Costco : est-ce que ça vaut le coût ?

Par Marie C | Mis à jour le 16/09/2021 à 09:33
Partager

On connaît les enseignes de hard discount, les chaînes de déstockage, les magasins d'usine. Et Costco dans tout ça ? Venu des États-Unis, ce concept de club-entrepôt promet des produits de qualité... et de belles économies. Est-ce vraiment le cas ?

Comment fonctionne Costco ?

Costco n'est ni une grande surface, ni un magasin d'usine, mais se situe à mi-chemin entre les deux : il s'agit d'un club-entrepôt. Entrepôt, car les produits sont présentés sur des palettes : pas de mise en rayon, mais plusieurs pôles (alimentaire, vestimentaire, optique, auditif...). Club, car pour pouvoir acheter les produits, il faut être adhérent. La carte Costco coûte 36 € par an et est accessible aussi bien aux particuliers qu'aux professionnels.

Il existe une carte Membre additionnelle, gratuite sous condition que le membre bénéficiaire ait plus de 18 ans et réside dans le même foyer que le détenteur de la carte principale.

Le modèle économique de Costco diffère de la grande distribution classique : on y trouve environ dix fois moins de références, mais les prix sont plus compétitifs. Costco prend en effet un pourcentage moins important, et le système de vente en entrepôt (moins de manutention) lui permet de faire des économies sur la logistique.

Enfin, Costco n'est pas seulement un entrepôt alimentaire : 50 % seulement des produits sont des denrées consommables. Les autres catégories varient fortement selon les partenariats Costco : électroménager, vêtements, véhicules, équipement sportif...

Costco face à la concurrence

Des produits triés sur le volet, un renouvellement constant d'articles, des prix plus bas... mais une carte payante : Costco est-il vraiment plus intéressant que les magasins de déstockage ?

Les avantages de Costco

Si Costco fait penser aux magasins de déstockage sur le principe, il se distingue sur un élément : la qualité des produits. Là où les magasins de déstockage vendent au rabais invendus et fins de collection, Costco met la barre plus haut. L'enseigne noue des partenariats avec de grandes ou petites marques sélectionnées pour leur bon rapport qualité-prix.

D'autre part, la marque « maison », Kirkland Signature, garantit des articles d'une qualité supérieure à la grande distribution, pour un prix moindre.

Autre avantage : la grosse variété des catégories. Costco vend 3500 références dans des domaines divers. Outillage, médicaments, produits frais, épicerie, viande et poisson, mode... Sans oublier la chasse au trésor : une sélection de 500 articles impossibles à trouver en grande surface comme des scooters, des robes de mariées ou encore des instruments de musique.

Les prix font également partie des avantages phares. Malgré la carte payante, Costco promet de rentabiliser l'abonnement en 3 ou 4 fois (pour un panier alimentaire compris entre 100 et 200 €) et en 1 fois seulement (pour un panier non alimentaire).

L'expérience de visite fait également partie des bonus : même si l'achat se fait dans un entrepôt, on peut y trouver des dégustations, des échantillons gratuits, la fameuse chasse au trésor et autres animations.

En somme, Costco s'apparente davantage à l'enseigne METRO (grossiste alimentaire) : il faut être adhérent pour accéder à des produits de qualité, vendus moins cher. Seule différence, Costco s'ouvre aussi bien aux particuliers qu'aux professionnels et ne se cantonne pas à la sphère alimentaire.

Les limites de Costco

Costco est une enseigne dont le fonctionnement peut freiner certains consommateurs. À commencer par le ticket d'entrée. Il faut accepter d'adhérer pour une année... avant même de pouvoir entrer dans le magasin et de voir les produits.

Le modèle économique de Costco peut aussi poser problème : comme dans les magasins de déstockage, les produits se suivent et ne se ressemblent pas. On ne peut donc pas faire ses courses comme dans une grande surface classique, avec une liste de produits précis.

Autre inconvénient : beaucoup de produits alimentaires sont conditionnés dans de gros contenants. Cela peut poser problème pour les consommer sans dépasser la DLC ou DLUO. Autrement dit, mieux vaut privilégier les achats chez Costco si vous avez plusieurs bouches à nourrir ou une fête en grand comité qui se profile.

Enfin, attention aux achats impulsifs ! Le turn-over des stocks, les prix plus bas, l'impossibilité de faire sa liste de courses et de s'y tenir... sont autant de tentations pour craquer pour cet énorme pot de guacamole ou ce grille-pain 40 % moins cher. Dans ce cas, oui, vous allez rentabiliser rapidement votre carte d'adhérent... mais vous n'allez pas faire plus d'économies que dans une grande surface. Au contraire !

Costco est-il fait pour vous ?

L'argument de la qualité discount n'est pas le seul à prendre en compte. Avant de craquer pour un abonnement annuel, interrogez vos habitudes de consommation pour être sûr de faire de bonnes affaires.

Costco : adhérez si...

Vous avez une grosse capacité d'achat en une fois. Il est intéressant d'aller à Costco pour faire de grosses courses, non seulement pour rentabiliser la carte, mais aussi pour éviter les allers-retours. Avez-vous la capacité financière de payer un caddie de 200 € ou plus ?

Vous disposez d'un gros espace de stockage et/ou d'un gros congélateur. Chez Costco, la viande, le poisson, les fruits et les légumes, en plus d'être de bonne qualité, sont aussi moins chers qu'en supermarché. Un vrai bon plan... si vous avez de quoi les congeler. Idem pour les produits alimentaires conditionnés en gros pots et d'autres produits du quotidien (papier toilette, couches...) : l'idéal pour faire ses réserves sur plusieurs mois. Si on en a la capacité !

Vous êtes un pro de l'achat rationnel. Costco peut se révéler un véritable gouffre financier : pris par la frénésie des bons plans, on peut vite se retrouver à acheter n'importe quoi ! Même stratégie que pour réussir son shopping dans un magasin de déstockage : anticipez, rationnalisez et budgétisez. Savez-vous repérer les denrées utiles au quotidien (et pas seulement les aliments plaisir) ? Si oui, Costco est fait pour vous !

Costco : passez votre chemin si...

Vous habitez loin. Actuellement, les deux seuls Costco implantés en France se situent en Ile de France (Villebon-sur-Yvette et prochainement Pontault-Combault). Aurez-vous la motivation de vous y rendre plusieurs fois par an pour optimiser votre abonnement ?

Vous cherchez quelque chose de précis. Impossible de savoir à l'avance ce que vous trouverez parmi les 3500 références Costco, en-dehors des denrées classiques et de produits du quotidien. S vous avez une wish-list précise, mieux vaut attendre d'autres événements, comme les ventes privées ou le Black Friday.

Vous avez peu d'espace de stockage chez vous. Costco fera surtout le bonheur des familles et des personnes qui disposent d'une cave, d'un cellier ou de placards spacieux. Si vous vivez seul dans un petit appartement, le jeu n'en vaut pas la chandelle. À la place, adoptez les bons réflexes de radin au supermarché pour un mini budget courses !

Avec des prix 20 % moins cher qu'au supermarché, une carte adhérent rapidement rentabilisée et la qualité au rendez-vous, Costco avance de nombreux arguments pour vous séduire. Mais attention à la fièvre acheteuse ! Rationnalisez toujours vos achats pour ne pas dépenser votre argent dans des produits superflus ou vite périssables.

Article précédent Les magasins de proximité : faut-il y aller quand on veut faire des économies ?
Article suivant Quick : une souris dans son burger, la cliente porte plainte
Plus de guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.