Comment réagir face à un cadeau qu’on n’aime pas ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 21/11/2022 à 09:10
Partager

Offrir un cadeau est toujours délicat dans le sens où on ne connaît pas forcément les goûts de la personne. Du coup, lorsque nous sommes à la place de celui qui reçoit, nous ne sommes pas à l’abri d’une déception. Quelle attitude adopter dans ce genre de situation ? Nous vous mettons sur la piste.

Ces cadeaux qu’on peut ne pas apprécier…

D’une manière générale, les cadeaux constituent une marque d’attention somme toute appréciable. Pour autant, tous ne sont pas toujours à notre goût. Un pull d’une couleur que vous avez en horreur, un CD d’un groupe que vous ne pouvez pas entendre sans attraper des boutons, un parfum dont l’odeur vous donne la nausée… À un moment ou à un autre, nous recevons tous des cadeaux dont nous nous serions bien passés.

Problème : dans ces circonstances, difficile de se montrer enthousiaste… surtout si l’on s’attendait à quelque chose de complètement différent. A contrario, il ne serait pas non plus correct de dire franchement à la personne qu’on déteste son cadeau. Le tout est de trouver le juste milieu…

Dire ce qu’il faut, sans en faire trop

Toute la difficulté réside dans le fait d’avoir un minimum de tact afin de ne pas vexer la personne, au point de lui faire regretter son geste. Comme on dit souvent, c’est l’intention qui compte. Pour commencer, n’oubliez pas les bases du savoir-vivre : remerciez-la en la regardant droit dans les yeux, tout en étant aussi direct qu’à l’habitude. Un simple « Merci beaucoup, j’apprécie vraiment ton geste » ou un « Merci infiniment d’avoir pensé à moi », éventuellement suivi d’un « Tu es vraiment gentil(le) », ça passera toujours bien. Même si l’exercice est compliqué, pensez aussi à esquisser au moins un sourire (le plus naturel possible) pour ne pas éveiller ses soupçons.

Conseil : exercez-vous

Vous avez du mal à faire semblant ? Dans ce cas, vous pouvez toujours travailler votre réaction à l’avance devant un miroir !

Penser à l’intention cachée derrière ce cadeau

Faites en sorte d’ouvrir le cadeau en la présence de la personne. Ainsi, vous pourrez lui exposer des idées simples, à chaud, sans avoir à revenir dessus par la suite et risquer de ne pas avoir la bonne réaction. Par exemple, pour un pull, vous pouvez dire qu’il se mariera très bien avec un pantalon de votre garde-robe, ou qu’il vous tiendra bien chaud. Pour un CD, avancez le fait qu’il viendra enrichir votre collection. N’en rajoutez pas plus, une bonne raison est suffisante. Sinon, la personne s’imaginera (à juste titre) que vous vous sentez contraint de vous justifier. Et de votre côté, après coup, vous vous sentirez mal de lui avoir « menti » à ce point.

Si vraiment vous ne pouvez ouvrir le cadeau devant la personne, pensez à lui envoyer un mot pour la remercier. C’est encore plus important lorsque le cadeau en question ne nous plaît pas. Cela permettra de dissiper au moins en partie ses doutes quant à votre réaction.

A lire aussi : comment maîtriser ses émotions ?

La personne insiste ? Faites diversion

Vous recevez un présent d’une personne un peu insistante, vous demandant comment vous allez utiliser son cadeau, à quelle fréquence, etc. ? Peut-être soupçonne-t-elle votre déception. Elle voudra alors savoir si son cadeau vous plaît vraiment. Cette situation, très gênante, peut heureusement être contournée. Première option, la plus évidente : lui raconter un petit mensonge pour la rassurer. Mais ce n’est pas donné à tout le monde…

Seconde option : répondre à ses questions par d’autres questions. Incitez-la par exemple à vous faire des suggestions sur la manière et le meilleur moment d’utiliser son cadeau. Une fois qu’elle aura répondu, dites rapidement « Bonne idée, je vais procéder ainsi ». Puis, passez à un autre sujet.

Suggérer d’autres idées cadeaux pour l’année prochaine

Le meilleur moyen de se voir offrir le cadeau idéal est de faire une liste de souhaits. Sur papier ou en ligne, à vous de choisir. Pour ne pas avoir l’impression « d’imposer » vos désirs, le mieux reste de dresser votre liste sur Internet. Ensuite, partagez-la par exemple sur votre mur Facebook. La consultera qui voudra ! Veillez tout de même à ne pas choisir des cadeaux trop onéreux, ce serait malvenu. Les gens pourront s’inspirer de votre liste pour personnaliser leurs cadeaux et avoir plus de chances de « taper dans le mille ».

L’air de rien, vous pouvez aussi tout simplement partager des pages ou des sites faisant apparaître des articles sur lesquels vous avez flashé. Et si vous êtes du genre plus direct, ne manquez pas une occasion de dire à la personne, au détour d’une conversion, les choses que vous aimez ou dont vous auriez besoin. Une paire de boucles d’oreilles particulières, une palette de maquillage de votre marque préférée, une box activités ou ateliers découverte, la dernière paire de chaussures tendance… Bref, des choses qu’il vous sera difficile de refuser.

À noter : donnez l’exemple

Imaginez-vous si les rôles étaient inversés. Vous n’aimeriez pas vous retrouver à la place de la personne… Alors, intéressez-vous à ses goûts, quitte à lui demander franchement ce qu’elle aimerait recevoir. Il y a des chances pour qu’elle agisse comme vous afin d’être sûre de ne pas vous décevoir.

Remercier, réagir avec gratitude et respect, voilà la bonne réaction à avoir devant un cadeau qu’on n’apprécie pas spécialement. Évidemment, ces conseils s’appliquent à Noël comme à toute autre occasion : anniversaire, Saint Valentin, départ à la retraite, remerciement, ou encore, simple petite attention, juste pour le plaisir d’offrir. Et si vous ne voulez vraiment pas de ce cadeau, offrez-le à quelqu’un qui saura l’apprécier. Faites simplement attention à ne pas vous faire prendre par la personne vous l’ayant offert !

Article précédent Les magasins de proximité : faut-il y aller quand on veut faire des économies ?
Article suivant Cette chaîne de supermarchés propose désormais un panier anti-inflation
Plus de guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.