La planète compte 7,5 milliards d'individus, mais elle ne produit pas assez de ressources pour nourrir toute sa population. En 2050, elle devrait compter 10 milliards de personnes, c’est pourquoi il est légitime de se demander s’il faut faire des enfants en 2022. Comme vous allez le voir, les préoccupations environnementales ne sont pas la seule raison de renoncer à fonder une famille.

L’expansion du mouvement « Childfree »

Pendant longtemps, avoir des enfants semblait un souhait logique et naturel pour les femmes. Pourtant, depuis quelques années, elles sont de plus en plus nombreuses à déclarer ne pas vouloir d’enfant. Cette absence de désir de maternité reste encore taboue, mais la parole se libère. Le mouvement « Chilfree » (sans enfant) est né aux États-Unis. Il regroupe des femmes ne portant pas d’intérêt à la maternité. Leurs demandes sont simples :  ne pas être jugées ou stigmatisées pour le choix. Puisqu’on ne demande pas aux personnes souhaitant devenir parents de justifier leur choix, pourquoi les personnes « Childfree » devraient-elles s’expliquer ?

Des hommes s'inscrivent également dans le mouvement « Childfree » et pas moins de 5 % des Français souhaiteraient ne pas avoir d’enfants. Des comptes Instagram comme jeneveuxpasdenfant, tenu par Bettina Zourli, permettent de questionner les injonctions sociétales ayant conduit hommes et femmes à avoir des enfants alors qu’ils n’en voulaient pas. On y retrouve des témoignages pouvant aider les personnes « Childfree » à assumer leur décision. Elles peuvent également y obtenir du soutien dans une société encore suspicieuse face aux personnes ne souhaitant pas fonder de famille.

Bon à savoir : La France, championne de la natalité

La natalité en France en 2019 était de 1,87, un record pour l’Europe. Malgré une petite baisse en partie due aux inquiétudes concernant la pandémie, le nombre de naissances en 2021 reste élevé, avec un taux de fécondité de 1,83.

Pourquoi ne faut-il pas faire d’enfants en 2022 ?

aaCertaines personnes n’ont tout simplement pas envie de faire des enfants. Pour d’autres, ce choix peut être motivé par plusieurs raisons.

Une décision féministe

Pour certaines femmes, ne pas faire d’enfants en 2022 est une manière d’échapper aux inégalités. En effet, l’arrivée d’un enfant dans un couple hétérosexuel et encore trop souvent synonyme de désavantage pour la femme. Cette différence se ressent autant dans la sphère professionnelle que personnelle. Les femmes ont plus tendance à prendre des congés pour s’occuper des enfants en cas de maladie, voire à travailler à temps partiel à la suite d’une naissance. Il leur devient alors plus difficile de faire évoluer leur carrière. Au quotidien, la gestion de la vie de famille crée une charge mentale exténuante. Vous êtes en couple ? Découvrez ces applications mobile qui vous aident à partager les tâches plus équitablement.

Un choix écologique

Les questions de pollution et de gestion des ressources de la planète peuvent créer une forte éco-anxiété chez certaines personnes. Si ces dernières renoncent à mettre un enfant au monde, ce n'est pas tant pour limiter les émissions de gaz à effet de serre ou la production de déchets. Elles pensent surtout qu’il serait incompréhensible de fonder une famille sur une planète où l’avenir de l’humanité est si incertain. Toutefois, les éco-anxieux susceptibles de prendre ce genre de décision sont les plus sensibles à l’avenir de la planète. Si ces personnes à la conscience écologique très développée décident de ne pas transmettre leurs convictions, il convient de s’interroger sur l’avenir politique de l’écologie. Sur le long terme, leur choix pourrait desservir la diffusion de leurs idéaux.

Une résolution financière

La question financière est également une raison de se demander s’il faut faire des enfants en 2022. Inflation généralisée, coût des vêtements, de l'éducation : selon le ministère des Solidarités et de la Santé, le coût annuel moyen d’un enfant de moins de 14 ans est de 7 500 €. La facture peut même monter à 12 500 € par an pour un enfant dont l’âge est compris entre 14 et 20 ans. Découvrez en détail combien vous coûte un enfant.

De nombreuses personnes ont donc peur de ne pas pouvoir subvenir correctement aux besoins d’un enfant. Par ailleurs, la précarité financière guettant les femmes en cas de séparation constitue aussi un frein.

Un souhait intime

Parmi les raisons poussant certaines femmes à ne pas faire d'enfants en 2022, on retrouve des motivations plus personnelles. C’est, pour elles, un moyen de ne pas reproduire des schémas familiaux dont elles ont pu souffrir durant leur enfance. Cette décision peut aussi être expliquée par le refus de transmettre des maladies héréditaires comme le syndrome seins-ovaire ou le syndrome de Lynch. 

L’écologie, le coût de la vie, l’envie d’échapper aux inégalités mais aussi la récente pandémie :  il y a bien des raisons de se demander s’il faut faire des enfants en 2022. Ce choix est évidemment très personnel. Même si elles font encore l’objet de nombreuses interrogations, il est désormais plus facile pour les femmes de dire ouvertement qu'elles ne souhaitent pas avoir d’enfants. La pression de la société reste très pesante, mais les mentalités évoluent.

Article précédent Qu'est-ce qu'un divorce par consentement mutuel ?
Article suivant Voici les nouveaux plafonds de l'allocation de rentrée scolaire en 2023
Plus de guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.