Comment nettoyer sa toiture soi-même pour pas cher ?

Par Johanna A | Mis à jour le 28/04/2021 à 17:28
Partager

La toiture est l’un des éléments de la maison que l’on oublie facilement et pourtant, l’un des plus importants. C’est votre toiture qui vous protège des intempéries, mais aussi qui limite votre consommation énergétique. Ne pas vous en occuper régulièrement pourrait vous coûter très cher dans l’avenir si elle venait à devoir être rénovée ou complètement refaite.

Quand faut-il nettoyer sa toiture ?

Le nettoyage s’effectue généralement deux fois par an, ni plus ni moins. Il aura lieu une fois au printemps, qui fait suite à l’hiver et à ses intempéries. En effet, la toiture a pu souffrir du froid, du gel, de la neige, de la pluie et du vent. Le deuxième nettoyage se fait généralement à l’automne, une fois que les feuilles mortes auront fini de tomber. Le nettoyage automnal permettra à la toiture d’être protégée pour l’hiver qui arrive. 

Nous vous recommandons de procéder au nettoyage lors d’un jour favorable. Attendez que la météo soit clémente, qu’il ne vente pas, qu’il ne pleuve pas, pour profiter du beau temps une fois sur le toit. C’est la meilleure condition pour travailler en toute sécurité. 

 

Quel matériel pour nettoyer sa toiture soi-même ?

Pour que cela vous coûte moins cher, vous pouvez nettoyer vous-même votre toiture. Attention, pour cela, vous devez être en bon état de forme, ne pas souffrir de problèmes physiques ou ne pas être trop âgé. Monter puis travailler sur le toit mérite de prendre toutes les précautions nécessaires. Si ce n’est pas le cas, alors ne réfléchissez pas et faites appel à une entreprise. 

Pour nettoyer votre toiture seul, il vous faudra du matériel :

- Une échelle

- Des chaussures anti-dérapantes

- Des produits détergents

- Une brosse

- Un produit anti-mousse

- Un pulvérisateur

- Un nettoyeur haute et basse pression (ou un karcher)

- Un produit hydrofuge

- De l’eau 

Les étapes pour nettoyer ma toiture moi-même

Le nettoyage de votre toiture vous demandera de procéder par 3 étapes distinctes, si vous voulez qu’elle soit nette, mais aussi pour la préserver sur la durée :

  1. Le nettoyage

Tout d’abord, commencez par enlever les branchages ou autres tas de feuilles à la main s’il y en a ; de gros tas de saletés pourraient boucher vos évacuations ensuite. Enlevez ensuite les tas de mousses et de lichens manuellement autant que possible. Prenez ensuite votre brosse et du détergent afin de frotter la toiture. 

Selon le type de toiture dont dispose votre maison, vous pourrez utiliser, ou non, le nettoyeur haute pression (ou karcher). Les toitures en ardoise et les tuiles ne supportent pas cette méthode de nettoyage. De plus, le karcher demande une technique particulière, notamment d’agir avec une distance nécessaire pour ne pas abimer le toit et de savoir maitriser la pression. À part ça, le karcher se révèle être une méthode efficace et rapide. 

  1. Le traitement

Une fois votre toiture nettoyée, vous allez pouvoir déposer le produit anti-mousse. Il en existe de plusieurs sortes dans le commerce :

  • De l’anti-mousse agissant rapidement et sans rinçage
  • Du produit à action rapide avec rinçage
  • Du produit concentré et diluable dans l’eau

Certains de ces produits nécessitent un temps de pose avant de pouvoir enlever la mousse restante. Il s’agit également d’un produit efficace en guise de prévention pour limiter la repousse par la suite. 

Une fois la mousse enlevée, vous allez pouvoir procéder à la pose d’un hydrofuge. Ce produit permet à votre toiture d’être plus résistante et d’éviter d’éventuelles fissures à venir. L’hydrofuge permet également à la toiture de conserver une belle couleur. Il en existe des incolores et des teintés à adapter à la couleur de votre toit. Le choix de ce produit dépendra d’ailleurs du type de votre toit, un vendeur saura vous conseiller au mieux. Selon les marques, plusieurs applications sont parfois nécessaires avec un temps de séchage requis entre chacune d’elles. Par ailleurs, certains produits anti-mousses contiennent un hydrofuge dans leur composition. Attention, la pose de l’hydrofuge ne se fait qu’après un nettoyage minutieux. 

