Ces abonnements vont coûter plus cher en 2023

Par Paolo Garoscio | Mis à jour le 30/11/2022 à 11:05

Dans le cadre des discussions concernant le Projet de Loi de Finances 2023 (PLF 2023), les sénateurs ont décidé d’instaurer une nouvelle taxe. Elle s’appliquera, si elle est adoptée définitivement, sur tous les forfaits mobiles et fixes en France, et ce quel que soit le prix payé par l’abonné…

Une nouvelle taxe pourrait voir le jour sur les abonnements téléphoniques.

75 centimes d’euro de plus pour tous les forfaits ?

Comme le révèle le site Alloforfait, le Sénat veut instaurer une « contribution de solidarité numérique » en 2023, qui n’est autre qu’une nouvelle taxe sur les forfaits mobiles et les abonnements Internet fixe en France. Tous les forfaits de tous les opérateurs seraient concernés : l’augmentation sera donc généralisée, sauf si l’opérateur décide d’absorber sur ses deniers propres la hausse. Or, les opérateurs ont plutôt tendance à augmenter le prix de leurs forfaits depuis le début de l’année 2022, revenant sur plus d’une décennie de guerre des prix.

Le montant annoncé peut paraître faible : 75 centimes d’euro. Sauf que ce prix s’applique sur le prix mensuel de l’abonnement, portant le total sur douze mois à 9 € par abonnement. Et, de plus, tous les abonnements étant taxés de manière indépendante, plus une famille dispose d’abonnements, plus elle va payer.

Des centaines de millions d’euros collectés chaque année ?

Une famille de quatre personnes disposant chacune d’un abonnement téléphonique et disposant, en plus, d’une ligne fixe pour la maison va donc voir sa facture annuelle grimper de 35 €. Un coup dur alors que les ménages sont de plus en plus en difficulté et que la baisse du pouvoir d’achat inquiète.

Mais pour le gouvernement, ce sera une véritable manne financière : le nombre d’abonnements ainsi taxés se chiffre à plus de 100 millions. La France compte en effet un peu plus de 70 millions d’abonnements mobiles et un peu plus de 30 millions d’abonnements Internet fixe. Si pour chaque abonnement, l’État récupère 9 € par an, cela représente plus de 900 millions d’euros en année pleine.

À lire aussi : Quels sont les frais téléphoniques à l’étranger ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Ne ratez pas cette promo Air France !
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.