Nez qui coule ? 6 remèdes de grand-mère

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 01/11/2022 à 18:05
Partager

La saison automnale s’est installée, puis avec elle, les premiers rhumes ! Maux de tête, nez qui coule et nez bouché en alternance, yeux larmoyants, frissons, mal de gorge… les symptômes du rhume ont beau ne durer que quelques jours, ils sont très désagréables. Alors, pour vous aider à retrouver rapidement la forme, nous vous avons concocté un petit florilège de remèdes naturels !

1 - Le bon vieux grog à base de rhum

Le grog est sans doute l’un des remèdes de grand-mère les plus connus contre le rhume. Il existe plusieurs variantes, mais celle à base de rhum reste la plus populaire. Vous avez besoin :

  • De rhum brun ambré ;
  • De citron ;
  • De miel (de sapin, idéalement).

La recette :

Mettez un peu d’eau à chauffer dans une casserole. Pendant ce temps, versez dans une chope l’équivalent d’un verre à liqueur de rhum. Ajoutez le jus d’un demi-citron avec 2 cuillères à café de miel. Complétez d’eau à peine bouillante, mélangez, puis buvez dès que la température le permet.

À noter : le truc en plus

N’hésitez pas à rajouter une pincée de cannelle ou du clou de girofle, tous deux réputés pour leurs vertus anti-inflammatoires, antivirales, mais aussi antiseptiques.

2 - Le lavage de nez

Pour dégager le nez, l’eau salée s’avère très efficace. Il vous suffit de verser une cuillère à café de gros sel dans un verre d’eau minérale bien chaude. Une fois le sel dilué et l’eau suffisamment refroidie, penchez votre tête au-dessus de l’évier et faites-la pivoter vers la gauche. Insérez une pipette remplie de l’eau salée dans la narine droite, puis injectez le mélange en respirant normalement. L’eau va s’écouler par l’autre narine. Répétez l’opération plusieurs fois puis recommencez de la même manière de l’autre côté.

3 - La traditionnelle infusion de thym

Puissant antiseptique, excellent expectorant, le thym sera l’un de vos meilleurs alliés en cas de rhume. Plongez-en une belle branche dans une tasse d’eau bien chaude et laissez infuser une dizaine de minutes avant de déguster. Pour encore plus d’efficacité, vous pouvez ajouter du miel, du jus de citron et même du gingembre (excellent contre le mal de gorge).

4 - Le thym en inhalation

Cette plante aromatique est aussi idéale en inhalation. Mettez-y quelques branches dans votre inhalateur (ou dans un bol) rempli d’eau bouillante. Patientez un peu avant d’inhaler en prenant de profondes inspirations. Si vous utilisez un bol, mettez une serviette suffisamment grande au-dessus de votre tête afin de vous isoler pour respirer un maximum de vapeur. Respirez ainsi durant quelques minutes.

Vous pouvez très bien remplacer le thym frais par de l’huile essentielle de thym. Mais attention au dosage, les huiles essentielles sont très concentrées. Pour cette quantité d’eau, une à deux gouttes suffisent.

A savoir que le thym est également un grand allié contre la toux.

5 - Le sirop d’oignon

Oui, vous avez bien lu ! Antiseptique et anti-infectieux, l’oignon est efficace pour atténuer les symptômes du rhume. Pour le préparer en sirop, c’est très simple. Commencez par faire mariner un oignon préalablement tranché dans du miel de thym. Au bout de quelques heures, écrasez la préparation en ajoutant un peu d’eau de manière à obtenir une consistance sirupeuse. Filtrez. Votre sirop d’oignon est prêt ! Consommez-en 3 à 4 petites cuillerées par jour.

Sinon, vous pouvez tout simplement couper un oignon en deux et le placer sur votre table de nuit ! Il agira durant votre sommeil.

6 - Le baume du tigre blanc comme décongestionnant

Issu de la pharmacopée chinoise, le baume du tigre se compose principalement de camphre, de menthol et d’huile essentielle de clous de girofle. D’autres huiles essentielles sont ajoutées, en fonction de la version. Le tout est mélangé à un corps gras. Vous en trouverez pour moins de 10 €.

La forme rouge est plutôt destinée à soulager les douleurs articulaires, tendineuses ou musculaires. La forme blanche, elle, se prête parfaitement aux maux de l’hiver. Elle renferme de l’huile essentielle d’eucalyptus, réputée pour son action décongestionnante. Rien de tel, donc, pour dégager les voies respiratoires ! Vous pouvez en appliquer soit directement sous les narines en faible quantité (contre le nez encombré), soit sur le torse et le dos (contre la toux sèche).

Bon à savoir : le baume du tigre blanc peut aussi être utilisé en inhalation

Diluez une noisette de baume dans l’eau bouillante et inhalez profondément pendant quelques minutes.

Et pour vous réconforter et regagner un peu de tonus, il reste l’incontournable lait de poule ! Comme vu précédemment, nul besoin de se ruiner en produits pharmaceutiques pour combattre un mauvais rhume et se requinquer ! Pour le prévenir, pensez à adopter certaines habitudes. Par exemple, habillez-vous chaudement dès le retour du froid et consommez de la vitamine C pour renforcer vos défenses naturelles.

Article précédent Découvrez nos astuces naturelles contre les aphtes
Article suivant Les 10 meilleurs produits anti-moustiques à avoir chez soi
Plus de guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.