Les 6 réflexes à avoir pour protéger votre épargne de l’inflation

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 26/04/2022 à 11:26
Partager

L’inflation pourrait atteindre 4,7 % d’ici la fin 2022. Si cette augmentation impacte directement votre niveau de vie en réduisant votre pouvoir d’achat, cela a aussi une incidence sur votre épargne. Il existe heureusement des solutions pour permettre à vos économies de fructifier malgré la conjoncture. Grâce à ces 6 réflexes pour protéger votre épargne de l’inflation, continuez à mettre de côté en toute sérénité.

Oubliez les livrets réglementés

Livret A ou livret de développement durable et solidaire (LDDS) : il y a bien longtemps que la rémunération de ces deux produits d’épargne n’engendre plus de gains intéressants. Malgré un taux commun de 1 %, ils restent plébiscités par les Français. Pourtant, l’inflation galopante les rend moins attractifs que jamais. En effet, alors que le coût de la vie augmente de manière phénoménale, leur rendement dérisoire ne peut compenser l’inflation.

Pire encore : avec les niveaux atteints ces derniers mois, investir dans un livret réglementé vous fait perdre de l’argent ! Le bon réflexe à avoir pour protéger votre épargne de l’inflation est donc de vous diriger vers d’autres placements financiers qui ne ressentiront pas ou de manière moindre, la hausse des prix des biens de consommation courante.

Bon à savoir : n’oubliez pas la sécurité

Oui, les livrets réglementés ne rapportent rien, mais ils ont l’avantage de vous garantir que vous pourrez au moins récupérer votre mise de départ. Il peut donc être judicieux de conserver une partie de votre épargne sur de tels placements.

Diversifiez votre épargne

Investir son bas de laine dans différents placements permet de protéger ses économies de l’impact de l’inflation, mais aussi d’autres événements provoquant l’effondrement d’un marché particulier. Pour ce faire, privilégiez les produits suivants :

Les obligations indexées ou couvertes

Une obligation classique possède un taux fixe. Quand ce dernier est inférieur à celui de l’inflation, vous perdez de l’argent. Pour protéger votre épargne de la hausse des prix, optez plutôt pour des obligations dont le taux évolue en fonction de l’inflation. La valeur de l’obligation sous-jacente augmente ou diminue en suivant la même courbe que le coût de la vie.

Les obligations indexées sur l’inflation sont plutôt conseillées pour les périodes où le taux sera supérieur au niveau implicite sur une longue période, comme c’est le cas désormais.

L’assurance-vie

Un tel contrat pourra protéger votre épargne à condition de vous tenir éloignés des fonds euros traditionnels. En revanche, s’il s’agit de fonds euros immobiliers ou de fonds euros croissance, l’opération peut rester intéressante. Une assurance-vie misant principalement sur les unités de compte vous permettra de protéger votre épargne de l’inflation.

Les marchandises

Si nous vivons en ce moment une période de grande inflation, c’est en partie à cause de la flambée des prix de l’énergie. Quand le pétrole ou le gaz augmentent, cela entraîne toujours une hausse globale des prix. Pour vous en protéger, investir dans ces marchandises peut être une bonne idée.

Ce type d’investissement n’affiche pas de rendement défini : les hausses peuvent être aussi importantes que les baisses. Les fonds de marchandises sont donc un produit risqué, mieux vaut n’y consacrer qu’une faible partie de votre épargne. 

L’or

Valeur refuge par excellence, l’or a toutefois perdu de sa superbe. Après avoir atteint un niveau record en janvier 1980 (650 $ l’once, ce qui correspondait à 3 000 $ en 2021), il subit une longue et lente chute entre 1993 et 2005. Mi-avril 2022, une once d’or vaut environ 1 956 $ : plus de 40 ans n’ont pas suffi à lui faire retrouver le niveau d’antan !

Toutefois, fin 2021, le cours de l’or était de 1 820 $ : le cours augmente lentement, mais augmente tout de même et plus rapidement que l’inflation, c’est donc une option à envisager.

Les actions

Les marchés sont par essence volatils et, en ce moment, les fluctuations ont de quoi donner des sueurs froides. Si les annonces d’inflation font immanquablement chuter les cours, sur le long terme, ils retrouvent toujours un niveau intéressant. Les actions sont donc un produit financier à envisager pour protéger votre épargne de l’inflation à condition d’être bien informé des risques et d’envisager cet investissement sur le long terme. 

L’immobilier

Investir dans la pierre est également un bon moyen de faire fructifier son épargne en temps d’inflation. L’investissement locatif sera la voie royale puisque c’est tout particulièrement le secteur du logement qui a le vent en poupe. Depuis la pandémie, les villes moyennes de la grande couronne francilienne, mais aussi les agglomérations et principales villes de Province voient leurs prix monter en flèche. Les incertitudes concernant les voyages et le télétravail généralisé ont rendu l’immobilier professionnel et hôtelier plus fébrile.

Et les cryptomonnaies dans tout ça ?

Les cryptomonnaies sont très récentes et il était jusqu’ici difficile de savoir si l’inflation avait une influence sur elles. Toutefois, si l’on prend le cours du Bitcoin du 11 novembre 2021 aux alentours de 57 000 € et qu’on le compare au taux du 13 avril 2022 à environ 37 000 € il n’est pas difficile de voir une chute concomitante de la hausse de l’inflation. Sur la même période, l’Ethereum passe de 4 098 € à 2 800 €, et le Binance Coin de 556 € à 380 €.

Difficile donc de voir les cryptomonnaies comme des placements refuges face à l’inflation, d’autant plus que leur cours est à la merci de choses aussi inoffensives qu’un tweet. En décembre 2020, un message sur le fameux réseau du petit oiseau avait fait chuter le Bitcoin de 20 %. Trois mois plus tard, une annonce sur la collaboration entre Tesla et la devise digitale la plus célèbre faisait s’envoler le cours du même pourcentage.

Conclusion : pour une épargne heureuse en temps d’inflation, il est préférable de se tenir éloigné des cryptomonnaies. 

Lorsque l’inflation s’envole, épargner peut vous faire perdre beaucoup d’argent. Pour éviter cela, laissez de côté vos livrets traditionnels pour vous orienter vers l’un des 6 placements à privilégier pour protéger votre épargne de l’inflation. Attention toutefois, ces investissements comprennent d’autres types de risques qu’il ne faut pas sous-estimer.

Article précédent Que faire d'une rentrée d'argent exceptionnelle ?
Article suivant Épargne : record de collecte pour le livret A
Plus de guides épargne
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.