TikTok espionne les internautes, même ceux qui n’ont pas l’application

Par Jean-Baptiste Le Roux | Mis à jour le 05/10/2022 à 07:33

Une étude réalisée par une entreprise spécialisée dans la protection contre le tracking publicitaire a révélé que le réseau social chinois était en mesure d’espionner les internautes, même ceux qui n’ont pas téléchargé l’application.

TikTok
Facebook et Google utilisent déjà un tel procédé.

TikTok espionne les internautes grâce à des pixels espion

Fallait-il s’attendre à davantage de la part d’une application mobile chinoise ? Une étude réalisée par une entreprise spécialisée dans la protection contre le tracking publicitaire, Disconnect, a lancé une bien grave accusation contre le réseau social chinois très prisé des jeunes, TikTok. L’entreprise serait en mesure d’espionner l’activité des internautes, y compris ceux qui n’ont pas téléchargé l’application mobile.

Comment cela est-il possible ? D’après l’étude de Disconnect, TikTok aurait noué des partenariats avec des entreprises disposant de « pixels espions ». Imaginez une page Internet sur laquelle se trouve ce pixel espion, invisible à l’oeil nu évidemment. Ce pixel espion a ensuite pour mission de renvoyer automatiquement un certain nombre d’informations sur l’internaute, et notamment des informations personnelles.

Des informations parfois personnelles

L’étude de Disconnect porte ainsi sur pas moins de 20.000 sites Internet, dont certains très populaires outre-Atlantique, y compris même des sites officiels finissant en .gov ou .edu. Il en ressort que des centaines de sites partagent des données avec TikTok, et parfois des données sur la santé, sur la religion des internautes, voire sur leur adresse IP. Un vrai piratage dans les règles de l’art.

Une fois récoltées, ces informations sont utilisées dans un but publicitaire. Comme un renvoi d’ascenseur. L’entreprise ayant proposé au réseau social le pixel espion peut ensuite demander au même réseau social d’afficher des publicités à des internautes ayant visité tel ou tel site. Pour information, TikTok n’est pas le premier à faire usage de pixel espion. Des leaders du web tels que Facebook ou Google ont déjà recours à une telle méthode de tracking.

À lire aussi Les panneaux publicitaires : une action rentable et simple

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Malgré ses promesses, Apple collecte vos données personnelles sans votre accord
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.