Faut-il épargner 6 mois de revenus ?

Par Marie C | Mis à jour le 21/02/2022 à 15:28
Partager

Souvent, on se demande comment épargner, mais aussi combien épargner. Il est traditionnellement conseillé de mettre 6 mois de salaire de côté pour s'assurer un matelas de sécurité confortable. Une règle d'or ?

Épargner 6 mois de salaire : pourquoi ?

La règle des 6 mois de salaire est un grand classique, pour deux raisons : elle est simple à comprendre et elle donne un chiffre rond. Ce fonds de sécurité a pour objectif de pallier à toutes les urgences financières sans avoir à s'endetter auprès de la banque. Ces urgences peuvent concerner :

  • Des dépenses imprévues du quotidien : une voiture à réparer, un lave-linge à remplacer, une régularisation de facture d'énergie salée...
  • Des événements plus graves : un accident, une perte d'emploi... ou tout autre revers qui vous demande de puiser dans vos fonds pendant plusieurs mois pour assurer votre quotidien.

Bien que simple à comprendre et à calculer, la règle des 6 mois d'épargne a aussi ses failles.

Elle peut varier du simple au triple selon vos revenus. Une personne au SMIC n'aura évidemment pas le même montant qu'un cadre supérieur.

Elle ne tient pas compte de votre niveau de vie. On peut bien gagner sa vie mais par exemple être frugaliste et ne dépenser qu'une partie de son salaire. Et, inversement, tout dépenser chaque mois en raison de charges élevées ou de compulsions d'achats. S'ils peuvent se faire écho, salaire et train de vie ne sont pas forcément corrélés.

Quelles alternatives à la règle des 6 mois d'épargne ?

La perspective d'épargner 6 mois de revenus vous paraît insurmontable ? Bonne nouvelle : vous n'êtes peut-être pas obligé d'en passer par-là.

Comme son nom l'indique, le fonds de sécurité a pour but de pallier au plus urgent. Or, sauf exceptions, il est rare de cumuler en même temps plusieurs tuiles financières qui vont vous faire sortir des dizaines de milliers d'euros. Si vous voulez vous créer un fonds de sécurité sur-mesure, vous pouvez procéder autrement.

La somme fixe

Une épargne équivalant à 6 mois de salaire est un chiffre indicatif. Vous n'êtes pas obligé de respecter cette règle à la lettre. Pour mieux visualiser votre épargne, vous pouvez aussi viser un nombre rond : il est conseillé d'avoir au minimum 5000 € d'épargne, et, dans l'idéal, 10 000 €. En général, cette somme est estimée suffisante pour pallier aux urgences les plus courantes.

L'épargne selon votre situation

C'est un fait : nous n'avons pas les mêmes revenus et pas les mêmes charges fixes. Inutile de viser un objectif d'épargne totalement décorrélé de vos possibilités. S'il vous est impossible de mettre l'équivalent de 6 mois de revenus de côté, commencez petit, mais régulier :

L'épargne selon votre âge 

L'inconvénient de la règle des 6 mois, c'est qu'elle peut paraître irréalisable à un certain âge, et trop peu sécurisée à un autre stade de la vie. Pour bien épargner selon son âge, il importe aussi de voir les stratégies les plus adaptées. Autrement dit, privilégier et/ou l'épargne sur livret, le placement (sûr mais non disponible immédiatement en cash) et l'investissement (risque de perte de capital, mais aussi possibilité de meilleur rendement). 

La règle des 6 mois de salaire à épargner ne s'applique pas à tous les âges de la vie, ni à tous les projets. Il est prudent d'avoir un matelas d'urgence placé sur livret A, pour pouvoir y puiser en cas d'urgence. Mais l'épargne ne doit pas servir uniquement à vous sécuriser : elle permet également de bâtir des projets. Achat immobilier, voyage, retraite... Bref, pour le dire simplement : tout dépend d'où vous en êtes dans la vie !

À lire aussi : 18 ans, 25 ans, 30 ans... Comment épargner selon son âge ?

Article précédent Que faire d'une rentrée d'argent exceptionnelle ?
Article suivant Assurance-vie : la hausse des taux se confirme face à la concurrence du Livret A
Plus de guides épargne
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.