Robe de mariée : pourquoi c'est si cher ?

Par Florian Billaud | Mis à jour le 12/08/2020 à 12:47
Partager

Pour être « la plus belle », notre robe de princesse a un prix et pas des moindres ! Mais s'est-on déjà réellement demandé pourquoi la robe de mariée coûtait si cher ? Serait-ce un gage de qualité et de beauté ?

Des matériaux onéreux

Si l’on connaît l’origine de la couleur blanche de la robe, en ce qui concerne les différents tissus utilisés pour la confectionner, peu de sites s’aventurent à nous expliquer pourquoi ils sont si onéreux.On retrouve par exemple la crêpe de soie (à partir de 26 €/mètre), la dentelle (de 30 à 150 €/mètre), l’organza (de 28 à 135 €/mètre), le satin (de 20 à 80 €/mètre), la soie (de 35 à 40 €/mètre), le taffetas (de 20 à 60 €/mètre) et le tulle (de 3,90 à 100 €/mètre), etc.Face à ces prix, on commence à comprendre l’envolée du coût des robes de mariées. En effet, sachant que plusieurs mètres de tissus sont nécessaires pour confectionner la robe de nos rêves, entre 2,50 et 10 mètres sans la traîne, et comme des erreurs et ajustements sont possibles, il est important de prévoir large.

Le prix du savoir-faire

Lorsque vous choisissez votre robe, il n’existe souvent que 2 tailles standards disponibles (le 38 et le 42) qui sera par la suite réajustée à votre taille. Il faudra compter 4 ou 5 rendez-vous avec une couturière pour obtenir une robe parfaitement ajustée à votre silhouette. La semi-robe sur mesure n’est donc pas « beaucoup » moins chère qu’une robe entièrement réalisée à la main.Ainsi, le prix d’une robe dépendrait de la qualité du tissu utilisé, du style recherché par la mariée, des retouches effectuées, du nombre d’heures de travail nécessaires à la confection de la robe et également des accessoires. Un bustier brodé en dentelle, l’ajout de pièces à votre tenue, une robe personnalisée, tout cela coûte cher. Sans oublier que le fait main a aussi son prix car les robes de mariées ne sont pas créées à la chaîne, contrairement aux T-shirts, vestes et autres vêtements de prêt-à-porter.

Un marché sans réelle concurrence ?

Même si le nombre de mariages n’a cessé de diminuer ces dernières années, la robe blanche reste le symbole incontournable du mariage. De nombreuses femmes seraient d’ailleurs prêtes à mettre le prix pour revêtir la robe de leurs rêves pendant la cérémonie. Un business que les marques ont bien compris, et lorsque l’on voit les délais d’attentes pour prendre un rendez-vous avec une couturière, on constate que les boutiques ne connaissent pas la crise !Cela ne deviendrait-il pas aussi la norme de payer sa robe cher ? Si toutes les marques s’alignent à peu près sur les mêmes prix, pourquoi s’embêter à créer des robes de mariées moins chères ? On pourrait penser qu’il est normal de payer près de 1 000€ pour une belle robe de mariée. Le jour J tout serait permis ? Être la plus belle pour son mariage deviendrait un must à suivre pour toutes les mariées, quitte à en « payer » le prix. Le prix moyen dépensé pour une robe de mariée oscillerait entre 800 et 900€ sachant que certaines seront prêtes à payer plus de 1 200€ pour l’occasion tandis que d’autres trouveront leur bonheur pour 450€. La pression ne viendrait-elle donc pas des futures mariées elles-mêmes ? Peut-on dire que l’on a payé sa robe moins de 500€ et être la plus belle mariée ?Cependant certaines enseignes comme Tati, ainsi que de nombreux sites internet, surfent sur la crise et la baisse du pouvoir d’achat pour proposer leur collection de robes à « bas prix », à partir de 49€ pour la robe la moins chère. Un gage de qualité suffisant ? Beaucoup de Françaises semblent le penser et elles sont nombreuses à recommander ce magasin dans les forums à toutes celles ayant un petit budget pour trouver leur robe.Rassurez-vous mesdames, pour le mariage aussi les hommes devront débourser une petite fortune pour être les plus beaux dans leur costume, entre 250 et 600€ selon la marque du costume et le tissu utilisé, et sans compter la chemise, les boutons de manchettes, le gilet de cérémonie ou les chaussures !

Article précédent Nos conseils en 7 étapes pour poser son vernis à ongles comme au salon
Article suivant Huile de coco, l’huile miracle pour les cheveux ?
Plus de guides mode & beauté
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.