Faut-il éteindre son chauffage la nuit ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 27/12/2022 à 09:43
Partager

Économiser l’énergie. Depuis la hausse des prix du gaz et de l’électricité, ce terme est sur toutes les lèvres. Pour ce faire, certains n’hésitent pas à couper leur chauffage lorsqu’ils vont se coucher. D’autres se contentent de baisser le thermostat jusqu’au petit matin. Quel est finalement le meilleur réflexe à adopter ? Éléments de réponse !

Couper son chauffage la nuit : judicieux, vraiment ?

Pour faire des économies d’énergie, nous sommes nombreux à être tentés d’éteindre notre chauffage au moment d’aller au lit. Ce n’est, en vérité, pas toujours pertinent. Tout dépend :

  • De la température extérieure ;
  • Du niveau d’isolation de votre logement ;
  • De votre mode de chauffage (chaudière à gaz, radiateurs électriques, poêle à granulés…).

Sans surprise, moins votre maison ou appartement sera isolé, plus la température extérieure influera sur la température intérieure. Et plus vous aurez besoin de chauffer ! Historiquement, chauffer à l’électrique revient plus cher que de chauffer au gaz. Ainsi, si vous êtes équipé de radiateurs électriques, il est préférable de les éteindre la nuit… sauf évidemment si votre logement est mal isolé et qu’il fait froid dehors.

Baisser le thermostat pour réduire ses factures d’énergie

L’idéal, en plein hiver, est de se contenter d’abaisser la température. Car en éteignant complètement votre chauffage, vous allez créer des pics d’utilisation. Effectivement, lorsque vous allez le rallumer, il va surchauffer pour atteindre à nouveau la bonne température. Résultat, vous consommerez finalement plus d’énergie que si vous aviez laissé votre chauffage au ralenti. Et cela se ressentira forcément sur vos factures.

Conserver un certain confort thermique pendant son sommeil

Baisser la température d’un ou deux degrés vous permettra déjà de faire de grandes économies. Dans la chambre, la température idéale est de 16 °C la nuit, contre 17 °C en journée. Trop frais pour vous ? Équipez-vous en conséquence pour vous créer un nid douillet…

Une couette aux bonnes dimensions

Acheter une couette plus étroite pour faire des économies ? Mauvaise idée. Si elle n’est pas suffisamment large, il y aura des passages d’air et vous ne serez pas correctement isolé. Pour éviter cela, votre couette doit dépasser de 50 cm de chaque côté du lit. Si votre matelas fait 160 cm de large, il faut donc choisir une couette de 260 cm de large (160 + 50 + 50).

Un grammage de couette adapté

Le poids idéal de rembourrage dépend de la matière utilisée. Pour une couette garnie de matière synthétique (polyester, le plus souvent), visez un poids de 400 g/m², au minimum. Pour une couette garnie de matière naturelle (plumes, duvet, coton, laine…), optez pour un poids au moins égal à 220 g/m². Les garnissages naturels sont effectivement beaucoup plus performants, surtout le duvet.

Bon à savoir : le piquage de la couette, un détail important

Les couettes sont généralement surpiquées de carreaux. Ceux-ci permettent de répartir uniformément la matière… à condition qu’ils soient cloisonnés. Sans cela, vous risquez alors des déperditions de chaleur.

Un surmatelas

Comme son nom l’indique, le surmatelas se place directement au-dessus du matelas, et en dessous du drap-housse. Composé de duvet, de mousse ou encore de fibres, cet accessoire permet d’améliorer votre confort en vous apportant de la fermeté, de la souplesse ou du moelleux, mais pas seulement. Associé à une bonne couette, le surmatelas créera un petit cocon douillet où vous vous sentirez bien au chaud.

Une bouillotte

Considérée comme un objet désuet il n’y a encore pas si longtemps, la bouillotte fait un retour en force, et c’est tant mieux ! Idéale pour chauffer le lit juste avant de vous coucher, vous pouvez même la garder toute la nuit. Et si les enveloppes en silicone vous déplaisent, sachez qu’il existe aujourd’hui des modèles de bouillotte dotés d’enveloppes beaucoup plus engageantes, comme la fausse fourrure, par exemple. Parfait pour ne pas dénaturer votre décoration !

Des vêtements de nuit adaptés

Pour avoir bien chaud, optez pour un pyjama aux jambes et manches longues, afin de couvrir tout votre corps. Côté matière, privilégiez la laine mérinos ou la soie naturelle, à la fois chaudes et respirantes. Et si vous avez encore froid, n’hésitez pas à enfiler une paire de chaussettes.

Nous l’avons vu, à moins d’avoir une maison très bien isolée, éteindre son chauffage la nuit est une fausse bonne idée. Et encore, même avec une excellente isolation, s’il fait très froid dehors, vous finirez par le ressentir. Économiser l’énergie, oui, mais pas au détriment de sa santé ! Selon une récente étude, un logement mal ou non chauffé irait même jusqu’à menacer notre équilibre psychique. Autant éviter…

A lire aussi : Les bénéfices d'une nuit au frais

Article précédent Combien coûte un Diagnostic de Performance Énergétique DPE ?
Article suivant Lidl relance son robot pâtissier Silvercrest à prix cassé
Plus de guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.