Une IA chinoise peut savoir si vous regardez du porno

Par Paolo Garoscio | Mis à jour le 05/07/2022 à 15:37

Les chercheurs de l’Université de Pékin, en Chine, ont développé un nouvel outil qui pourra être utilisé pour censurer les images à caractère sexuel, suggestif voire pornographique. Il s’agit tout simplement d’un casque accompagné d’une Intelligence artificielle qui est capable de lire dans les pensées. De quoi potentiellement faciliter la vie des personnes censurant ce type d’images sur Internet.

pornographie chine censure ia
En Chine, la pornographie pourra être mieux censurée grâce à l'IA.

Un casque capable de savoir quand une image pornographique est montrée

Les équipes de l’Université Beijing Jiaotong, en Chine, ont développé un nouvel outil qui pourrait être utilisé par la censure chinoise. Il s’agit d’un casque capable de lire les ondes cérébrales du porteur et qui, associé à une intelligence artificielle spécialement développée, est en mesure d’identifier lorsque l’utilisateur voit une image pornographique ou à caractère sexuel.

Testé sur 15 volontaires âgés de 20 à 25 ans, l’outil aurait un taux de réussite de 80%. Pour l’expérience, des images explicites et non-explicites ont été montrées aux volontaires, puis l’Intelligence artificielle a identifié les images sans que les utilisateurs n’aient rien fait d’autre que les regarder. Or, ce taux de réussite serait supérieur au taux habituel des systèmes d’analyse par Intelligence artificielle utilisés par la Chine pour filtrer ses contenus.

Aider les humains qui censurent l’Internet chinois

Naturellement, il est à ce jour impossible pour l’Intelligence artificielle d’analyser vos pensées dès lors que vous ne portez pas le casque développé par les chercheurs. Mais pour le gouvernement chinois, cette nouveauté pourrait fortement aider le travail de censure pratiqué sur le réseau Internet au quotidien.

La Chine interdit en effet la pornographie et les contenus similaires, mais l’Intelligence artificielle seule ne suffit pas. Il existe donc un travail réel qui consiste à censurer ces contenus manuellement, parmi d’autres contenus censurés. Avec ce casque, le travail des « jian huang », littéralement « expert de porno » en chinois, pourrait être plus simple et plus rapide. Et même potentiellement meilleur.

À lire aussi Culture : 5 visites virtuelles gratuites à ne pas manquer !

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Un ingénieur de Google suspendu pour avoir révélé une intelligence artificielle devenue consciente
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.