Faire un repas de Noël économique (sans être radin)

Par Marie C | Mis à jour le 04/11/2021 à 10:45
Partager

Noël, c'est la période de l'année où on fait bombance (parfois un peu trop). Champagne, caviar, chocolats, foie gras... Les mets de choix s'accumulent et rendent la note salée. Si vous avez du mal à boucler le mois, sacrifiez donc l'éternelle dinde aux marrons : voici 6 astuces pour un menu festif à petit prix !

Démarrez les achats dès la foire aux vins

Bien sûr, septembre est déjà chargé en dépenses de rentrée : inscriptions scolaires, activités, fournitures, abonnements... Mais septembre, c'est aussi le coup d'envoi de la foire aux vins, un événement incontournable pour dénicher de bons crus à moins de 10 € la bouteille. Voilà qui vaut le coup de prévoir vos stocks de fêtes dès septembre !

Proposez un buffet participatif

On connaît la trilogie huîtres-dinde-bûche. Mais ça, c'était avant ! De plus en plus de foyers s'éloignent de la tradition pour proposer d'autres formules. Le buffet en fait partie et il a 2 gros avantages :

  • Il permet de diviser les coûts
  • Il propose des plats pour tous les goûts.

Proposez donc aux convives d'apporter chacun une partie du repas : petits fours, tartinables, plats à réchauffer, desserts, boissons... Votre cousin vegan ou votre sœur sujette aux intolérances alimentaires y trouveront leur compte, sans tensions autour de la table.

Faites un réveillon thématique

Idem pour le réveillon : rusez ! Plutôt que les noix de St Jacques ou le foie gras hors de prix, pourquoi ne pas réinventer le réveillon en proposant par exemple une soirée crêpes ou gaufres, des tartines gourmandes, un apéro dînatoire ? Non seulement cela vous facilitera la logistique, mais vous dépenserez moins. Et vous pourrez apprécier un réveillon plus léger pour pleinement apprécier le repas de Noël du lendemain.

Mettez les petits plats dans les grands

Top Chef vous l'a appris : un visuel réussi, c'est la moitié du travail ! Un repas de fêtes se doit d'être sur son 31. Même si vous optez pour des recettes de Noël pas chères, une jolie présentation le fera vite oublier.

Choisissez vos plus beaux plats, disposez joliment les ingrédients, jouez sur les couleurs et les contrastes, servez à l'assiette pour soigner la composition... N'hésitez pas à vous inspirer de blogs culinaires, de vidéos thématiques ou de photos !

Testez un Noël végétarien

Sauriez-vous citer une spécialité de Noël qui n'est pas d'origine animale ? Avouez qu'à part la bûche glacée, la plupart des plats festifs incluent soit des fruits de mer, soit du poisson, soit de la viande. Si vous êtes sensible à la cause animale, vous pouvez joindre l'éthique à l'économique en optant pour un menu végétarien : ce ne sont pas les alternatives qui manquent sur Internet !

Évaluez bien les portions

Il n'est pas évident d'estimer les stocks nécessaires à acheter : on a peur de ne pas servir assez. Mais le jour de Noël, on mange beaucoup, souvent jusqu'à l'écœurement. Pour éviter de vous retrouver avec des restes (et donc un surcoût superflu), ayez en tête les portions moyennes par personne.

Les bonnes portions pour les fêtes

Apéritif : 6 amuses-bouches par personne et 2 coupes par personne
Entrée de fêtes : 80 grammes par personne
Viande ou poisson : 200 grammes par personne
Accompagnement : 200 grammes par personne
Fromage : 50 grammes par personne
Dessert de fêtes : 120 grammes par personne

Il n'est pas obligatoire de passer par la sempiternelle assiette de foie gras pour passer un bon Noël. Pour un menu festif pas cher, ajoutez une touche d'astuce à vos plats !

Article précédent Les magasins de proximité : faut-il y aller quand on veut faire des économies ?
Article suivant Quick : une souris dans son burger, la cliente porte plainte
Plus de guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.