6 bonnes raisons d’investir dans l’immobilier

Par Fabienne Cornillon | Mis à jour le 21/12/2021 à 11:11
Partager

La pierre est une valeur refuge. Pour mieux préparer l’avenir, de nombreux Français songent à investir dans l’immobilier locatif. Il est vrai que cette solution offre de multiples avantages qui sont à considérer au moment de choisir la meilleure manière d’investir votre argent.

Constituer votre patrimoine et préparer l’avenir

La première raison qui pousse les ménages à investir dans l’immobilier est la crainte de l’avenir. Aujourd’hui, le montant des retraites est dans tous les esprits. Vous savez pertinemment que vous perdrez du pouvoir d’achat lorsque vous cesserez votre activité professionnelle (plus d’avantages, de primes, etc.). Aussi, se constituer un patrimoine immobilier le plus tôt possible permet de bénéficier d’un capital à la revente qui permettra d’avoir de l’argent de côté pour concrétiser tous vos projets à la retraite.

Obtenir un complément de revenus

Pour certains, il n’est pas envisagé de vendre le bien immobilier locatif au moment de la retraite. L’idée est de le conserver pour obtenir un complément de revenus chaque mois. Cela permet de vivre plus confortablement et de compenser la perte de revenus à la retraite. Même si un investissement locatif génère certaines charges telles que l’impôt foncier ou encore la taxe foncière, le gain reste intéressant.

Faire financer une partie de votre bien par les locataires

L’un des avantages majeurs de l’investissement locatif saute aux yeux. Vous faites financier en partie par vos locataires l’acquisition de votre bien.

Imaginons un bien acheté 100 000 € avec des frais à votre charge de 10 000 €. Vous faites un crédit de 110 000 € sur 20 ans et remboursez, entre le capital, l’assurance et les intérêts, 550 € par mois. Vous louez votre bien au même prix. Vos locataires financent intégralement votre crédit. Vous payez 350 € de taxe foncière par an et 1 000 € d’impôts. Sur 20 ans, vous allez payer 1 350 x 20 = 27 000 €.

Imaginons que votre bien nécessite quelques travaux sur 20 ans à hauteur de 20 000 €. Au final, vous aurez dépensé 47 000 € pour un bien acheté 100 000 € qui aura peut-être pris de la valeur. Avouons qu’il existe peu de placements qui permettent de doubler la mise.

Réduire votre imposition

L’investissement locatif, selon la nature de votre acquisition, peut vous permettre de réduire votre imposition. Dès lors que vous payez a minima 2 500 à 3 000 € par an, un investissement locatif en Pinel ou en Denormandie s’impose.

Un investissement en Pinel consiste à acheter un appartement neuf ou en l’état de futur achèvement (VEFA). Avec un investissement en Denormandie, vous devez acheter un bien ancien et effectuer des rénovations à hauteur de 25 % du coût total de l’opération en améliorant notamment les performances énergétiques.

Quel que soit le type d’opération, vous pouvez espérer une réduction d’impôt de 12 à 21 % du coût de l’acquisition plafonné à 300 000 €.

Par exemple, avec un achat en Pinel à 200 000 € pour un engagement de location de 9 ans, vous obtenez une réduction d’impôt de 18 % de 200 000 €, soit 36 000 €. Cela représente une réduction d’impôt de 4 000 € par an.

Grâce à un programme de défiscalisation, non seulement vous préparez l’avenir, mais vous améliorez votre situation fiscale à court terme.

Réaliser une plus-value à la revente

Le prix d’un bien immobilier n’est pas figé. En réalisant un investissement immobilier, vous pouvez augmenter sa rentabilité globale en réalisant une belle plus-value à la revente. La plupart du temps, on vous parle de rentabilité brute ou nette, mais celle-ci ne prend en compte votre investissement qu’à l’instant T. Cette fois, vous pouvez envisager un rendement beaucoup plus important en prenant en compte votre plus-value.

Pour réaliser la meilleure opération, sachez miser sur des territoires qui sont ou qui vont devenir attractifs. Par exemple, des villes comme Saint-Malo ou La Rochelle sont aujourd’hui très prisées. La demande locative est forte et l’offre n’est pas à même d’y répondre. Les prix ont déjà augmenté de 10 % en quelques années.

Il en va de même en Île-de-France. Avec le projet du Grand Paris, de nombreux investisseurs ont acheté très prématurément des appartements loin de Paris qui seront d’ici quelques années très proches grâce aux nouvelles lignes de métro. La valeur de ces appartements va augmenter de manière très importante, c’est déjà le cas aujourd’hui alors que le projet n’est pas encore finalisé.

Bénéficier d’une résidence principale ou secondaire à la retraite

Certains investisseurs ont une idée bien précise de la manière de gérer leur bien locatif à long terme. Vendre et continuer à louer ne sont pas les deux seules options.

Imaginons une location dans un territoire où la demande est forte, comme nous l’avons évoqué, à La Rochelle ou à Saint-Malo. Vous avez fini de rembourser votre crédit immobilier et devez prendre une décision quant à votre bien. Pourquoi ne pas imaginer en faire votre résidence principale ou secondaire ? Celle-ci aura été financée par les loyers perçus. Vous pouvez alors vous installer en bord de mer dans des communes agréables à vivre.

Si vous aviez déjà une résidence principale en votre possession, vous pouvez envisager de la revendre afin de bénéficier d’un capital pour vivre sereinement votre nouvelle vie.

À lire aussi : 8 erreurs à éviter lors d'un achat immobilier

Article précédent Comment acheter un bien immobilier aux enchères ?
Article suivant Crédit immobilier : 45% des dossiers ne peuvent pas être financés
Plus de guides immobilier
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.