Beaucoup d’entre vous sont séduits par Vinted, ce site, qui, à grand renfort de publicités, incite depuis quelques années maintenant à revendre ses vêtements (et désormais ses objets). Si c’est l’occasion de se faire un peu d’argent pour compléter vos revenus ou racheter de nouveaux vêtements, il est nécessaire de se poser la question de l’imposition des gains sur cette plateforme. Dois-je payer des impots sur mes ventes Vinted ? On vous explique tout !

Devez-vous déclarer vos revenus sur Vinted ?

Vous êtes en train de faire votre déclaration de revenus et vous vous demandez si les revenus sur la plateforme Vinted est imposable ?

Non, la plupart du temps, l’objet de vos ventes n’est pas imposé. Vous découvrirez ci et là que si vos recettes excèdent 3 000 euros, vous êtes imposable. Ce sera également le cas si vous avez réalisé plus de 20 transactions dans l’année. Toutefois, il suffit de vous rendre sur le site impots.gouv.fr, la référence en matière d’imposition, pour démêler le vrai du faux.

Pourquoi je retrouve le chiffre de mes ventes Vinted sur ma déclaration d’impôt ? C’est simple, cela a été mis en place dans le cadre de la lutte contre la fraude. Tout revenu généré sur une plateforme collaborative doit être déclaré. Aussi, il est possible que le montant de vos ventes apparaisse sur votre déclaration d’impôt.

Mes revenues Vinted, déclaration ou paiement ?

Pour comprendre vos obligations, il faut distinguer la déclaration du paiement. Ce n’est pas parce qu’un montant est déclaré sur votre feuille d’imposition que vous devrez payer un impôt dessus.  En clair, la lutte contre la fraude impose une déclaration au-dessus de 3 000 € et 20 ventes.  En revanche, vous ne paierez pas d’impôt sur ces ventes, sauf cas exceptionnels. Revenons sur les informations du gouvernement à ce sujet.

Si vous vendez des biens que vous ne souhaitez pas conserver (vêtements, poucettes, jeux de société, etc.), les revenus de ces ventes ne sont pas imposables. Il existe toutefois des exceptions :

  • les cessions de métaux précieux ;
  • les ventes de bijoux, objets d’art, de collection ou d’antiquités dont le prix est supérieur à 5 000 € ;
  • les autres biens (hors meubles, électroménager et automobiles) dont le prix de vente est supérieur à 5 000 €.

Dans les 2 premiers cas, vous êtes soumis à la taxe forfaitaire sur les objets précieux. Dans le dernier cas, vous êtes soumis au régime l’imposition des plus-values de cession au taux de 19 %.

A lire ici : A partir de quel montant, mes revenues Vinted sont imposables ?

En résumé, pas d’inquiétude, ce n’est pas en vendant quelques vêtements sur Vinted que vous verrez votre impôt exploser. Les règles pour Vinted s’appliquent de manière identique sur les autres plateformes telles que Leboncoin.

Article précédent Qu'est-ce qu'un divorce par consentement mutuel ?
Article suivant Harcèlement scolaire : comment savoir si mon enfant est concerné ?
Plus de guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.