Investir dans un sac de luxe, un placement qui rapporte mieux que l’immobilier ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 13/02/2023 à 10:40
Partager

Investir dans l’immobilier ou dans un sac de luxe ? La question se pose ! En effet, si la première option est a priori la plus rentable, la seconde n’est pas à négliger… Les sacs à main de grande marque, lorsqu’ils sont rares, voient en effet leur prix augmenter de façon exponentielle sur le marché de la seconde main. Avec, à la clé, une belle plus-value ! Infos et conseils dans cet article.

Sac de luxe : vers quelle marque se tourner ?

La marque française Hermès est de loin la plus convoitée. Mais ce sont surtout les modèles Birkin de 1984 et Kelly de 1930 qui sont les plus prisés. En seconde main, ils s’arrachent à prix d’or. Et la raison est simple : ils sont rares ! Pour en acquérir un neuf auprès de la maison de luxe, il faut faire preuve d’une extrême patience… Les fashionistas doivent d’abord s’inscrire sur une liste d’attente, puis attendre potentiellement quelques années avant de tenir dans leurs mains leur précieux sac griffé Hermès.

Quant au prix, en neuf, il faut compter au moins 8 000 € pour un Birkin et 7 000 € pour un Kelly. Mais en peu de temps, ces modèles prennent de la valeur. Rien que le Birkin a vu son prix s’envoler de 14,2 % chaque année, ces 5 dernières années. De quoi faire un excellent bénéfice !

Le saviez-vous ?

Le Birkin est né de la rencontre fortuite, lors d’un vol Paris-Londres, entre Jane Birkin et Jean-Louis Dumas, alors gérant d’Hermès. L’actrice et chanteuse regrettait de ne pas trouver de cabas répondant à ses besoins de jeune maman.

Il y a bien sûr d’autres modèles iconiques et intemporels, comme le Constance d’Hermès (environ 6 500 € neuf), le Lady Dior de Dior (autour de 5 000 € neuf), ou encore le Timeless et le 2.55 de Chanel (autour de 6 000 €). Pour investir, ce sont des valeurs sûres ! Décennie après décennie, leur popularité est toujours intacte, et les enseignes revoient chaque année leur prix à la hausse.

Pour donner une idée, le 2.55 de Chanel, initialement vendu à plus de 130 000 anciens francs (200 €) à sa sortie dans les années 50, se négocie aujourd’hui autour de 4 600 € sur le marché de l’occasion ! Autre exemple : un Birkin d’occasion de 2001 en veau grainé, qui n’est désormais plus fabriqué, et dont la valeur était estimée entre 6 500 et 8 500 €, s’est en fin de compte vendu aux enchères à 44 900 € !

Investir dans un sac de luxe d’occasion, un bon plan ?

La prudence reste de mise. Sur Internet, on retrouve un nombre incalculable de contrefaçons. Le pire, c’est qu’aujourd’hui, les sacs de luxe sont très bien imités par rapport à il y a 10 ans. Ainsi, les copies ressemblent presque trait pour trait aux originaux. Pour les potentiels acheteurs, c’est d’autant plus trompeur. Ceux-ci ne peuvent pas non plus se fier aux tickets de caisse et aux emballages présentés comme « preuve » par les vendeurs, ces pièces étant aisément falsifiables. Découvrez toutes nos astuces pour vous aider à détécter les contrefaçons sur Internet.

Pour lutter contre la fraude et protéger les acheteurs, le site de dépôt-vente de luxe Videdressing a par exemple mis en place un algorithme bloquant les annonces douteuses. En option, les acheteurs peuvent aussi faire passer le sac convoité entre les mains de ses équipes, pour s’assurer qu’il s’agit bien d’un modèle authentique. Le cas échéant, le produit est envoyé à l’acheteur, accompagné d’un certificat de conformité.

Revendre son sac de luxe : conseils de pros

Pour espérer revendre son sac de luxe à bon prix, les spécialistes recommandent d’en prendre le plus grand soin. Cela passe par le fait de ne pas le porter tous les jours, de ne pas le poser à terre et de ne pas trop l’exposer à la pluie, au risque de l’abîmer. L’idéal est de l’imperméabiliser. Pour ne pas le déformer, il faut aussi éviter de mettre trop de choses dedans.

Et lorsque vous ne le portez pas, il est vivement conseillé de le protéger de la lumière pour que sa couleur ne vire pas. De même, pour l’épargner de tout transfert de couleur, on s’abstient de le coller à d’autres sacs. L’autre bonne idée, de façon qu’il garde sa forme, est de le rembourrer. Enfin, pensez à l’aérer régulièrement et à le nourrir, afin de prévenir le dessèchement du cuir.

Gardez à l’esprit que la cote d’un sac à main de luxe reste difficile à prévoir. Les prix de revente dépendent, nous l’avons vu, de sa rareté et de son état, mais aussi d’autres facteurs comme sa matière et son gabarit. Actuellement, la mode est par exemple aux sacs à main de petite taille. Mais tout peut changer en un rien de temps ! 

Article précédent Gagnez de l’argent en faisant du shopping pour les autres à l’étranger
Article suivant Train : économisez sur le prix du billet avec cette astuce
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.