Barbecue : comment l’utiliser sans risque sur un balcon ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 19/07/2021 à 08:01
Partager

Impossible de passer l’été sans de délicieuses grillades à déguster entre amis ou en famille. Le barbecue est un incontournable de la saison estivale. Pourtant, sur un balcon, il peut se montrer dangereux. C’est pourquoi il est important de respecter quelques règles afin d’assurer votre sécurité mais aussi celle de vos voisins.

Consultez le règlement de votre copropriété

Dans une copropriété, l’utilisation d’un barbecue est généralement soumise à des règles strictes. Ces dernières sont inscrites dans le règlement de copropriété. Vous devez impérativement vous y référer avant d’utiliser votre nouveau barbecue. Si une clause vous interdit de vous en servir sur votre terrasse ou votre balcon, vous ne pourrez malheureusement pas passer outre. Dans la plupart des cas, le règlement de copropriété fixe simplement des limites d’utilisation et impose des règles de sécurité (pas de barbecue à gaz ou à charbon en appartement, une installation à l’opposé du vent pour ne pas importuner les voisins, etc.).

Bon à savoir : Soyez vigilant aux dégradations

L’usage répété d’un barbecue installé à proximité de la façade peut avoir des conséquences. Cette dernière peut ensuite noircir et occasionner un dégât esthétique. En pareil cas, les autres copropriétaires pourraient ensuite vous contraindre de prendre à votre charge les frais de rénovation. De même, un usage trop fréquent de votre barbecue peut être considéré comme une nuisance pour le voisinage. Un voisin mécontent pourrait saisir un médiateur puis le tribunal pour exiger des dommages et intérêts.

Consultez la réglementation de votre ville

Le règlement de copropriété n’est pas le seul texte officiel à consulter avant d’allumer votre barbecue. Certaines communes peuvent prendre des arrêtés pour interdir son utilisation sur un balcon ou une terrasse, surtout dans les zones boisées. Elles craignent que des braises ne s’envolent et ne viennent ensuite se déposer dans la végétation alentour. Un départ de feu peut alors être observé. D’autres municipalités peuvent choisir d’imposer des conditions (type de barbecue, superficie minimale de l’espace extérieur et distance avec le voisinage, période de l’année, etc.). Mieux vaut donc vous y intéresser avant d’investir dans un modèle.

Choisissez le bon modèle de barbecue

Sur une terrasse, la priorité est avant tout la sécurité. Le barbecue électrique est alors le plus adapté. Il ne libère pas de combustible, contrairement aux barbecues à gaz et au charbon ‒ qui peuvent voir les cendres voler ou le gaz s’échapper ‒ et offre donc plus de sécurité sur une terrasse. C’est d’ailleurs le seul qui est généralement autorisé par les communes et les copropriétés. Pour bien le choisir, quelques critères sont généralement de rigueur :

  • Votre barbecue ne doit pas être trop encombrant afin de vous permettre de circuler sur la terrasse.
  • Il doit être pratique et facile à ranger. Les modèles pliables ou à roulettes sont appréciés et vous permettront de ne pas encombrer l’espace lorsque vous ne vous en servez pas.
  • Les planchas électriques offrent également de nombreux avantages. Les utilisateurs les plébiscitent pour leur simplicité d’utilisation et la qualité de la cuisson. Elles offrent donc une alternative de choix au barbecue pour une terrasse ou un balcon. Certaines peuvent même être posées directement au centre de votre table pour toujours plus de convivialité.

Tenez compte du confort de vos voisins

Il est tellement agréable de déjeuner ou de dîner autour de grillades que vous pourriez être tenté de vous servir de votre barbecue tous les jours. Pensez tout de même à vos voisins, qui pourraient être importunés par les odeurs. Il peut être utile, par ailleurs, de les prévenir que vous vous apprêtez à utiliser ce mode de cuisson. Ils ne seront pas surpris s’ils aperçoivent de la fumée s’échapper de votre balcon ou de votre terrasse et ne s’inquiéteront donc pas. Enfin, pensez à installer le barbecue dans une zone éloignée de leur terrasse et à ne pas l’orienter face au vent pour éviter que les fumées ne se dispersent chez eux.

Certaines copropriétés autorisent les occupants des logements à utiliser les espaces communs pour faire un barbecue (jardins, parc, cour). Vous devrez néanmoins rester raisonnable et ne pas abuser de ce droit de jouissance. L’idée est une nouvelle fois de ne pas incommoder votre voisinage. Dans le cas contraire, le syndic de copropriété se réserve le droit de vous l’interdire.

Installez le barbecue dans une zone sécurisée et soyez vigilant à certains détails

Si le barbecue offre un mode de cuisson pratique et délivre un délicieux goût aux aliments, il peut également se montrer dangereux. Vous devez donc être particulièrement attentif lors du choix de son emplacement :

  • Ne le positionnez pas trop près des feuillages, surtout l’été lorsqu’ils sont bien secs. Laissez au contraire une distance d’1,50 mètre minimum pour éviter tout risque d’incendie. Il en va de même pour une palissade ou des canisses.
  • Il est également conseillé de laisser cette même distance tout autour de l’appareil pour que la circulation soit facile et sans danger. Dans le cas contraire, le barbecue pourrait être renversé ou frôlé par une personne qui se mettrait alors en danger.
  • Ne le placez pas non plus trop près du mur de votre voisin. Vous devez essayer de l’importuner au minimum et devez tout faire pour que cette séparation ne soit pas noircie par d’éventuelles fumées. Certaines municipalités imposent une distance minimale de 3 mètres entre votre barbecue et votre voisinage.
  • Si vous disposez d’une grande terrasse et que vous souhaitez installer un barbecue en dur, vous devez obtenir à la fois l’accord des autres copropriétaires et celle de votre mairie. S’il est prévu pour occuper plus de 5 mètres carrés de votre terrasse, vous devez déposer une demande préalable de travaux.
  • Si votre municipalité et votre copropriété autorisent les barbecues au charbon, utilisez les allume-feu avec modération. Ces derniers occasionnent de fortes fumées. De même, utilisez toujours du bois sec pour limiter les fumées épaisses qui pourraient gêner vos voisins.
  • Utilisez une barquette en aluminium pour recueillir la graisse et le jus de viande et ainsi éviter qu’ils ne coulent sur les cendres, occasionnant au passage d’importantes fumées.

La loi n’interdit pas l’usage du barbecue sur une terrasse ou un balcon. La copropriété et la municipalité, elles, peuvent en limiter ou en interdire l’utilisation. Dans la plupart des cas, ces dernières autorisent seulement les barbecues électriques en appartement.

Article précédent Combien coûte un Diagnostic de Performance Énergétique DPE ?
Article suivant Comment nettoyer une machine à laver ?
Plus de guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.