Compte courant : quelle somme est-il raisonnable de laisser ?

Par Fabienne Cornillon | Mis à jour le 03/02/2022 à 16:59
Partager

Votre compte courant est celui qui vous sert à payer toutes vos dépenses contraintes. Loyer, crédit, électricité, impôts, alimentation, etc., de nombreuses dépenses sont effectuées mensuellement. Vous vous demandez combien il est raisonnable de laisser sur votre compte courant lorsque vous percevez votre salaire ? Voici la réponse.  

14 000 € sur un compte courant : est-ce vraiment utile ?

Selon une étude du groupe BPCE (Banque Populaire et Caisse d’Épargne), en 2019, les Français détenaient en moyenne 14 000 € sur leurs comptes courants. Parfois, cette somme était détenue sur un seul compte, parfois sur plusieurs comptes bancaires pour les personnes ayant différentes banques.

Est-ce réellement utile ? La réponse est non dès lors que vos dépenses n’atteignent pas cette somme. Toutefois, cela peut s’expliquer assez facilement. Avouons-le, disposer de 14 000 € sur un ou plusieurs comptes courants, ce n’est pas donné à tout le monde. Aussi, cette situation concerne bien souvent des personnes qui ont des comptes pleins.

En effet, s’il est préférable de placer son argent sur un compte épargne pour obtenir des intérêts, comment faire lorsque votre livret A, votre livret de développement durable (LDDS) et solidaire et votre PEL sont pleins ? Si vous ne souhaitez pas miser sur des placements à risque, le compte courant reste le dernier refuge pour vos économies.

Faites bien vos comptes

Pour déterminer le solde minimum sur un compte courant, c’est simple, il vous faut lister vos dépenses. Prenons un exemple très simple.

Vous vivez seul et gagnez 3 000 € par mois. Vos dépenses mensuelles globales s’élèvent à 2 200 €. Il vous reste 800 € pour vos loisirs. Deux solutions se présentent alors :

  • Vous mettez de suite ces 800 € de côté sur un compte disponible. Lorsque vous aurez une dépense imprévue ou envie de vous faire plaisir, vous aurez la possibilité, sans aucun frais, d’en virer sur votre compte courant ;
  • Vous estimez que vous allez dépenser un peu d’argent durant le mois, vous conservez 400 € et mettez 400 € de côté.

Dans le premier cas, il est nécessaire de bien faire vos comptes pour ne pas vous faire surprendre par une dépense imprévue. En effet, si un prélèvement arrive sur votre compte et que son montant est supérieur à votre solde disponible, cela peut vous coûter cher. Dans le meilleur des cas, vous avez une autorisation de découvert et ne paierez que des agios. Dans le pire des cas, vous paierez des commissions d’intervention à raison de 8 € par opération.

Si vous effectuez les mêmes dépenses tous les mois, il vous suffit de laisser cette somme sur votre compte courant, en vous laissant un peu de marge si vous le souhaitez.

Pourquoi ne pas laisser trop d’argent sur un compte courant ?

La réponse est simple : votre compte courant ne vous rapporte pas d’argent. En clair, vous avez tout intérêt à placer de l’argent sur un compte épargne. Privilégiez un compte sur lequel votre argent reste disponible.

Si vous placez votre argent sur un livret A, les intérêts sont calculés par quinzaine. Aussi, si vous mettez de l’argent de côté entre le 1er et le 15, même si vous en retirez ensuite, vous percevrez des intérêts. Même si ceux-ci ne sont pas élevés (bien que le taux vienne d’augmenter pour passer à 1 %), il serait dommage de se priver de cette somme perçue sans effort.

Existe-t-il un montant maximal à laisser sur un compte courant ?

Tous vos comptes sont pleins et vous n’avez plus que votre compte courant pour conserver votre argent ? Sachez qu’il n’existe pas de somme maximale à détenir sur un compte courant.

Toutefois, il reste préférable de ne pas détenir plus de 100 000 €. En effet, la garantie des dépôts vous permet, si votre banque fait faillite, d’être protégé financièrement grâce au Fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR). Toutefois, celle-ci se limite à 100 000 € par banque et par déposant.

Il reste toutefois une exception : en cas de dépôt exceptionnel (succession, vente d’un bien immobilier récent, etc.), le montant garanti peut atteindre 500 000 €.

L’épargne placée sur le livret A, le LDDS et le LEP (livret d’épargne populaire) est garantie par l’État. Les sommes placées sur ces comptes ne sont donc pas décomptées du plafond de 100 000 €.

À lire aussi : Garder de l'argent chez soi, bonne idée ou pas ?

Article précédent Comment ouvrir un compte joint dans une banque en ligne ?
Article suivant Apprenez à repérer les escroqueries sur PayPal
Plus de guides banque
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.