perdre le consommateur.

Préoccupé par la promotion alléchante qu’on vient de lui proposer et ses achats en cours, il entre ses coordonnées bancaires en pensant toujours être sur le site fiable sur lequel il souhaite faire son achat. Et puis, après tout, il est tout à fait normal de donner ces renseignements pour ensuite recevoir son cashback.

Nombreuses sont les personnes à s’apercevoir plusieurs mois après cet épisode qu’un prélèvement automatique a été mis en place sur leur compte. Et si elles reçoivent bien les remboursements promis, leurs montants sont dérisoires en comparaison avec l’abonnement.

Afin d’échapper aux poursuites judiciaires, ces sociétés dédommagent généralement les consommateurs lorsqu’ils se plaignent d’avoir été enrôlés à leur insu. Mais cela demande du temps et de l’énergie. Il s’agit par ailleurs d’un dédommagement, il n’y a aucune garantie d’être remboursé de l’intégralité des sommes prélevées à tort.

Comment faire de vraies économies grâce au cashback ?

Pour véritablement alléger votre budget grâce au cashback, adoptez les réflexes suivants !

Comparez

Sur les plateformes gratuites, l’offre de cashback est différente en fonction des enseignes. Établissez une liste des 10 sites sur lesquels vous passez le plus de commandes pour déterminer le portail vous permettant de faire le plus d’économies.

Restez informé

S’il y a une newsletter à ne pas rater, c’est celle de votre site de cashback. En effet, en dehors des offres garanties lors de votre inscription, votre plateforme propose régulièrement des remises supplémentaires. N’hésitez pas à consulter le site assidûment pour ne manquer aucune de ses promotions éphémères.

Parrainez

Les bons plans se partagent ! Vos proches seront ravis des remises proposées et vous empocherez un bonus pour chaque nouveau filleul inscrit. Le site eBuyClub vous versera même 10 % des gains cashback de votre ami parrainé.

Achetez malin

Le cashback est particulièrement intéressant lorsque vous faites de grosses dépenses. L’achat d’un nouvel appareil électroménager, la réservation de vos vacances ou la location d’une voiture sont autant de moments clés pour booster votre cagnotte !

Vous l’aurez compris, pour que le cashback continue de vous faire faire des économies, ne cédez pas aux sirènes des offres apparaissant comme par miracle sur votre écran lorsque vous faites votre shopping. Prenez le temps de comparer les taux des plateformes gratuites pour obtenir les meilleurs remboursements.

À lire aussi : Pensez-vous au cashback pour ces 5 achats ?

Article précédent Consommateur : 10 droits fondamentaux
Article suivant Un service pour renouveler sa carte d'identité ou son passeport rapidement
Plus de guides droits des consommateurs
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.