Un mystérieux signal radio détecté dans l'espace intrigue les scientifiques

Par Paul Laurent | Mis à jour le 18/08/2022 à 11:27

Entendu pour la première fois le 20 mai 2019, le signal radio FRB 190520B intrigue les scientifiques et se répète. Ils ont publié les résultats de leur étude dans la revue Nature.

espace, découverte, science, étoile, radio, signe, astronomes, étude
FRB 190520B semble provenir d'une galaxie naine située à 3 milliards d'années-lumière.

Événements énergétiques

En 2007, les scientifiques découvrent un nouveau genre de signal provenant de l’espace. Il s’agit d’un sursaut radio rapide, en anglais Fast radio Burst (FRB), c’est-à-dire des flashs brefs et intenses d’émissions de radiofréquences provenant pour la plupart d’autres galaxies. Une seule FRB a été détectée au sein de la Voie lactée depuis la découverte de ces phénomènes. Ces sursauts radio ne durent que quelques millisecondes, ce qui les rend très difficile à tracer. 

Il s’agit d’événements très énergétiques qui produisent autant d’énergie qu’environ 500 millions de soleils en une fraction de seconde. La plupart de ces événements n’ont été détectés qu’une seule fois et ont aussitôt disparu. Or, le 20 mai 2019, un nouveau type de FRB est apparu, car celui-ci se répétait selon les scientifiques. Nommé FRB 190520B ce signal provient d’une galaxie naine située à 3 milliards d’années-lumière de la Terre.

De nombreuses questions

FRB 190520B en plus de produire des sursauts radio rapides avec beaucoup d’énergie lâchée au même moment, produit également un signal radio plus faible en continu. Un autre FRB a été découvert en 2016 et ressemble à FRB 190520B par ces répétitions. Ainsi, les scientifiques possèdent deux exemples pour tenter de découvrir ce qui se cache derrière ces phénomènes. Plusieurs pistes sont évoquées par les scientifiques. 

Selon certains, il pourrait s’agir d’un « nouveau-né » expulsé de l’explosion d’une supernova et entouré de matière dense, laissant derrière ce FRB une étoile à neutrons. Ainsi, la matière dense se dissipant, les signaux radios se font plus discrets. Selon les scientifiques, le fait que les signaux se répètent pourrait vouloir dire qu’il s’agit d’un jeune FRB. « Maintenant, nous devons expliquer ce double mystère et la raison pour laquelle les FRB et les sources radio persistantes se retrouvent parfois ensemble. Est-ce courant lorsque les FRB sont jeunes ? Ou peut-être que l'objet, à l'origine des sursauts radio rapides, est un trou noir massif qui dévore une étoile voisine de manière désordonnée ? », se demande Casey Law, un des co-auteur de l’étude sur FRB 190520B.

À lire aussi La nature au cœur de la ville : les bienfaits des espaces verts

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Un quart des chômeurs n'ont pas recours à l'assurance chômage
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.