Les enfants ont un smartphone de plus en plus tôt. Parce que leurs parents souhaitent qu’ils soient joignables, pour qu’ils tissent des relations sociales avec leurs amis et camarades d’école, le smartphone est devenu incontournable. Mais lorsque l’on sait qu’en France l’âge moyen auquel un enfant a son premier portable est de 11 ans, il y a matière à s’inquiéter. En effet, laisser un enfant avec un smartphone, qui plus est avec internet, peut engendrer des risques. Faisons un point sur ces risques et les solutions pour protéger votre enfant.

Enfant et smartphone : les risques

  • Votre enfant peut être tenté de créer un compte sur les réseaux sociaux. Or, ces réseaux sont un véritable danger pour les plus jeunes. Ils peuvent être contactés par des inconnus et échanger avec eux avant d’envisager de les rencontrer. Pourtant, derrière un message, qui peut réellement savoir qui se cache ? Le risque de mauvaise rencontre existe véritablement avec un smartphone.
  • Autre danger lié aux réseaux sociaux : le cyberharcèlement. Si le harcèlement des enfants n’est pas un phénomène nouveau, il a fortement évolué au fil des années et les réseaux sociaux n’ont fait qu’empirer la situation. Campagnes de dénigrement, partage de photos inappropriées, de nombreux jeunes rencontrent des problèmes majeurs et sont amenés à changer d’établissement, voire de ville pour retrouver un peu de sérénité.
  • La pornographie est très facilement accessible avec internet. Si votre enfant a un smartphone avec des données ou le Wifi, il pourra se connecter sur des sites et visionner des vidéos. Or, la pornographie n’est pas la meilleure image à offrir à un enfant pour lui permettre de construire sa sexualité. De plus, pour un enfant de 10 ou 11 ans, certaines images peuvent être particulièrement choquantes. A ce sujet, nous vous recommadons fortement de parler et d'éduquer vos enfants à la sexualité .
  • Les écrans ont parfois tendance à isoler les enfants. Ils passent beaucoup de temps dessus et font l’impasse sur les relations sociales humaines. Leur addiction au portable peut devenir, chez certains, un véritable problème social à terme.

Les bons gestes à adopter en offrant un smartphone à son enfant

Le portable n’est pas uniquement un outil dangereux pour les enfants. C’est un outil social, ludique, pédagogique qui n’est pas à supprimer. Toutefois, les parents ont un rôle majeur, ils doivent encadrer leurs enfants et s’assurer qu’ils utilisent leur smartphone de la meilleure manière. Voici quelques conseils si votre enfant a un portable.

  • Vérifier de temps à autre le téléphone de votre enfant : ne considérez pas cela comme du flicage. Il s’agit ici de s’assurer que votre enfant utilise correctement son portable et qu’il ne va pas sur des sites qui ne sont pas adaptés à son âge. Toutefois, veillez à protéger en parallèle son intimité, ne lisez pas tous ses messages. Vérifier son smartphone, c’est aussi s’assurer qu’il n’a pas de compte sur les réseaux sociaux à un âge où cela est interdit.
  • Installer un contrôle parental qui ne lui permet pas de se rendre sur des sites pour adulte, celui lui évitera de tomber sur des images et des vidéos qui ne sont pas de son âge.
  • Échanger avec votre enfant sur les bonnes et les mauvaises pratiques sur internet. Apprenez-lui à ne jamais répondre à une personne qu’il ne connaît pas, et encore moins à envisager de le rencontrer. Parlez-lui des dangers du web et du cyberharcèlement afin qu’il communique avec vous s’il en est victime.
  • Enregistrer les numéros d’urgence et des personnes les plus proches afin qu’il puisse, en cas de danger, y accéder facilement.
  • Limiter le temps sur les écrans. S’il n’est pas interdit d’offrir un smartphone à un enfant, il convient tout de même de ne pas le laisser dessus toute la journée.
  • Ne pas laisser le portable la nuit dans la chambre de votre enfant. Les adolescents ont un sommeil de plus en plus mauvaise qualité en raison des notifications et autres messages la nuit.
Article précédent Les magasins de proximité : faut-il y aller quand on veut faire des économies ?
Article suivant Quick : une souris dans son burger, la cliente porte plainte
Plus de guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.