Arnaque sentimentale sur Internet : quels sont les recours ?

Par Johanna A | Mis à jour le 11/02/2022 à 09:12
Partager

Vous naviguez sur Internet et avez déjà certainement entendu des arnaques sur le web ? L’arnaque sentimentale en fait partie ! Réseaux sociaux, sites de rencontre… l’arnaque sentimentale a pour but d’extirper une somme d’argent à la victime avec la mise en place d’un véritable stratagème. Dans cet article, on vous explique tout et surtout, quels sont les recours possibles si vous êtes victime d’une arnaque sentimentale à votre tour. 

Qu’est-ce qu’une arnaque sentimentale sur Internet ?

Comme nous vous le disions, une arnaque sentimentale a pour but de soutirer une somme d’argent plus ou moins importante aux victimes. Ces dernières sont généralement des femmes qui se retrouvent en situation de faiblesse : divorce, deuil… L’arnaqueur profitera sans scrupules de la situation et de l’état de faiblesse de sa cible.

En effet, il fera tout pour gagner sa confiance et faire naitre chez elle des sentiments. Une fois les sentiments bien présents, l’arnaqueur inventera une situation malheureuse et surtout, imprévue. Il demandera alors de l’aide à sa victime et cette requête sera bien entendu financière.

Quels sont les recours si vous êtes victime d’une arnaque sentimentale ?

Tout d’abord, nous pouvons constater en parcourant le site du gouvernement que l’arnaque sentimentale fait partie des escroqueries. Même si vous avez le sentiment de vous être fait voler votre argent et que l’on a abusé de votre confiance, l’escroquerie et le vol sont deux choses bien différentes tout autant que l’escroquerie et l’abus de confiance. Mais, alors, que faire en cas d’arnaque sentimentale ?

 

Faites opposition auprès de votre banque

Lorsque vous vous rendez compte que vous avez été la victime d’une arnaque sentimentale, contactez immédiatement votre banque pour faire opposition :

  • À votre carte bancaire si vous avez communiqué les données à l’arnaqueur ou si ce dernier a procédé à un achat avec 
  • À un chèque en cas d’utilisation frauduleuse, de chèque falsifié
  • À un éventuel virement.

Votre demande d’opposition n’aboutira pas forcément, mais il est essentiel de tenter le coup. Vous devrez confirmer cette requête par écrit. Et si vous recevez une demande de confirmation d’opération sur votre espace personnel (application bancaire) ou par SMS et que vous n’êtes pas en train de faire un achat, contactez votre banque qui saura vous renseigner sur l’opération en cours, mais ne la validez pas, bien entendu.

 

Déposez plainte contre votre arnaqueur

N’hésitez pas à aller déposer une plainte à l’encontre de l’arnaqueur auprès du commissariat de police ou à la gendarmerie. Si vous avez l’identité de l’escroc, cela sera plus facile, mais si vous ne la connaissez pas précisément, rien ne vous empêche de porter plainte contre X. L’arnaque sentimentale impose l’enregistrement de la plainte qui sera ensuite transmise au procureur de la République. Il vous faudra faire preuve de patience pour connaitre la suite de cette plainte, sans avoir la certitude qu’il y aura bel et bien une suite.

Si vous ne pouvez pas vous rendre sur place immédiatement, remplissez le formulaire dédié en ligne. Vous pouvez également rédiger un courrier en recommandé avec accusé de réception que vous adresserez au tribunal judiciaire de votre lieu d’habitation ou de celui de l’escroc s’il réside en France. Enfin, le tribunal judiciaire peut également vous accueillir sur place.

 

Consultez un avocat

Si vous n’avez pas la force ni le courage d’entreprendre certaines démarches pour tenter d’avoir recours face à l’arnaque sentimentale subie, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un avocat. Un tel expert dans le domaine juridique et légal saura vous conseiller, vous guider et pourquoi pas prendre en charge votre dossier s’il est complexe.

Comment éviter d’être victime d’une arnaque sentimentale ?

Ce n’est pas toujours évident de déjouer les stratagèmes des arnaqueurs présents sur le web, d’autant plus si vous vous trouvez dans une période vulnérable de votre vie. Néanmoins, il y en a tellement depuis quelques décennies que nous sommes en mesure de vous apporter quelques recommandations :

  • Ne donnez jamais vos coordonnées bancaires à qui que ce soit, ni même les codes d’accès à votre espace personnel bancaire, et encore moins en ligne
  • Ne donnez jamais votre carnet de chèques ou un chèque en blanc (signé ou non) à quiconque
  • Cessez d’échanger en ligne dès lors que la personne vous demande ce genre de renseignements, directement de l’argent ou encore un bien (personnel ou acheté par vos soins)
  • N’acceptez jamais de rendre service à une personne que vous ne connaissez pas et qui vous demande de l’aider ou d’aider une personne tierce, peu importe la raison
  • N’envoyez jamais de document personnel (papiers d’identité, justificatifs de domicile, relevés bancaires, factures, numéro de sécurité sociale, etc.).

Avant cela, méfiez-vous simplement des personnes présentes sur les réseaux sociaux en général ou sur un site de rencontre. Bien sûr, vous pourrez y rencontrer le grand amour, mais beaucoup d’arnaqueurs s’inscrivent sur les sites de rencontre afin de profiter de la situation de leur future victime en quête d’amour et d’affection. Alors, méfiance si :

  • La personne repousse sans cesse le moment de vous rencontrer dans la réalité
  • La personne se trouve à des milliers de kilomètres 
  • Il a une vie complètement différente de la vôtre (homme riche, homme très séduisant, haut placé, etc.)
  • La personne vous exprime des sentiments profonds avant même de vous avoir rencontré, et ce, même si cela fait des semaines (mois) que vous échangez ensemble
  • La personne vous demande l’envoi de photos compromettantes.

Que faire en cas de doute ?

Si vous avez déjà envoyé un document, des photos, de l’argent ou autre à un éventuel arnaqueur, cessez immédiatement de le faire à nouveau et coupez tout contact avec lui. Nous vous invitons également à le bloquer partout où vous échangiez avec lui (réseaux sociaux, messagerie instantanée, site de rencontres…). 

Contactez votre banque pour toute question ou demande de conseils, même en cas de doute, et ce, avant même qu’une opération bancaire n’ait eu lieu. Rendez-vous au commissariat ou à la gendarmerie et déposez une plainte avant que cela n’aille plus loin. Enfin, si un numéro inconnu ou un contact que vous ne connaissez pas cherche à entrer en contact avec vous par quelque moyen que ce soit, ne donnez pas suite et faites-le constater par les policiers ou les gendarmes. 

Avec Internet, le nombre d’arnaques a considérablement augmenté ces dernières années et les arnaqueurs usent d’astuces de plus en plus farfelues pour vous faire tomber dans le piège. Tous les canaux de communication digitale sont susceptibles de vous faire entrer en relation avec ce type d’escroc. Apprenez à reconnaitre ces arnaques 2.0 et attention de ne pas mêler amour et argent.

Article précédent Consommateur : 10 droits fondamentaux
Article suivant Netflix : méfiez-vous de cette nouvelle arnaque
Plus de guides droits des consommateurs
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.