Pourquoi ne faut-il jamais sortir avec les cheveux mouillés quand il fait froid ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 13/03/2023 à 15:34
Partager

De nombreux spécialistes s’accordent à dire qu’il vaut mieux laisser ses cheveux à l’air libre, plutôt que de les sécher au sèche-cheveux. De cette façon, vous les préservez au maximum. Durant ce laps de temps, mieux vaut tout de même rester à l’intérieur. Pour plusieurs raisons, en effet, sortir les cheveux humides est fortement déconseillé. On vous dit tout ! 

Sortir les cheveux mouillés : le meilleur moyen d’attraper froid

Le fameux coup de froid. C’est évidemment la première chose à laquelle on pense. Si l’été, ce risque est faible, l’hiver, avec les températures fraîches, voire franchement froides, c’est le rhume assuré ! Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas le froid en lui-même qui nous rend malades, mais l’humidité présente dans la chevelure. L’humidité va en fait exacerber la sensation de froid au niveau de la tête. Résultat ? La température corporelle va commencer à chuter. Le système immunitaire va par conséquent s’affaiblir.

Les globules blancs seront alors moins efficaces pour lutter contre les virus, comme le rhume précédemment évoqué, la grippe ou encore la gastro-entérite. Au contact de personnes malades, vous serez clairement plus vulnérable.

A lire aussi : solutions naturelles contre la grippe.

Sortir les cheveux mouillés : un risque pour votre chevelure

Plus étonnant, le fait d’aller dehors avec les cheveux encore humides peut affecter la beauté de ces derniers. Et le froid – qui « gèle » les cheveux – n’est pas le seul en cause, la pollution aussi ! La fibre capillaire étant creuse, elle a tendance à capter les substances en suspension dans l’air.

Et ce phénomène est bien plus prononcé lorsque les cheveux sont humides, puisque les écailles du cheveu sont encore ouvertes. Problème : l’accumulation de microparticules de pollution agresse le cheveu et le rend plus fragile. Asphyxié, il finit par se ternir, à devenir cassant, gras… La pollution peut même favoriser l’apparition de pellicules, ou aggraver ce problème. Bien sûr, si vous habitez en ville, ce phénomène sera largement amplifié.

À noter : s’endormir avec les cheveux mouillés, une autre erreur à éviter

Avec les frictions au contact de l’oreiller, vos cheveux vont d’autant plus s’abîmer s’ils sont mouillés. Les longueurs froides sur la nuque peuvent aussi provoquer un torticolis. Enfin, l’humidité transférée sur la taie d’oreiller et les draps est également propice au développement de bactéries. Bref, mieux vaut s’abstenir !

Sécher ses cheveux sans les abîmer

Pour autant, sécher ses cheveux à température maximale n’est pas non plus la meilleure des solutions. L’idéal serait de vous laver ses cheveux le soir. Ils auront alors tout le temps de sécher et le lendemain, pas de problème d’humidité. Mais si vous préférez les laver le matin, tout n’est pas perdu !

Présécher ses cheveux naturellement

Pour commencer, à la sortie de la douche, une fois vos cheveux essorés (sans les tordre !), enveloppez-les dans une serviette microfibre. Celle-ci absorbera un maximum d’eau. Vous aurez alors à sécher vos cheveux moins longtemps. D’une, ils ne s’en porteront que mieux, et de deux, vous économiserez un peu d’électricité ! Pour optimiser votre temps, profitez-en pour vous vêtir et vous maquiller.

lot 2 serviettes microfibres à moins de 10€

Terminer le séchage sous une chaleur douce

Au bout de 10 à 15 minutes, retirez la serviette et appliquez un soin thermoprotecteur sur l’ensemble de votre chevelure. Ensuite, brossez-les soigneusement avant d’allumer votre séchoir, en veillant à le régler à la température la plus basse possible. La majorité des sèche-cheveux sont par ailleurs équipés d’un bouton « air froid ». C’est encore mieux ! Le cas échéant, mettez-le en fonction. En suivant ces conseils, vos cheveux seront secs en un temps record, sans être agressés.

À noter : sinon, il y a la hotte de séchage ionique

À moins de 30 € (pour les premiers prix), ce séchoir inspiré des casques chauffants professionnels pourrait bien vous changer la vie. Généralement doté de 2 ou 3 réglages de température, avec parfois une position « froid », il vous suffit de l’enfiler et de le mettre en marche pour profiter d’un séchage doux. Quant aux ions, ils neutralisent l’électricité statique et les frisottis. Parfait pour arborer une chevelure soignée sans efforts !

Préserver ses cheveux des agressions extérieures

Quelques réflexes simples vous aideront à limiter les effets de la pollution sur vos cheveux.

Protéger ses cheveux de la pluie

Le premier réflexe à avoir, lorsqu’il pleut, est de couvrir sa tête. Capuche, parapluie, bonnet… à vous de voir. De la sorte, les dépôts de poussière, de pollution et autres impuretés seront moins nombreux. Et accessoirement, vous éviterez de tomber malade !

Brosser ses cheveux chaque jour

Pour se débarrasser des impuretés, il est également conseillé de brosser soigneusement ses cheveux le soir. Mais attention, pas n’importe comment ! Pour bien faire, maintenez vos cheveux d’une main et commencez par démêler les pointes. Puis remontez progressivement, jusqu’à atteindre les racines. De cette manière, vous éviterez de faire descendre simplement les nœuds sur les longueurs, en empirant au passage le problème et en causant plus de dégâts qu’autre chose. Le démêlage sera non seulement plus facile, mais aussi plus agréable ! 

Laver ses cheveux régulièrement

Il est par ailleurs recommandé de laver ses cheveux régulièrement. Attention, pas trop souvent non plus. Car lorsque vous vous lavez les cheveux, vous éliminez la saleté, mais également le sébum. Or, ce dernier participe justement à protéger votre cuir chevelu contre les agressions extérieures. Il faut donc trouver le bon juste milieu. La fréquence de lavage idéale ? 2 fois par semaine.

Vous savez maintenant pourquoi il vaut mieux ne pas sortir les cheveux mouillés. Et si vraiment vous devez sortir sans avoir eu le temps de les sécher, prenez le temps d’enfiler quelque chose sur la tête. C’est plus prudent, surtout en plein hiver !

Article précédent Découvrez nos astuces naturelles contre les aphtes
Article suivant Les 10 meilleurs produits anti-moustiques à avoir chez soi
Plus de guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.