Comment bien choisir sa chaise ergonomique ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 07/09/2022 à 13:28
Partager

Avec l’essor du télétravail, les chaises de bureau sont devenues un investissement essentiel. Passer plusieurs heures sur un fauteuil non adapté peut provoquer des douleurs au dos qui se répercuteront sur tout le corps. Découvrez comment bien choisir sa chaise ergonomique pour des journées confortables et productives.

Quels critères pour choisir une chaise ergonomique ?

Votre siège de bureau devra vous permettre de travailler avec votre écran à environ 40 cm de votre visage. La distance optimale entre vos genoux et le bureau est d’environ 10 cm. Pour bien choisir sa chaise ergonomique, il faut se concentrer sur les critères suivants. 

L’assise

Elle doit être légèrement inclinée vers le bas afin de favoriser la circulation sanguine. En effet, une chaise au siège plat a tendance à ralentir le flux sanguin. Votre assise devra présenter un minimum de rembourrage pour des journées de télétravail tout confort.

Le dossier 

Un modèle avec un dossier enveloppant vous permettra d’être plus à l’aise au fil des heures. Si vous choisissiez un modèle avec un dos présentant des renfoncements pour épouser les courbes du corps, prenez le temps de l’essayer. 

Les accoudoirs

Leur présence est loin d’être accessoire. En y posant vos avant-bras, vous soulagerez instantanément vos épaules et vos trapèzes. Pour un parfait confort, préférez des accoudoirs larges. Le mieux est d’opter pour des modèles réglables. L'ajustement de la hauteur sera un minimum. Toutefois, si votre budget le permet, un siège intégrant un réglage de la translation vers l’avant ou l’arrière et sur les côtés sera encore mieux.

Quel budget pour une chaise ergonomique ?

Plus vous passerez de temps sur votre chaise ergonomique, plus vous devrez prévoir un budget conséquent pour votre achat. Le prix d’un siège de travail varie entre 100 € et 1 200 €. 

Utilisation de moins de 3 heures 

Si vous passez moins de 3 heures par jour à votre bureau, vous pourrez choisir une chaise ergonomique standard. Opter pour un modèle réglable en hauteur devrait suffire. 

Utilisation quotidienne

Pour des journées de 3 à 6 heures, préférez une chaise avec un dossier suivant les mouvements de votre dos. Pensez à régler la force de rappel en fonction de votre morphologie. Ces modèles proposent également de fixer le dossier dans une position.  

Utilisation intense

Si vous travaillez plus de 8 heures par jour, optez pour une chaise ergonomique dite « synchrone ». Elle allie la force de rappel du dossier réglable et une inclinaison optimale de l’assise. Pour soulager les muscles, le siège bascule vers l’avant ou l’arrière en fonction du mouvement du dossier. Vous trouverez également des sièges basculant avec axe décalé. Leurs caractéristiques sont les mêmes que pour un siège synchrone. Toutefois, l'emplacement de l’axe de rotation est à l’avant pour que vous puissiez toujours garder les pieds au sol.

Bon à savoir : Une norme pour les sièges de travail

Avant de choisir une chaise ergonomique, assurez-vous qu’elle est conforme à la norme NF EN 1335. Elle impose certains critères techniques essentiels pour un modèle offrant un confort maximal. Votre siège devra par exemple avoir 5 roulettes, une profondeur permettant de s’adosser, et être rembourrée. Un système de réglage pour ajuster la hauteur est également imposé.

Les bons réflexes pour éviter le mal de dos

Choisir une chaise ergonomique ne vous mettra pas forcément à l’abri des maux de dos. Pour réussir à travailler assis pendant de longues années, il est surtout important de s’activer. En effet, le corps humain n’est pas fait pour rester en position assise pendant plusieurs heures. L'Institut national de recherche et de sécurité (INRS) explique ainsi que cette posture implique « un étirement permanent des muscles du dos et une perte de la courbure lombaire ». Il est donc impossible d’avoir une posture assise parfaite. Toutefois, quelques ajustements permettent de limiter les répercussions du travail derrière un bureau :

  • faire reposer les pieds à plat sur le sol ;
  • garder un angle droit ou légèrement obtus pour le coude ;
  • conserver les mains dans le prolongement des avant-bras ;
  • maintenir le dos droit ou légèrement incliné vers l’arrière ;
  • placer le dos contre le dossier de la chaise.

En dehors de ces recommandations, tout le corps médical s’accorde pour dire que seul un changement de position régulier peut prévenir les maux de dos. L’INRS recommande de faire une pause de 5 minutes toutes les heures. Levez-vous et faites quelques pas pour soulager votre colonne vertébrale.

Le travail assis-debout, la solution contre le mal de dos ?

Les longues journées à travailler assis sont mauvaises pour le dos, mais aussi pour la santé. Ainsi, travailler assis 8 heures par jour augmente le risque de décès prématuré de 15 %. Pour lutter contre la sédentarité, le bureau assis-debout semble être la solution idéale. Très répandu dans les pays scandinaves et la majorité des entreprises aux États-Unis, il commence à se propager en France.

Le principe est très simple. Un bureau assis-debout est équipé d’un plateau réglable en hauteur. Le réglage peut être manuel ou motorisé. Vous pouvez ainsi travailler assis de manière classique, puis rester debout afin de soulager votre dos tout en continuant vos missions. Attention toutefois, vous ne devez pas rester debout toute la journée, les effets seraient tout aussi négatifs qu’une position assise permanente. Le mieux est d’alterner des périodes de 1 à 2 heures pour chaque posture. En restant debout quelques heures dans la journée, vous solliciterez vos muscles, mais parviendrez aussi à lutter contre les moments de somnolence. 

Bon à savoir : Le ballon, une bonne alternative ?

Vous pouvez également choisir l'option de travailler sur un siège-ballon. Semblable aux équipements gonflables utilisés par les kinésithérapeutes, il vous force à engager vos muscles posturaux en permanence. Les abdominaux et les fessiers sont particulièrement sollicités. Si le principe est séduisant, ces ballons sont aussi très fatigants. Si vous en avez un, contentez-vous d’une à deux heures par jour.  

Choisir une chaise ergonomique de qualité est indispensable pour télétravailler. Si cet investissement est important, il ne pourra pas faire de miracle. Pour éviter le mal de dos lorsque l’on travaille assis, il est indispensable de s’activer. Prenez le temps de régler votre siège de bureau et programmez des pauses régulières pour vous dégourdir les jambes : votre colonne vertébrale sera aux anges. Maintenant que vous savez comment choisir votre chaise, découvrez comment choisir votre matelas pour éviter les mal de dos ?

Article précédent Combien coûte un Diagnostic de Performance Énergétique DPE ?
Article suivant 9 astuces pour que votre maison sente toujours bon
Plus de guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.