Comment nettoyer du mobilier de jardin en plastique ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 11/07/2022 à 10:19
Partager

Une fois les beaux jours revenus, personne ne résiste à l’envie de ressortir son mobilier de jardin. C’est l’occasion de profiter des journées ensoleillées et des longues soirées en compagnie des siens, autour d’un bon barbecue. Mais avant toute chose, un bon nettoyage de printemps s’impose ! Vos chaises, fauteuils et autres transats auront passé l’hiver au garage, voire sous les intempéries. Aussi, il va vous falloir leur redonner un peu d’éclat. Voici les méthodes de nettoyage à adopter pour vos meubles de jardin en plastique.

Entretien du mobilier de jardin : bien s’équiper

Comme pour n’importe quelle autre tâche liée à l’entretien ménager, la première étape consiste à réunir tous les éléments dont vous aurez besoin. À savoir, une bassine, des gants, une éponge et des torchons secs. Portez aussi de préférence de « vieux » vêtements, comme ceux que vous utilisez pour bricoler ou jardiner.

Pour le nettoyage proprement dit, préférez les produits naturels aux produits chimiques et potentiellement corrosifs vendus en grande surface. Vous ferez en même temps du bien à l’environnement et à votre porte-monnaie !

Nettoyer son mobilier de jardin sali en surface

Pour éliminer les taches superficielles, le savon noir ou le savon de Marseille sont amplement suffisants. Versez-en un peu dans votre bassine, remplissez-la d’eau et plongez-y votre éponge. Puis, frottez vos meubles en n’oubliant pas les recoins. Rincez ensuite à l’eau claire à l’aide de votre tuyau d’arrosage. Si celui-ci est équipé d’une tête multijets, c’est encore mieux : la position offrant la plus haute pression vous permettra d’éliminer les derniers résidus.

Vous pouvez éventuellement terminer en appliquant du vinaigre blanc sur les surfaces à l’aide d’un chiffon, de manière à les désinfecter.

Ravoir ses meubles de jardin encrassés

Si le mobilier de jardin en plastique est moins cher comparé au teck ou à l’acier, par exemple, il vieillit aussi plus mal. Sous l’effet des éléments et des conditions climatiques (pluie, neige, gel…), ce matériau a tendance à se fragiliser. Les salissures peuvent alors se loger plus en profondeur et vous rendre la tâche plus difficile. Heureusement, les taches incrustées ne sont pas une fatalité.

Le bicarbonate de soude pourra faire des miracles. Mieux encore : combinez-le au vinaigre blanc, pour une action renforcée. Diluez le tout dans votre bassine d’eau savonneuse (toujours à base de savon noir ou de savon de Marseille), puis procédez comme pour l’étape précédente. Si tout ou partie des taches résiste, employez les grands moyens ! Munissez-vous alors de votre nettoyant pour four. Mais attention, nettoyer, ce n’est pas décaper… Ne courez pas le risque de détériorer davantage votre mobilier. Par mesure de précaution, faites un test sur une zone cachée.

À noter : cap sur les produits écologiques

Les dégraissants pour four se déclinent aussi en version écolo. Vous pouvez par exemple miser sur la marque Briochin (à base de savon noir et de cristaux de soude) ou sur la marque Ecodoo (à base d’huiles essentielles).

Déjaunir ses meubles de jardin

Les rayons UV altèrent facilement l’éclat des meubles de jardin en plastique, mais aussi leur couleur. Sur le blanc et les autres nuances claires, les effets du soleil sont d’autant plus visibles. Le mobilier prend progressivement une teinte jaune, voire grisâtre. Les cristaux de soude dilués dans l’eau chaude peuvent en venir à bout. Plus concentrés comparés au bicarbonate, ils ont un pouvoir blanchissant.

Pour les taches les plus récalcitrantes, vous pouvez tenter l’eau oxygénée ou le jus de citron. Ce dernier peut aussi être ajouté aux cristaux de soude, pour une meilleure efficacité.  Mélangez alors ces deux agents dans de l’eau, appliquez sur votre mobilier et laissez agir quelques minutes avant de rincer. Contre toute attente, l’opération sera plus efficace en plein soleil. En désespoir de cause, utilisez de l’eau de javel (uniquement sur le plastique blanc). Frottez alors les zones tachées avec une éponge et essuyez à nouveau à l’aide d’un chiffon humide.

Rénover ses meubles de jardin en un tour de main

Si vous ne parvenez pas à rattraper votre mobilier de jardin trop abîmé par le temps, tout n’est pas perdu. Peindre les meubles extérieurs en plastique, c’est possible. Il existe des peintures acryliques spéciales prévues à cet effet. Dégraissez alors le support, poncez-le avec de la laine d’acier pour une meilleure adhérence, puis appliquez une sous-couche, avant la mise en peinture. Pour un fini brillant, terminez avec une couche de vernis protecteur. Ce dernier augmentera dans le même temps la tenue de la peinture.

Bon à savoir : quelques solutions complémentaires

Pour un relooking unique, vous pouvez aussi, en complément, recouvrir les surfaces principales (sièges, plateau de table…) à l’aide de planches de palettes de bois ou de chutes d’aluminium, par exemple. De même, ces éléments peuvent être peints.

Peaufiner le nettoyage de son mobilier de jardin

Sur les matériaux comme le plastique, le séchage à l’air libre laisse généralement des traces. Aussitôt après le rinçage, prenez donc soin de sécher vos meubles de jardin à l’aide d’un torchon. Si votre eau est très calcaire, passez au préalable un chiffon imbibé de vinaigre blanc. Cela aura pour effet de le neutraliser.

Protéger son mobilier de jardin : la méthode bonus préventive

Pour éviter ou tout au moins espacer ces étapes fastidieuses, pensez à traiter vos meubles de jardin. Encore une fois, vous pouvez le faire de manière naturelle. Comme le bois, le plastique peut être ciré. Utilisez pour cela de la cire d’abeille. Elle constituera un excellent film protecteur, en créant une barrière naturelle. Vous pourrez alors dire adieu aux agressions extérieures ! Le procédé est simple : appliquez-la en couche mince et uniforme à l’aide d’un chiffon doux.

Ces solutions devraient faire leur effet ! N’en oubliez pas vos coussins et autres tissus outdoor. Ils méritent eux aussi la plus grande attention. Un coup d’aspirateur complété d’un nettoyage manuel à l’eau savonneuse peut suffire. Vous pouvez aussi passer vos tissus d’extérieur en machine. Afin de ne pas altérer leurs qualités (antibactériennes, anti-moisissures, anti-UV…), lancez un cycle en eau froide et n’ajoutez pas d’adoucissant. À la place, ajoutez du vinaigre blanc ou un désinfectant spécial linge. Écolo, de préférence !

Article précédent Combien coûte un Diagnostic de Performance Énergétique DPE ?
Article suivant Comment nettoyer une machine à laver ?
Plus de guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.