On attendait tous ça avec impatience : les baignades de l’été ! La piscine, la mer, les lacs, le moment de l’été, c’est une période géniale pour aller piquer une tête. Cependant, se baigner avec des enfants demande beaucoup de vigilance. Saviez-vous que 2.5cm d’eau et moins de 20 secondes suffisent à se noyer ? L’été dernier, 1983 noyades ont été recensées sur les 3 mois d’été seulement. Alors, comment prévenir la noyade des enfants et profiter des baignades en toute sécurité ?

Apprenez à votre enfant à nager

Vous pouvez apprendre à nager à votre enfant vous-même, par exemple en vous rendant à la piscine municipale durant votre temps libre. Si votre enfant est âgé de 4 à 12 ans, vous pouvez aussi lui faire profiter du dispositif « J’apprends à nager ». Ce programme a été mis en place par le ministère des Sports en 2015. Votre enfant bénéficiera ainsi de 8 séances gratuites s’il a entre 4 et 6 ans et d’un stage de 10h s’il a plus de 6 ans. Contactez vite l’une des piscines près de chez vous pour l’inscription. 

 

Ne laissez jamais votre enfant seul

Lorsque votre enfant souhaite profiter d’une baignade, accompagnez-le toujours. Ce conseil vaut également durant ses bains. Rappelez-vous, seulement 2.5cm d’eau suffisent à se noyer !

Même s’il n’est pas dans l’eau, ne laissez pas un enfant seul à proximité d’un point d’eau : piscine, pataugeoire, spa, mer, lac, bassin, fontaine… On ne sait jamais s’il prenait l’envie d’y aller seul ou s’il tombait à proximité de l’un de ces points d’eau. Si vous devez vous absenter, aller chercher quelque chose sur la plage ou dans votre maison, emmenez votre enfant avec vous.

 

Faites preuve d’attention envers votre enfant

Il ne suffira pas d’accompagner votre enfant pour se baigner si vous n’êtes pas vigilant. Il suffit de quelques secondes pour une noyade : évitez donc de répondre à un appel téléphonique, de tourner la tête pour discuter avec une tierce personne. 92% des noyades ayant eu lieu en 2021 sont arrivées suite à un moment d’inattention de la personne censée surveiller.

Évitez la baignade si vous n’êtes pas en forme

En tant que parent responsable, surveiller des enfants qui se baignent nécessite d’être en pleine forme. Les enfants adorent l’eau, ils plongent, ils sautent, ils jouent. Si vous vous sentez fatigué, mieux vaut éviter d’aller dans l’eau, au risque de manquer de vigilance. Bien entendu, évitez également les baignades si vous avez bu un coup juste avant ; d'autant plus que le mélange alcool/soleil risquerait bien de multiplier les effets secondaires.

Respectez les règles de baignade

Si vous partez vous baigner à la mer ou dans un lac, observez les règles de baignade. Certaines zones sont interdites aux baignades, respectez bien les zones autorisées délimitées par des plots flottants. Certains endroits affichent les règles de baignade sur un panneau avec la température de l’eau, la force du vent, etc. 

Enfin, un drapeau de couleur vous indiquera si vous pouvez vous baigner en toute sécurité, si vous devrez faire preuve de vigilance ou si la baignade est interdite ce jour-là. D’ailleurs, de nouveaux drapeaux ont vu le jour cette année et l'on vous laisse les découvrir avant de partir en direction de la plage.

Utilisez des accessoires sécurisés pour la baignade

Parmi les différents accessoires de baignade que vous trouverez dans le commerce, sachez que seuls le gilet de sauvetage ou un vêtement à flottabilité intégrée représentent un dispositif sécurisé.  Si votre enfant ne sait pas nager, il s’agit de l’option la plus sécuritaire. Vous pouvez tout de même acheter une bouée ou des brassards, mais restez toujours très proche de votre enfant pendant qu’il se baigne. Et si vous allez en mer faire une promenade en bateau, nous vous recommandons de faire porter un gilet à tous les passagers. Si le bateau venait à se renverser, vous ne risquez alors pas la noyade. 

Si vous profitez d’une petite baignade en compagnie de votre bébé, tenez-le toujours même s’il a des brassards ou une bouée. Enfin, évitez de faire porter des couches à votre bébé durant la baignade (sauf s’il s’agit de couches prévues à cet effet). Les couches classiques gonflent énormément dans l’eau et pourraient devenir très lourdes ; elles pourraient également déséquilibrer les plus petits dans une pataugeoire. N’hésitez pas à acheter un gilet de sauvetage pour bébé, vous pourrez alors vous baigner l’esprit tout à fait serein.

 

Sécurisez votre piscine

Si vous possédez une piscine, veillez à bien enlever la bâche en totalité avant de rentrer dans l’eau. Certaines noyades surviennent, car l’enfant vient se glisser sous la bâche et reste coincé. Qu’il s’agisse d’une piscine creusée ou hors-sol, nous vous invitons à sécuriser votre piscine grâce aux systèmes spécifiques prévus à cet effet : 

  • Barrières de sécurité : elles disposent d’un système de verrouillage et leur hauteur de 1.10m minimum empêche les plus jeunes de passer par-dessus ;
  • Couverture de sécurité : cela peut être une bâche spéciale, un volet roulant ou encore un rideau prévu pour les piscines ;
  • Abri à piscine : il en existe différents modèles et c’est une réelle sécurité grâce au système de verrouillage empêchant l’accès à la piscine ;
  • Système d’alarme : il s’agit du système de sécurité le moins cher, mais aussi, le moins sécuritaire. Différents systèmes existent, mais elle doit rester une protection complémentaire à la couverture ou à la barrière, car elle ne fait qu’alerter, une fois que le danger est déjà présent.

Si vous avez un spa dans votre jardin ou sur votre terrasse, pensez à bien le protéger avec son couvercle en dehors des moments d’utilisation. Celui-ci doit également être rendu inaccessible aux enfants. 

Enfin, pour vous baigner l’esprit tranquille, pensez également à bien vous protéger du soleil 

 

Article précédent Voyage : méfiez-vous de l'arnaque aux vieux billets
Article suivant Où en est le moral des ménages français ?
Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.