Comment enlever la rouille sur du métal ?

Par Alexis Guiot | Mis à jour le 17/12/2020 à 17:50
Partager

Qu'il s'agisse d’infrastructures extérieures comme des tonnelles ou des portails, d’outils de bricolage, ou d’arrosoirs, tous les éléments en métal de votre maison sont susceptibles de rouiller avec le temps. Outre l’aspect peu esthétique qui en résulte, la rouille dégrade peu à peu la matière et la fragilise en profondeur. Face à cette réaction inévitable, il convient d’enlever la rouille et de protéger vos équipements pour leur assurer une durabilité et un fonctionnement optimaux. Afin de vous accompagner dans l’entretien de ces objets et installations spécifiques, nous faisons ici un point détaillé sur ce phénomène et les différentes solutions à votre disposition avec des astuces adaptées. 

Pourquoi le métal rouille ?

La rouille présente sur vos éléments métalliques est le résultat d’une oxydation lente de la matière. Une corrosion née de la rencontre entre le fer présent dans le métal, le dioxygène et l’eau. En d’autres termes, le lent processus chimique qui mène à la rouille intervient dès lors que le métal est exposé à une certaine humidité de manière prolongée. 

À l’état naturel, le minerai de fer se trouve presque exclusivement sous sa forme oxydée. Sa transformation, ainsi que le traitement en haut fourneau qu’elle implique, permet d’éliminer son oxydation. Toutefois, une nouvelle exposition à l’air et l’humidité est l’occasion pour les oxydes de se reformer rapidement. Un nouveau processus chimique débute alors et la rouille réapparaît. 

Ce phénomène intervient sur les objets en fer, mais aussi sur ceux composés d’un alliage impliquant du fer. Si le processus d’oxydation s’applique à tous les métaux, ce n’est pourtant pas le cas de la rouille. En effet, cette dernière n’apparaît que lorsque les molécules de rouille ne peuvent pas adhérer au matériau lui-même. Dans ce cas, la structure s’effrite inévitablement au fil du temps, dégradant ainsi l’esthétique et la matière de votre objet. Certains métaux tels que le zinc, le cuivre et le plomb, permettent à ces molécules de rester solidaires de la matière. Cette couche oxydée blanche dans le cas du zinc et du plomb, ou verte dans le cas du cuivre, protège en réalité la matière et n’entame donc pas sa stabilité. 

À l’exception des aciers dits inoxydables comportant un pourcentage élevé de chrome et de nickel, l’oxydation qui se caractérise par une exposition à l’eau et à l’air est inévitable et présente un aspect esthétique dégradé, ainsi qu’une fragilisation certaine de votre structure dans la plupart des cas.

Pourquoi enlever la rouille de votre métal ?

Dans le milieu industriel, les effets de la rouille engendrent une surconsommation dans la production de fer et d’acier. En effet, plus de 15% de cette dernière serait réalisée uniquement pour remplacer des pièces endommagées par la rouille. 

Dans un contexte plus privé, pour vos installations de jardin ou vos outils par exemple, la rouille est un véritable problème puisqu’elle réduit considérablement la durée de vie de ces objets en les fragilisant. Quand les premiers signes de rouille apparaissent, il convient donc de les enlever pour éviter que cette dernière n’entame la matière en elle-même, et préserver ainsi l’esthétique irréprochable et la résistance de vos objets sur le long terme. Un moyen efficace de continuer à en profiter comme vous le souhaitiez, et d’économiser de l’argent en vous épargnant des nouveaux achats de remplacement coûteux. 

Comment enlever la rouille de votre métal ?

Il existe de nombreuses méthodes pour retirer la rouille de vos éléments en métal. À l’aide de machines performantes, de produits chimiques, ou de mélanges naturels, vous retrouvez simplement l’esthétique d’origine de vos objets. Ces solutions s’adaptent donc à votre budget, mais aussi à votre situation. En effet, retirer l’oxydation de votre lime à bois ne représentera pas le même effort que pour votre portail. Il convient donc de définir correctement vos besoins pour choisir la méthode la plus efficace et rapide. 


Les machines ou procédés mécaniques


Dans un premier temps, et sur des petites superficies, vous pouvez enlever la rouille avec des limes, une paille de fer, du papier à poncer, ou des brosses métalliques conçues pour ça, que vous trouverez facilement dans les magasins de bricolage. Si vous optez pour ces outils, il est conseillé de porter des lunettes de protection pour éviter toute projection qui égratinerait vos yeux. 