Pour les traces noires, une brosse et un peu d’eau savonneuse suffiront. Un produit dégraissant peut être nécessaire si elles ont du mal à disparaitre. 

  1. L’imperméabilisation

Cette étape du nettoyage est indispensable pour une bonne protection de votre toiture. Grâce à cela, et à son aspect protecteur, votre toiture repart pour une quinzaine d’années. Le produit nécessaire est une peinture à base de résine qui améliore la résistance du toit et surtout lui permet de rester imperméable face aux intempéries. L’imperméabilisation redonne au toit son aspect neuf de départ, d’autant plus si vous avez utilisé un nettoyeur haute pression, ce dernier fragilisant les toitures. 

Terminez par le nettoyage des gouttières

Cette étape vient se rajouter aux 3 autres et se montre indispensable. Procédez au nettoyage des gouttières uniquement après avoir terminé l’entretien de votre toiture. Durant celui-ci, des saletés tomberont dans les gouttières, alors si vous le faites au début, vous n’aurez plus qu’à recommencer ensuite. 

Enlevez les plus grosses saletés manuellement puis procédez au nettoyage à l’aide d’un jet d’eau puissant. N’oubliez pas de vérifier que les sorties d’eau sont bien débouchées pour ne pas créer de bouchon. 

Combien me coûtera le nettoyage de ma toiture ?

Le coût du nettoyage et de l’entretien de votre toiture ne sera pas le même si vous le faites vous-même, comme expliqué ci-dessus, ou si vous faites appel à un professionnel. 

Les avantages de faire appel à une entreprise 

Même si l’inconvénient majeur reste le prix plus onéreux, les avantages de faire appel à un professionnel ne sont pas négligeables : 

- Un professionnel contrôlera l’état de votre toiture

- Il jugera s’il y a besoin de désamianter

- Il rénovera l’étanchéité si besoin

- Il remplacera les tuiles si certaines sont abimées

- Il dispose de tout le matériel nécessaire et de produits professionnels

- Il travaille de manière totalement sécurisée, vous ne prenez donc aucun risque. 

Quel tarif pour le nettoyage de ma toiture ?

Le coût d’un nettoyage de toiture va dépendre de plusieurs choses : 

- Du matériau de votre toiture (ardoise, chaume, tuiles, zinc, bois, acier…) en sachant que l’entretien du chaume, par exemple, ne peut être réalisé que par une entreprise

- De la superficie à nettoyer

- De la fréquence d’entretien. Si votre toiture est régulièrement entretenue, le nettoyage sera plus facile. Si cela fait longtemps que vous ne l’avez pas fait, cela s’avèrera plus complexe et plus long 

- De la méthode utilisée 

- Du type de traitement de prévention effectué 

- De l’option nettoyage de gouttières, comptée en supplément

Coût du nettoyage fait soi-même vs fait par un professionnel 

Si vous procédez à l’entretien de votre toiture vous-même, vous devrez acheter l’ensemble des produits nécessaires ainsi que le matériel. Vous pouvez également louer le matériel, il conviendra d’établir un comparatif entre le prix d’achat, plus onéreux, mais une seule fois, et le coût de la location 2 fois par an. 

En ce qui concerne les produits de nettoyage, vous en aurez entre 50 et 100 € environ selon le type de produits que vous achèterez. Et il vous faudra compter entre 250 et 1000 € pour le matériel. 

Si vous faites appel à un professionnel :

- Un nettoyage simple vous coûtera entre 10 et 15 € le m²

- Le nettoyage ainsi que le démoussage vous reviendront entre 15 et 25 € le m²

- Comptez un supplément pour un traitement préventif anti-mousses

- Ainsi qu’un autre supplément concernant la pose de l’hydrofuge, dont le prix variera en fonction du nombre d’applications à réaliser

- Le coût global vous reviendra à 30 € le m² en moyenne

N’ayez aucune hésitation à demander différents devis comparatifs et faire jouer la concurrence, car vous pourrez trouver de gros écarts entre deux entreprises. Mais, si vous pouvez procéder au nettoyage vous-même en toute sécurité, alors lancez-vous ; effectivement, vous réaliserez de sacrées économies. De plus, à force de le faire, vous prendrez l’habitude et le nettoyage pourra être fait plus rapidement les prochaines fois. Alors, à qui reviendra cette corvée biannuelle ? 

Article précédent Combien coûte un Diagnostic de Performance Énergétique DPE ?
Article suivant MeilleurArtisan.com : engagez un professionnel du bâtiment l’esprit tranquille !
Plus de guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.