Un foyer français reçoit en moyenne 40 kg de prospectus publicitaires chaque année. En plus de pousser inutilement à la consommation, cela crée des quantités astronomiques de déchets papier. Et notre taxe déchet sera bientôt calculée selon le poids de nos poubelles ! Alors autant prendre dès maintenant une bonne résolution pour l'environnement : interrompre le dépôt de publicités intempestives dans nos boites à lettres.

Comment utiliser l'autocollant Stop Pub ?

On peut l’utiliser dans deux cas de figure. Soit temporairement, en cas de vacances prolongées, de congés ou d’absence longue durée. On évite ainsi de laisser notre boîte aux lettres se remplir à ras bord, ce qui, en plus d’être fastidieux à trier au moment du retour, est un signe évident de notre absence pour les cambrioleurs. Soit de façon permanente, parce qu’on ne lit jamais la publicité ou qu’on est sensible à l’éco-responsabilité du geste.

Vous ne recevez plus votre courrier ? Découvrez comment réagir ! 

Où peut-on le trouver ?

Vous pouvez vous procurer un autocollant stop pub auprès de votre collectivité, de votre préfecture, de votre mairie. Vous pouvez aussi les trouver gratuitement sur le site Stop Pub et les imprimer chez vous.

Quelle sorte d'autocollant Stop Pub choisir ?

Toutes les sortes d’autocollants qui existent, toutes les mentions, doivent être respectées. Que ce soit STOP PUB, PUB NON MERCI, PAS DE PUB SVP... Aucun message n’est considéré comme plus ou moins officiel qu’un autre. Vous avez même la possibilité de fabriquer votre mention chez vous, à la main, sur un bout de papier au stylo, de la fixer à l’aide de scotch ou de l’inscrire directement au marqueur indélébile sur votre boîte aux lettres.

Découvrez aussi nos 14 astuces pour customiser sa boîte aux lettres ! 

Pourquoi l'état se désengage-t-il du dispositif Stop Pub ?

Pendant quatre ans, de 2004 à 2008, l’État a distribué en masse des autocollants stop pub dans des milliers de foyers français. Depuis 2009, le ministère de l’Écologie s’est brutalement retiré du dispositif, laissant la distribution des autocollants à la charge des associations de défense de l’environnement et des ONG. Puisque le dispositif stop pub permet l’économie de centaines de millions d’euros tous secteurs confondus, tout ce qui n’est pas dépensé ne participe plus au paiement de la TVA. L’État ne finance donc pas ce qui va contre son intérêt.

À lire aussi : les astuces pour imprimer sans gaspiller.

Article précédent Consommateur : 10 droits fondamentaux
Article suivant De multiples fraudes détectées sur les huiles d’olive
Plus de guides droits des consommateurs
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.