Comment faire durer les bougies plus longtemps ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 24/10/2022 à 13:50
Partager

À l’intérieur comme à l’extérieur de la maison, les bougies sont idéales pour créer une ambiance cosy et chaleureuse. Seulement voilà : elles ne durent jamais bien longtemps. Au bout d’un moment, il faut se résigner à les remplacer. Pour  prolonger le plaisir, nous vous soufflons quelques astuces bien pensées pour faire durer les bougies plus longtemps ?.

Astuce n° 1 : plonger ses bougies dans de l’eau salée

Cela peut sembler étonnant, et pourtant ! Le sel a pour effet de ralentir la combustion des bougies. N’hésitez donc pas à faire tremper vos bougies neuves quelques heures dans de l’eau froide salée. Vous pouvez aussi vous contenter de déposer quelques grains de gros sel autour de la mèche, quelques minutes après avoir allumé votre bougie.

Bon à savoir : le truc en plus

Pour éviter les coulées de cire, pensez également à tremper vos bougies dans du vernis. Par précaution, veillez tout de même à ce que le vernis n’entre pas en contact avec le haut de la bougie ni avec la mèche.

Vous l'avez compris, le sel a bien plus d'un tour dans son sac, découvrez les utilisations insolites du sel.

Astuce n° 2 : placer ses bougies dans le réfrigérateur

Le froid de votre frigo va permettre de faire durcir la cire de vos bougies. Résultat, lorsque vous les allumerez, elles fondront moins rapidement. Pensez à les y placer quelques heures avant. Et si vous êtes pressé, il y a aussi l’option congélateur.

Astuce n° 3 : disposer ses bougies dans des endroits stratégiques

C’est bien connu : les courants et mouvements d’air attisent la flamme. Conséquence ? Vos bougies se consument plus vite. Mieux vaut donc éviter de les positionner dans les zones de passage, sur un rebord de fenêtre ou encore devant une porte. Le rebord de la cheminée, le meuble du salon ou le centre de votre table basse sont de bons endroits où faire brûler vos bougies.

Bon à savoir : restez prudent

Attention si vous avez des enfants ou des animaux. Pour leur sécurité et pour éviter le risque d’incendie, veillez à ce qu’ils ne puissent pas accéder aux bougies brûlantes.

Astuce n° 4 : enduire ses bougies de savon

Comme le sel, le savon retarderait la combustion des bougies. Il n’est pas question ici de les faire tremper dans l’eau savonneuse, mais de les frotter avec un savon légèrement humide. Enduisez ainsi toute la surface de vos bougies, mèche comprise. À l’allumage, vous aurez une autre surprise : la flamme sera plus chatoyante. Rien de tel pour parfaire l’ambiance !

Pour prolonger la durée de vie de vos savons, découvrez nos astuces anti-gaspi pour recycler les restes de savon.

Astuce n° 5 : surveiller le temps d’allumage

Neuves ou non, il est conseillé de laisser les bougies allumées au moins deux heures. La raison est toute simple : l’ensemble de la surface sera liquéfié et la combustion sera ainsi plus homogène. À l’inverse, si vous éteignez votre bougie trop tôt, elle va se creuser au centre. Au bout du compte, la cire ne sera pas entièrement consumée que la mèche aura déjà rendu l’âme.

Astuce n° 6 : recycler ses fonds de bougie

Récupérer vos restes de cire pour fabriquer votre propre bougie, voilà l’idée ! Pour ce faire, commencez par les rassembler dans une vieille casserole et faites fondre le tout à feu doux. Puis versez la cire fondue dans des moules à bougie ou des bougeoirs en verre. Aussitôt, ajoutez une mèche au centre. Pour la faire tenir debout, aidez-vous par exemple d’un cure-dents ou d’un petit bâton.

Astuce n° 7 : entretenir la mèche de ses bougies

Plus la mèche est longue, plus la flamme grandit… et plus la surface de combustion est importante. En clair, votre bougie va brûler bien plus rapidement. Pour remédier à cela, coupez tout simplement un petit bout de mèche entre chaque allumage.

Et pour une combustion toujours uniforme, n’oubliez pas non plus de redresser/repositionner la mèche au centre, si nécessaire. Ce réflexe vous évitera en même temps la formation de suie sur les bords de votre bougeoir. D’une pierre deux coups !

Astuce n° 8 : préférer la cire d’abeille aux autres cires

Les bougies, parfumées ou non, peuvent être faites à partir de trois types de cires :

  • Les cires d’origine minérale (la paraffine, dérivée du pétrole) ;
  • Les cires d’origine animale (la cire d’abeille) ;
  • Les cires d’origine végétale (la cire de soja, de riz, de mimosa, de candelilla…).

Certaines se consument moins vite comparées à d’autres. Sur ce point, la cire d’abeille tire son épingle du jeu et est sans aucun doute la cire qui dure le plus longtemps. Comme elle a un haut point de fusion, elle fond plus lentement. Le seul bémol reste son prix… Pour des bougies chauffe-plat en cire d’abeille, compter environ 2 € l’unité.

Astuce n° 9 : étouffer la flamme

Au lieu d’étendre vos bougies en soufflant dessus, utilisez un éteignoir. Cet ustensile bon marché vous évitera de répandre des résidus de cendre sur la cire fondue. Car le problème de ces résidus, c’est qu’ils vont gêner la bonne combustion de la cire. L’éteignoir a un autre avantage : grâce à lui, vos bougies s’éteindront sans fumer. Adieu les mauvaises odeurs dans la maison !

Astuce n° 10 : utiliser des allumettes

Pour allumer vos bougies, deux possibilités : l’allumette ou le briquet. Pour éviter de faire noircir prématurément la mèche et d’abîmer la cire, l’allumette est de loin le meilleur choix. Car le briquet impose de pencher la flamme pour atteindre la mèche. Le geste est donc moins précis. En plus, vous risquez de vous brûler.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire pour réaliser quelques petites économies sur votre budget bougies ! Sinon, vous pouvez toujours troquer vos bougies traditionnelles contre des bougies LED. Certes, c’est un investissement et il faut aussi compter les frais d’électricité pour les recharger. Mais dites-vous qu’elles vous tiendront des années. En prime, vous éviterez de propager dans votre logement des composés organiques volatils (COV). Les bougies LED, c’est aussi moins d’entretien et vous ne risquez pas de brûler les objets à proximité ! 

Article précédent Combien coûte un Diagnostic de Performance Énergétique DPE ?
Article suivant Les accessoires pour un dîner romantique à la maison
Plus de guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.