Astuces pas chères pour purifier l'air de sa maison

Par La rédaction | Mis à jour le 08/01/2024 à 12:37
Partager

Notre intérieur est cinq à dix fois plus pollué que l'air extérieur. Si vous voulez respirer un air sain, ouvrez quotidiennement les fenêtres. Puis attaquez vous à la source du problème grâce à l'aromathérapie. Rien de tel qu'un pschitt d'huiles essentielles pour diffuser fraîcheur de la nature et ondes bénéfiques dans votre maison !

Comment purifier l'air de sa maison ? Les huiles essentielles contre les virus et bactéries

Chassez les microbes et bactéries à l’approche de l’hiver. Dans un appartement, un mètre carré de moquette peut contenir plusieurs dizaines de milliers voire plusieurs millions de germes !

Le citron a déjà prouvé son efficacité contre le méningocoque, et le pneumocoque. Il est possible de l’intégrer à vos produits d’entretien de la maison. Le thym, l’orange, la bergamote, le genièvre et la girofle ont aussi un fort pouvoir antiseptique et bactéricide.

J'achète l'huile essentielle de citron

Attention toutefois à ne pas les diffuser en continu, ce qui saturerait l’air et le rendrait toxique. 

J'achète l'huile essentielle de thym

Comment purifier l'air de sa maison ? Les huiles essentielles contre les mauvaises odeurs

Les odeurs de graillon vous donnent nausées et maux de tête, et c’est normal. Hautement toxiques, les fumées et gaz de la cuisson (four, cuisinière, barbecue) provoquent une irritation des muqueuses et des voies respiratoires.

Hors de question de masquer les mauvaises odeurs avec un désodorisant. Pour purifier l’air, préférez en diffusion le citron, le pamplemousse ou encore la mandarine, pour leurs notes zestées et fraîches. Après coup, quelques gouttes de Lavandin au fond de la poubelle feront l’affaire.

J'achète l'huile essentielle de pamplemousse

J'achète l'huile essentielle de lavandin

Pensez également au frigo : 4-5 gouttes de citron sur une pierre poreuse suffiront à emprisonner les mauvaises odeurs et réduire les bactéries qui y prolifèrent. 

Comment purifier l'air de sa maison ? Les huiles essentielles contre la pollution de l'air

La pollution dans la maison peut être due à de nombreux facteurs : émanations de produits d’entretien, solvants, matériaux de construction... Présents sous formes de composés organiques volatiles (COV), comme le formaldéhyde, ils deviennent gênants au-dessus d’une concentration de 200 µg/m3.

Grâce aux huiles essentielles de ravintsara, d’eucalyptus, de lavande ou de niaouli, vous éviterez les crises d’asthme, allergies et autres irritations. Libre à vous de combiner des senteurs tantôt fruitées ou boisées, et pourquoi ne pas profiter de leurs vertues apaisantes !

J'achète l'huile essentielle d'eucalyptus

Comment purifier l'air de sa maison ? Les huiles essentielles contre les odeurs des animaux

Autre nuisible à la qualité de l’air, les odeurs animales. L’odeur de pipi de chat ou de chien imprégnée à un parquet ou un tapis est difficile à enlever.

Pour nettoyer et assainir les sols, imbibez une boule de coton de quelques gouttes de votre choix puis aspirez-la avec l’aspirateur, ce qui aura pour effet de diffuser l’essence dans la pièce. Vous pouvez en ajoutez à l’eau du nettoyant pour parquet, comme le tea tree, le thym ou la citronnelle.

J'achète l'huile essentielle de Tea Tree

Autre chose, les poils d’animaux renferment l’humidité qui fera ressurgir l’odeur. Inutile d’en arroser votre animal. Diffusez à cet effet des huiles de sapin et de pin, pour une maison qui sent le frais. Évitez d’incommoder les accessoires de votre compagnon comme son panier et linge, son odorat étant plus développé, il pourrait ne pas le supporter.

Article précédent Combien coûte un Diagnostic de Performance Énergétique DPE ?
Article suivant Amazon Prime Day 2024 : quelles sont les dates et les promotions ?
Plus de guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.