Nos astuces et remèdes contre la gueule de bois

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 05/11/2020 à 20:02
Partager

Pendant les périodes de fêtes, les repas s'accompagnent souvent de bonnes bouteilles. L'alcool est bien entendu à consommer avec modération, et dans la limite de deux ou trois verres si vous reprenez le volant. Toutefois, si vous dormez sur place ou rentrez à pieds, emporté par l'ambiance de fête, vous risquez de boire plus que cette limite et de vous réveiller avec une méchante migraine. Pour cette raison, Radins.com vous donne des remèdes efficaces et pas cher pour lutter contre les effets de la gueule de bois.

Mieux vaut prévenir que guérir !

Comme le dit l’adage, « après la fête, la défaite ». Heureusement pour vous, il existe des méthodes préventives autres que la sobriété totale.

Tout d’abord, les mélanges d’alcools sont à éviter : plus vous effectuez de mélanges, plus vous augmentez vos chances de récolter une gueule de bois car le degré d’alcool est accru. De plus, votre foie est déjà bien occupé à emmagasiner toutes les calories des délicieux mets traditionnels du repas de Noël ou de la Saint Sylvestre. Ne lui en demandez donc pas trop !

  • Première astuce, si vous en avez, mangez des huîtres durant la soirée ! Elles sont très riches en zinc qui participe à l’élimination de l’alcool. Or, la consommation d’alcool réduit la concentration de zinc dans le sang. Une demi-douzaine d’huîtres représente 8 fois l’apport journalier recommandé en zinc ! Et si vous en avez l’occasion, remangez-en quelques-unes le lendemain, ça ne vous fera pas de mal.
  • Il n’est pas rare de « couper » certains alcools forts (whisky, vodka, rhum...) avec des sodas. Évitez tout de même de vous servir du soda light car l’absence de sucre et de calories permet une propagation plus rapide de l’alcool dans le sang. Le taux d’alcoolémie serait même augmenté de 18% !
  • Vous ne le saviez peut-être pas, l’alcool déshydrate et l’un des signes de la déshydratation est la migraine. Il faut donc boire beaucoup d’eau. Il est conseillé de boire un verre d’eau pour un verre d’alcool pendant la soirée. N’hésitez pas non plus à boire de l’eau avant de vous coucher.

Mieux vivre les lendemains de soirées arrosées

La prévention la plus efficace en terme de gueule de bois demeure la consommation modérée d’alcool. Néanmoins, s’il est trop tard et que vous avez des nausées, des migraines et/ou des maux de ventre, nous avons des remèdes pour vous aider à vous sentir mieux.

  • Une des règles de base quand on a la gueule de bois est de ménager son foie autant que faire se peut. Pour cela, il faut manger léger de préférence, et surtout des plats faciles à digérer.
  • Le romarin est d’une grande aide quand on a la gueule de bois. Il est utilisé depuis l’Antiquité pour soigner les maux de têtes et il aide à la digestion en stimulant le foie. De plus, il possède des propriétés énergisantes idéales pour les réveils difficiles. Vous pouvez par exemple, le prendre en infusion.
  • Le fructose, que l’on retrouve en grande quantité dans le miel, accélère le processus d’oxydation de l’alcool dans le foie. De plus, le miel possède de nombreux bienfaits dont celui d’aider à la digestion, d’apaiser les inflammations de tissus et de procurer de l’énergie. Ces propriétés sont très utiles quand on a la gueule de bois. Vous pouvez manger le miel directement à la cuillère, ou alors vous en servir pour sucrer les boissons chaudes que vous ne manquerez pas de boire.
  • Le citron présente l’avantage de pouvoir soigner à la fois les vomissements et les migraines, et aussi de favoriser la digestion de l’alcool. Un produit 3 en 1 en somme. Pour les migraines, appliquez des compresses de jus de citron pressé ou quelques tranches de citron sur vos tempes. La migraine devrait progressivement s’estomper. Pour les vomissements, nous vous proposons une petite recette qui ravira les amateurs de cet agrume : coupez deux citrons en morceaux tout en conservant le zeste, puis faites-les bouillir pendant une dizaine de minutes. La préparation est à boire tiède.
  • Vous avez peut-être de la menthe poivrée dans vos placards. Si c’est le cas, n’hésitez pas à vous en servir pour soigner votre gueule de bois. La menthe poivrée à la fois un anesthésiant doux pour l’estomac et un anti-vomitif.
  • Les bananes sont riches en vitamines B (B6 pour être exact) qui favorisent l’assimilation de l’alcool alors que ce dernier détruit justement ces même vitamines B. La banane est également riche en potassium, et relèvera donc votre taux de potassium (indispensable au bon fonctionnement de votre mécanique physiologique) qui est au plus bas les lendemains de fêtes. De plus, selon une étude scientifique, de fortes doses de vitamines B6 permettent de lutter efficacement contre la migraine et plus globalement contre la gueule de bois.

Enfin, si vous tenez une bonne gueule de bois, votre corps a grandement besoin de repos. Alors n’hésitez pas à faire la sieste !

Attention aux faux remèdes !

Les astuces pour soigner la gueule de bois sont nombreux mais pas tous très efficaces.

  • Ainsi la cuillère d’huile pour prévenir la gueule de bois est un mythe. L’huile tapisse bien l’estomac mais ne ralentit pas réellement les méfaits de l’alcool. Il pourrait même y avoir un effet pervers à cette pratique : comme les effets sont freinés, vous pourriez avoir tendance à boire encore plus.
  • De même, il ne faut pas prendre d’aspirine avant d’aller se coucher car le foie est alors trop occupé à dégrader l’alcool et ne peut donc pas assimiler l’aspirine. Ce remède aurait, en fait, tendance à prolonger les effets. Prenez plutôt du paracétamol le lendemain matin et évitez à tous prix l’aspirine effervescente qui peut aggraver les inflammations de l’estomac.
  • Le café peut être un remède efficace, à condition de ne pas en abuser, car c’est un diurétique et il risquerait ainsi d’aggraver la déshydratation.
  • La pratique d’une activité physique qui permettrait d’éliminer les toxines est à relativiser. En effet, si vous faites trop d’efforts vous pourriez vous déshydrater encore plus. Préférez donc une ballade à un jogging.

Enfin, n’essayez pas de « soigner le mal par le mal », cette méthode ne fonctionne pas et n’aura pour effet que de vous alcooliser à nouveau.

Comment soulager une gueule de bois ?

Une trop forte consommation d’alcool engendrera presque à coup sûr une affreuse gueule de bois. Néanmoins, celle-ci peut avoir des vertus " pédagogiques " dans le sens où ce n’est qu’en ayant fait l’expérience de lendemains difficiles que l’on sait où se situe notre limite.

Vous connaissez désormais plusieurs remèdes pour soulager votre gueule de bois. Nous vous rappelons tout de même que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et que seule une consommation modérée vous permettra de vous réveiller frais comme un gardon.

Article précédent Comment bien négocier votre contrat de prévoyance ?
Article suivant La France fait elle face à une nouvelle vague de Covid-19 ?
Plus de guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.