La défiscalisation n’est pas que pour les riches

Par Fabienne Cornillon | Mis à jour le 27/10/2022 à 12:04
Partager

Défiscalisation, optimisation fiscale, ces termes semblent parfois réservés aux plus riches. Et pourtant, nul besoin d’être millionnaire pour envisager d’optimiser sa fiscalité. En effet, dès le premier euro d’impôt payé, vous pouvez chercher des solutions pour payer moins en toute légalité. Faisons un petit tour d’horizon des solutions qui permettent à la classe moyenne de défiscaliser.

Quelle imposition minimale pour songer à la défiscalisation ?

Il n’existe en réalité pas de minimum réel pour optimiser sa fiscalité. Dès lors que vous êtes imposable, vous pouvez songer à réduire votre imposition. Aussi, si la défiscalisation s’adresse de prime abord aux plus riches, elle est en fait adaptée à des millions de contribuables.

Certains estiment en effet qu’il faut y penser lorsque l’on commence à payer plus de 2 500 € d’impôts. C’est une erreur. Pourquoi attendre une telle imposition pour trouver des astuces tout à fait légales pour alléger le poids de la fiscalité sur vos revenus ?

Comment profiter d’un dispositif de défiscalisation ?

Il existe de nombreuses solutions à envisager pour réduire ses impôts et, vous allez le voir, même les ménages avec des revenus tout à fait raisonnables peuvent en bénéficier.

Le don à une association

Lorsque vous effectuez un don à une association, l’État vous propose une réduction d’impôt. Celle-ci atteint 66 % du montant donné dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. Si vous avez envie de soutenir une association, donner 100 € ne vous coûtera au final que 34 €, pensez-y.

L’investissement immobilier

Beaucoup imaginent qu’un investissement locatif nécessite d’être riche. Et pourtant, ce n’est pas le cas. En réalisant un bon investissement, vous allez pouvoir rembourser une bonne partie des mensualités de votre crédit avec les loyers perçus. Il ne vous restera ensuite qu’à payer la taxe foncière.

Pour contrer ces frais et l’augmentation de votre imposition (les revenus fonciers sont imposables), pensez à un programme de défiscalisation à l’image de la loi Pinel ou de la loi Denormandie. Vous pouvez réduire votre imposition jusqu’à 21 % du montant de votre investissement durant 12 ans. De quoi défiscaliser tout en constituant votre patrimoine immobilier pour l’avenir avec un effort d’épargne limité.

Investir dans des FIP ou des FCPI

Avec les fonds d’investissement de proximité et les fonds communs de placement dans l’innovation, vous investissez dans des PME françaises et permettez à notre économie de se dynamiser. En contrepartie, vous obtenez une réduction d’impôt à hauteur de 25 % de votre investissement. Lorsque l’on sait qu’il est possible d’investir dans des FIP sans débourser des milliers d’euros pour démarrer, c’est une solution à envisager.

Faire garder vos enfants

Vous avez besoin d’avoir du temps pour vous, pour vos loisirs ou votre travail ? Sachez que faire garder votre enfant vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 50 %. C’est loin d’être négligeable quand on sait que cela peut vous faire baisser d’une tranche et ainsi de payer toujours moins d’impôts.

Employer une personne à domicile

Nul besoin d’être riche pour penser à faire appel aux services d’une personne pour intervenir à votre domicile. Un jardinier de temps à autre, une femme de ménage lorsque vous n’avez plus le temps de gérer votre maison, là encore le crédit d’impôt est de 50 %, une belle solution pour défiscaliser tout en gagnant en confort.

Ouvrir un plan épargne retraite

Ce n’est pas la solution la plus connue et pourtant, elle permet de faire coup double. Non seulement vous constituez une épargne pour votre retraite afin d’augmenter votre pouvoir d’achat à terme, mais vous réduisez votre imposition.

Avec le plan épargne retraite individuel, vous pouvez choisir de déduire vos versements de vos revenus. Imaginons par exemple que vous ayez des revenus de 40 000 € et que vous versiez sur votre PER 4 000 € dans l’année. Vos impôts seront calculés sur 36 000 €, un bel avantage fiscal.

Article précédent Tout savoir sur la loi Girardin outre-mer
Article suivant Indemnité carburant : attention aux arnaques
Plus de guides impôts
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.