Pour une solution plus efficace et rapide, les ponceuses électriques et sableuses peuvent vous faire gagner un temps précieux pour un résultat impeccable. Il convient de prendre en compte l’aspect du revêtement rouillé dans votre choix. En effet, pour les surfaces planes et importantes, la ponceuse électrique sera idéale en commençant par un papier à gros grain avant de finaliser votre restauration par un papier à grain fin. En revanche, s’il s’agit d’une rambarde avec des arabesques ou d’une structure avec des reliefs complexes, il est plus indiqué de vous orienter sur une sableuse qui vous permettra un résultat uniforme en toutes circonstances.


Les méthodes naturelles 


De nombreuses méthodes naturelles peuvent s’avérer particulièrement efficaces pour enlever la rouille. Nous vous en détaillons ici quelques-unes pour un objet en métal qui retrouve une seconde jeunesse en quelques instants :

  • Le bicarbonate de soude : ajoutez un peu d’eau pour obtenir une pâte épaisse que vous laissez ensuite agir 15 min à 20 min sur la surface rouillée. Une fois ce temps écoulé, frottez cette dernière avec une brosse à poils durs avant de rincer à l’eau claire et de sécher le métal. Vous pouvez également renforcer l’action du bicarbonate de soude en mélangeant une cuillère à soupe de ce dernier avec un peu de vinaigre blanc. Dans ce cas, appliquez le mélange mousseux avec le même temps de pose et rincer à l’eau claire sans frotter. 
  • Le sel et le citron : déposez un peu de sel fin sur la rouille avant d’y verser quelques gouttes de citron et laisser le mélange agir 3 heures au minimum avant de frotter à l’aide d’une brosse dure. Il vous suffit ensuite de rincer à l’eau claire et de sécher le métal. 
  • L’acide citrique : diluez deux cuillères à soupe d’acide citrique dans un demi litre d’eau chaude. Une fois appliqué sur la surface rouillée, frottez ce mélange à l’aide d’une brosse dure puis rincez à l’eau claire et séchez. Attention toutefois, l’acide citrique étant plus agressif que le citron, il est déconseillé de l’utiliser sur des métaux sensibles comme l’aluminium, et doit être appliqué avec des gants dans un espace aéré. 
  • L’oignon ou la pomme de terre : anticorrosifs naturels, l’oignon et la pomme de terre vous permettent d’enlever une rouille superficielle en toute simplicité. Il vous suffit de couper l’oignon, ou la pomme de terre, en deux et de frotter la moitié sur le métal, avant de rincer à l’eau claire et de sécher. 
  • Les cristaux de soude : Humidifiez une éponge à l’eau tiède et protégez vos mains avec des gants avant de saupoudrer les cristaux sur cette dernière. Frottez ensuite la surface rouillée puis rincez à l’eau claire et séchez. 

Les produits chimiques 


Si les méthodes naturelles s’inscrivent davantage dans la démarche écologique actuelle, elles ne sont cependant pas toujours assez efficaces lorsque la rouille s’est incrustée en profondeur dans le métal. Une surface trop endommagée nécessite donc l’usage de produits chimiques antirouille que vous trouverez dans les magasins de bricolage et sur les sites dédiés. Ces formules décapantes contiennent de l’acide oxalique et nécessitent, par conséquent, quelques précautions d’emploi comme le port de gants, pour ne pas entrer en contact avec la peau. Comme pour les méthodes naturelles, il vous suffit d’appliquer le produit et de le frotter avec une brosse dure, avant d’effectuer un rinçage à l’eau claire et de sécher le métal. Quelle que soit la formule choisie, il convient de lire précautionneusement les conseils d’emploi avant toute utilisation.

Comment protéger votre métal de la rouille ?

Une fois que votre métal a été débarrassé de sa rouille, il est conseillé d’appliquer une protection adaptée pour éviter que cette dernière ne réapparaisse rapidement et endommage la matière davantage. En effet, et comme nous vous l’expliquions plus haut, un processus d’oxydation est inévitable dès lors que votre métal est en contact avec de l’air et de l’eau. Afin d’éviter des dégâts sur la matière et une esthétique peu flatteuse de votre objet, vous devez donc impérativement appliquer un produit antirouille avant de repeindre votre support. 

Pour les structures les plus exposées, vous trouverez des peintures et vernis adaptés dans les magasins de bricolage. Pour vos objets d’intérieur, vous pouvez choisir d’appliquer une cire ou une huile végétale régulièrement afin d’éviter que l’humidité ne puisse s’y fixer. 

Quelle que soit votre situation, vous disposez donc de nombreuses solutions pour retrouver l’esthétique incomparable de vos structures et éléments métalliques, et protéger ces derniers de la rouille durablement. 

Article précédent Combien coûte un Diagnostic de Performance Énergétique DPE ?
Article suivant 1000€ à gagner avec Brico Privé et pleins d’autres surprises
Plus de guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.