Marchés de Noël : gare aux arnaques !

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 18/11/2022 à 14:13
Partager

À l’approche du mois de décembre, difficile de résister à la tentation de déambuler dans les allées des marchés de Noël. C’est l’occasion de s’ébahir devant les illuminations, de découvrir des créations originales, et aussi, bien sûr, de déguster des produits du terroir. Mais attention, derrière l’ambiance féerique des lieux se cachent parfois des arnaques. On vous aide à les repérer pour éviter les mauvaises affaires.

Arnaques au marché de Noël - Les décorations de Noël

Boules, guirlandes, bougies… Nous sommes nombreux à préférer les décos de Noël artisanales à celles vendues en grande surface. Pourtant, à y regarder de plus près, certains produits n’ont d’artisanal que le nom. Renseignez-vous auprès du vendeur pour connaître l’origine de fabrication du produit. Et au moindre doute, fuyez.

À noter : « artisanal », une mention réglementée

Un produit porteur de cette mention est censé avoir été fabriqué par un artisan de métier, justifiant d’une qualification professionnelle. Pourtant, certains commerçants se l’approprient en toute illégalité, alors que les produits vendus proviennent de Chine, notamment.

Le prix n’est pas un indicateur, car ces faux produits artisanaux sont en principe vendus à un tarif similaire aux produits authentiques.

A lire aussi : 10 décos indispensables pour un Noël traditionnel.

Arnaques au marché de Noël - Les produits alimentaires

Côté gastronomie, le foie gras, le pain d’épices et le vin chaud sont évidemment les stars incontestées des marchés de Noël. Là encore, prudence.

Le vin chaud, ce délicieux breuvage épicé, est présenté comme local et authentique. Malheureusement, il est le plus souvent élaboré à partir de vulgaire vin de table. Pour le coup, ça fait cher le verre, sachant que celui-ci est vendu entre 2 et 4 €… Pour vous assurer de l’authenticité d’un vin chaud, regardez l’étiquette. Vous devez y trouver le lieu de production. Autre indice à repérer : la présence de briques de vin ou de cubitainers à l’intérieur du chalet. Si tel est le cas, vous pouvez définitivement passer votre chemin. 

Vous voulez faire votre vin chaud maison ? Découvrez la vraie recette du vin chaud.

Pour le foie gras et le pain d’épices, même chose. Ces produits sont parfois issus de régions, voire de pays différents de ceux indiqués sur l’étiquette. Si l’origine géographique est douteuse ou n’est carrément pas mentionnée (ça arrive), fuyez.

Bon à savoir : les astuces pour repérer ces pratiques commerciales trompeuses

Pour savoir si l’origine indiquée sur l’étiquette est conforme, cherchez les sigles AOP (appellation d’origine protégée) et AOC (appellation d’origine contrôlée). Vous ne les trouvez pas ? Alors le produit en question a été fabriqué ailleurs...

Arnaques au marché de Noël - Des produits plus étonnants…

Sur ces marchés, il n’est pas rare non plus de voir des vendeurs proposer des produits bien éloignés de l’esprit de Noël… et qui plus est, tout sauf de fabrication française ! Des coques de Smartphones aux tours Eiffel en plastique, en passant par les bijoux, les jeux en bois, les porte-clés à l’effigie de la région et autres bibelots, la tentation est grande.

Cependant, si vous êtes fervent de tradition et de savoir-faire français, mieux vaut vous abstenir. Ces produits, vendus à des prix élevés, sont en réalité fabriqués à la chaîne et à bas coût dans des pays comme la Chine et le Vietnam. Les aspects éthiques et responsables sont donc loin d’être de la partie, sans parler de la qualité médiocre de ces produits.

Et pour un Noël décidément ancré dans la tradition, contournez sans vergogne les stands de hot-dogs et de pizzas. Eux aussi envahissent depuis quelque temps les allées des marchés.

Mieux se repérer face aux denrées porteuses de mentions

Les mentions et labels visant à mettre en avant la qualité des produits alimentaires sont strictement réglementés. Pour vous aider à vous y retrouver, voici les critères exigés :

  • Artisanal : produit élaboré par un artisan inscrit au registre des métiers ;
  • Fermier : produit fabriqué au sein de la ferme et dont les matières premières sont obtenues et élaborées sur la même exploitation agricole ;
  • À l’ancienne : produit fabriqué selon les usages anciens répertoriés et exempts d’additifs ;
  • Du terroir : produit issu de matières premières locales, et parfois endémiques ;
  • Bio : produit issu de l’agriculture biologique et contrôlé par des organismes tiers agréés (Ecocert, Certipaq…).

À une période où la joie et le partage sont censés être les maîtres-mots, voilà donc comment éviter les déceptions et l’argent inutilement dépensé. La vigilance s’impose d’autant plus que, comme dans les foires et salons, vous ne disposez d’aucun droit de rétractation. D’ailleurs, les commerçants sont tenus d’en faire mention sur leurs chalets, sous peine d’amende. En clair, vous ne pouvez espérer aucun retour ni remboursement après achat, sauf bien sûr si le commerçant accepte. C’est à son bon vouloir.

Pour encore plus d'économies : 6 conseils pour ne pas se ruiner à Noel.

Article précédent Les différents types de bois pour chauffage et leurs propriétés
Article suivant Marketing : méfiez-vous de ce que vendent les influenceurs
Plus de guides guide d'achat
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.