Éco-prêt et crédit d'impôt : les aides pour financer les travaux

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 16/09/2021 à 15:15
Partager

Préoccupé par l’impact environnemental, mais aussi par le contenu de votre portefeuille, vous souhaitez diminuer votre consommation d’énergie ? Mais voilà, s’équiper a un prix ! Pour vous aider à sauter le pas, il existe quelques aides. Entre éco-prêt à taux zéro et crédit d’impôt, vous êtes gagnant !

L'éco-prêt à taux zéro

Mesure phare du Grenelle de l'Environnement, l'éco-prêt à taux zéro permet de financer vos économies d'énergie. Si vous souhaitez réduire vos factures d'énergie mais que vous n'avez pas la somme nécessaire pour payer les équipements et la main d'œuvre, vous pouvez souscrire un prêt sans intérêt.

L'éco-prêt à taux zéro peut se contracter à hauteur de 30 000 € maximum pour 3 types de travaux ou plus, et est remboursable sur une durée de 10 ans, ou 12 ans dans des cas exceptionnels. La durée minimale ne peut pas être inférieure à 3 années.

Le prêt peut être souscrit auprès d'un organisme bancaire partenaire et une fois validé, les travaux doivent être réalisés dans un délai de 2 ans. Mais, avant de démarcher une banque, mieux vaut savoir quels travaux effectuer.

Seuls les travaux de rénovation thermique sont éligibles : isolation, chauffage et eau chaude sanitaire, plus performant ou fonctionnant à partir d'énergies renouvelables (soleil notamment). Pour en bénéficier, il faut choisir un « bouquet de travaux » parmi une liste disponible sur le site de l'Ademe.

Le logement dont les équipements seront rénovés doit avoir été construit avant 1990 et être votre résidence principale.

Ma Prime Rénov'

Faire des améliorations pour réduire sa facture a un coût. Pour vous encourager dans cette voie, le CITE (Crédit d'Impôt Transition Énergétique) était auparavant proposé, permettant de déduire une partie des dépenses engagées de vos impôts sur le revenu.

Au 31 décembre 2020, ce crédit d’impôt a laissé la place à Ma Prime Rénov'. Cette aide est destinée à aider les ménages les plus modestes à améliorer la performance énergétique de leur logement. Cette prime est versée par l’Anah (Agence nationale de l’habitat). 

Autre différence entre Ma Prime Rénov' et le CITE : MaPrimeRenov est ouverte à tous les propriétaires (bailleurs ou occupants), sans conditions de revenus. Le montant de l'aide est calculé en fonction de la tranche de revenus du propriétaire et de la nature des travaux (chaudière, type de chauffage, isolation...). Pour effectuer une simulation et déposer une demande d'aide, rendez-vous tout simplement sur le site officiel de Ma Prime Rénov.

Paradoxalement, il faut bien souvent mettre la main à la poche avant d'espérer faire des économies. Mais cet investissement se calcule clairement sur le long terme : il fera augmenter la valeur de votre bien, si un jour vous souhaitez revendre, et, vous permettra de réduire votre consommation d'énergie et de consommer de manière plus responsable : un geste pour la planète et pour votre portefeuille.

Article précédent Combien coûte un Diagnostic de Performance Énergétique DPE ?
Article suivant Lidl relance son robot pâtissier Silvercrest à prix cassé
Plus de guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.