Riche en sucres naturels, le miel est l'aliment qui se conserve le mieux au monde. Ce produit non périssable garderait sa saveur même après 1 000 ans de conservation ! Toutefois, des dispositions s'imposent pour garantir au mieux sa qualité dans le temps.

Où conserver le miel ?

Le miel ne supporte pas les températures extrêmes qui modifient sa texture et son goût. Il est préférable de conserver le pot à température ambiante, au voisinage de 25° C.

Le miel doit également être conservé dans un endroit sec et frais pour éviter le développement de micro-organismes ou de levures de fermentation qui prolifèrent avec l’humidité.

La lumière peut détériorer la qualité du miel. Il est donc important de conserver le pot dans un endroit sombre comme un placard ou une cave.

Comment conserver le miel ?

Pour conserver le miel liquide, un pot étanche et hermétique préalablement rincé et stérilisé est indispensable. Le produit ne doit pas être exposé à l’air libre et à la poussière qui risquent de le contaminer. De même, le couvercle du pot doit être soigneusement fermé après chaque usage.

Après des mois de conservation à température ambiante, il peut arriver que la texture, la couleur et le goût du miel soient altérés. Pour éviter cela, vous pouvez conserver le miel au frigo et le réchauffer avant sa consommation.

Il faut également prendre des précautions lors de l’ouverture du pot. Au moment de vous servir, évitez de remettre la même cuillère dans le pot pour ne pas contaminer le miel restant. Les microbes de la salive peuvent en effet contaminer le miel.

En cas de mauvaise conservation, le miel liquide cristallise rapidement et perd ses propriétés d’autoconservation. Il est alors préférable de ne pas le garder trop longtemps.

Comment éviter que mon miel se cristallise ?

La cristallisation est due à la dissociation du glucose présent dans le miel. Le glucose cristallise et le miel devient dur. Pour cette raison, les miels contenant un taux de glucose supérieur à 28 % cristallisent très vite.

Contrairement au glucose, le fructose retarde la cristallisation du miel. Plus le miel possède un taux de fructose élevé, moins il cristallise. C’est par exemple le cas du miel d’acacia.

Si le miel se conserve très bien à température inférieure à 10°C, ou à une température supérieure à 25°C, la cristallisation du miel est accélérée entre ces deux températures, notamment autour de 15°C.

La cristallisation n’altère en rien la qualité du miel, mais le rend plus difficile à consommer et à utiliser. Pour le liquéfier, vous pouvez chauffer le miel plusieurs minutes au bain-marie. Si vous le passez au micro-ondes, il perdra une partie de ses nutriments.

Le miel se conserve longtemps, à condition de respecter quelques règles de stockage et d'hygiène. Vous pourrez profiter de ses bienfaits tout au long de l'année !

À lire aussi : Les bienfaits de la gelée royale

Article précédent Les magasins de proximité : faut-il y aller quand on veut faire des économies ?
Article suivant Quick : une souris dans son burger, la cliente porte plainte
Plus de guides dépenses du quotidien
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.