Pourquoi le chocolat remonte le moral ?

Par La rédaction | Mis à jour le 26/04/2021 à 10:42
Partager

Vous vous êtes sûrement déjà demandé pourquoi le chocolat parvient à vous apaiser après une longue journée et à vous remonter le moral quand vous êtes triste. Parce qu'il est bon ? Oui, mais pas seulement !

Le chocolat est associé au plaisir

Depuis notre plus tendre enfance, nous sommes habitués à recevoir du chocolat en guise de récompense. Dans notre esprit d’adulte, le chocolat est associé à la gourmandise, au bien-être. Ainsi, quand nous mangeons du chocolat, nous stimulons le circuit du plaisir de notre cerveau, ce qui l’incite à sécréter davantage d’endorphine.

L’endorphine, surnommée à juste titre l’hormone du bonheur, a un effet euphorisant et calmant sur notre organisme. C’est pour cette raison que nous nous sentons zen et détendus après avoir mangé du chocolat. Et aussi un peu accros au cacao, avouons-le !

Le chocolat est riche en magnésium

Le chocolat est l’un des dix aliments les plus riches en magnésium. Une demi-plaquette de chocolat noir, c’est-à-dire 100 g de chocolat noir, contient 110 mg de magnésium. La même quantité de chocolat au lait contient 60 mg de magnésium.

Le magnésium est connu pour ses effets relaxants. Le manque de magnésium dans l’organisme entraîne une baisse du taux de dopamine, un neurotransmetteur qui entre dans le mécanisme du plaisir. Consommer du chocolat augmente donc la quantité de magnésium dans le corps, ce qui en fait un bon aliment anti-stress.

Quand l’organisme est stressé, il produit beaucoup plus d’hormones, ce qui le conduit à puiser dans sa réserve de magnésium. Et quand un déficit en magnésium se présente, la sensibilité au stress d’une personne augmente. C’est pour cette raison que consommer du chocolat est bon pour le moral.

Le chocolat agit comme un antidépresseur

Plusieurs composants chimiques du chocolat favorisent son effet bénéfique pour le moral.

D’un côté, il y a le tryptophane, un acide aminé essentiel à l’organisme et qu’il ne peut pas fabriquer lui-même. Ce tryptophane est le précurseur de la sécrétion de la sérotonine, le neuromédiateur qui contribue à l’apaisement et au bien-être de l’organisme. En mangeant du chocolat, notamment ceux qui sont très sucrés, nous augmentons le taux de tryptophane dans l’organisme.

Le chocolat contient également de la théobromine, un alcaloïde qui agit comme un stimulant doux. Elle entraîne une sensation de bien-être et contribue à améliorer l’humeur. Certains chocolats contiennent également en faible quantité de la phényléthylamine, une hormone que certains appellent le « peptide de l’amour ». Elle nous met en effet dans un état de joie euphorique similaire à celle ressentie par les amoureux.

Toutes ces substances sont présentes en faible quantité dans le chocolat, si bien que seule, aucune n’aurait une action positive sur notre moral. C’est leur présence combinée qui favorise la sensation de bien-être que nous ressentons à chaque fois que nous mangeons du chocolat. 

Et puis, bien sûr, le chocolat contient du sucre, un élément qui favorise la production de dopamine... et le classe d'emblée parmi nos aliments comfort food favoris. Allez, vous reprendrez bien un petit carré ?

Article précédent Crème solaire : astuces pour protéger la peau des UV
Article suivant Rappel conso : ces produits d’hygiène pour bébé contiennent des substances cancérogènes
Plus de guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.